jeudi 17 avril 2014

Hilda, Souvenirs humides d'une Dame du temps jadis (1982). 2 fascicules illustrés de 32 reproductions de dessins des années 1920. Curiosa mêlant domination et excès de chair croustillants à souhait.



Lucy MAROGER (publié par) / Jim (illustrateur)

HILDA. Souvenirs humides d'une Dame du temps jadis.

Promo-Edition, Toulon, 1982.

2 fascicules in-4 (27 x 20 cm), broché, dos collé, couvertures imprimées en couleurs. 93 pages et 32 illustrations pleine page (16 illustrations en noir et 16 illustrations en couleurs sur papier glacé). Texte imprimé sur papier bouffant. La bande promotionnelle est restée collée sur le premier plat du premier fascicule. Excellent état. Très frais.


TIRAGE UNIQUE DE CETTE HISTOIRE ÉROTIQUE ILLUSTRÉE.

La préface indique : "Texte érotique - voire pornographique - ou peinture de moeurs ? les deux sans doute ... Hilda est une véritable saga des années folles débutant à l'immédiat après-guerre, la vraie, celle de 14/18. Les souvenirs rassemblés et mis en forme par Lucy Maroger sont issus d'un journal intime authentique. [...]."


Chaque fascicule était vendu 45 francs en 1982. La bande indique 80 francs (sans doute le prix de souscription). Une illustration est signée Jim et sont issues d'une collection privée (années 20).


BEL EXEMPLAIRE.


ENSEMBLE DEVENU RARE.

Prix : 200 euros


lundi 14 avril 2014

Amours des dames illustres de nostre siècle, à Cologne chez Jean Le Blanc (1680). Superbe exemplaire relié plein maroquin par Duru (1857). Edition rare de ces Histoires amoureuses de la cour de Louis XIV.



Roger de RABUTIN, comte de BUSSY, dit BUSSY-RABUTIN - Gatien COURTILZ DE SANDRAS

AMOURS DES DAMES ILLUSTRES DE NOSTRE SIÈCLE.

Cologne, Jean Le Blanc, 1680

1 volume in-12 (140 x 85 mm - Hauteur des marges : 137 mm), 384 pages. Page de titre imprimée en noir avec un bois gravé (vignette carrée portant la légende "Illustrando"). Un avis au lecteur occupe les 3 premiers feuillets non chiffrés, suivi d'une table des "Intrigues amoureuses" en 1 feuillet (2 pages).


Reliure plein maroquin bleu nuit, dos à nerfs orné aux petits fers dorés, triple-filet doré en encadrement des plats, double-filet doré sur les coupes, roulettes dorées en encadrement intérieur des plats, doublures et gardes de papier peigne, non rogné (relié à toutes marges sur brochure). Reliure signée et datée : DURU 1857. Exemplaire à l'état proche du neuf.

Le présent volume contient les Histoires Amoureuses suivantes : Alosie, ou les Amours de M. T. P. (Madame de Montespan) - Le Palais Royal, ou les Amours de Madame de La Vallière - Histoire de l'amour feinte du Roi pour Madame - Le Perroquet, ou les Amours de Mademoiselle - Junonie, ou les Amours de Madame de Bagneux - Les fausses prudes, ou les Amours de Madame de Brancas, et autres dames de la cour - La déroute, et l'adieu des filles de joie, de la ville, et des faubourgs de Paris. Avec leur nom, leur nombre, les particularités de leur prise, et de leur emprisonnement, et requête à Madame La Vallière.

Il ne contient pas Le Passe-temps Royal ou les amours de Mademoiselle de Fontange, ni l'Histoire amoureuse des Gaules. Ce recueil a paru pour la première fois à la même adresse en 1680 avec un frontispice gravé (toujours daté 1681). Il y aura des rééditions sous ce même titre en 1685, 1690, 1691, 1694, 1700, 1703, 1708, 1709, 1717, 1728, (1737) et 1740, ce qui prouve assez combien cet ouvrage a été recherché de son temps et même bien après. On avait donné l’Histoire amoureuse des gaules à l’insue de Bussy-Rabutin dès 1665. On lui attribua à peu près toutes les productions scandaleuses de son temps. Dans le recueil de Jean Le Blanc il n’est pas certain qu’il y ait un seul mot de la plume de Bussy. Bussy-Rabutin vivra 18 années en exil sur ses terres de Bourgogne. Certaines pièces seraient de Gatien de Courtilz de Sandras.

Provenance : bibliophile de la seconde moitié du XIXe siècle ayant pour ex libris une croix de Malte de gueules sur fond d'or (non identifié) dans un ovale cerclé d'or (ex libris poussé sur cuir bleu nuit).


SUPERBE EXEMPLAIRE DE CETTE ÉDITION RARE.

Prix : 2.500 euros

dimanche 13 avril 2014

Histoire du roi Gonzalve et des douze princesses par Pierre Louÿs (1935) et illustrée de 6 superbes eaux-fortes de Paul-Emile Bécat mises en couleurs. Rare tirage pour cet superbe illustré clandestin.



Pierre LOUYS / Paul-Emile BÉCAT illustrateur

HISTOIRE DU ROI GONZALVE ET DES DOUZE PRINCESSES.

Liège, Aux dépens d'un dilettante, 1935

1 volume in-4 (24,5 x 19,5 cm), en feuilles, couverture muette, sans emboîtage. 80 pages et 6 eaux-fortes hors-texte mises en couleurs. Texte encadré d'un filet bleu. Excellent état. Couverture muette légèrement passée.

Référence : Dutel, Bibliographie des ouvrages érotiques publiés clandestinement en français entre 1920 et 1970, n°1706.


NOUVELLE ÉDITION ILLUSTRÉE PAR 6 DÉLICATES EAUX-FORTES DE PAUL-ÉMILE BÉCAT, ICI EN COULEURS.

TIRAGE A 171 EXEMPLAIRES SEULEMENT.

CELUI-CI, UN DES 110 EXEMPLAIRES SUR VÉLIN BLANC D’APRÈS LE JUSTIFICATIF, MAIS EN RÉALITÉ UN DES 35 EXEMPLAIRES COMPORTANT L'ÉTAT EN COULEURS DES GRAVURES.


Ce petit roman libre de Pierre Louÿs est resté inachevé et a été publié pour la première fois en 1927 par René Bonnel. Ce texte se trouvait parmi les papiers personnels de Pierre Louÿs vendus en lot au libraire Edmond Bernard par sa veuve.


" - Ecoute. J'ai cinq cons. Le premier est ma bouche qui voulut cette nuit se remplir de foutre. Le second est fort velu, sous mon bras droit, regarde : je ne te l'offrirai pas aujourd'hui, ni le troisième que voici, qui est mon aisselle gauche, mais je sais les moyens de les rendre aussi doux que ma bouche elle-même. Le quatrième con est entre mes fesses. Le verras-tu cette nuit ? le dépucelleras-tu ? peut-être oui, peut-être non. Et le cinquième est celui sur lequel je suis couchée. [...] - De mes trois plus jeunes soeurs, je ne suis pas amoureuse, et, comme les petites filles aiment tout ce qui est sale, c'est à elles que j'accorde, quand elles sont sages, le droit d'enfoncer la langue dans le derrière. A la langue de ma favorite je donne mon vrai con et chaque soir nous doutons s'il m'est plus agréable de jouir pour elle ou si entre me cuisses elle a plus de plaisir à savourer le foutre qu'elle tire de moi. [...]" (extrait).

Le texte très libre est de la pire espèce d'un Pierre Louÿs obscène au possible, le tout servit par une illustration magistrale attribuée au délicat Paul-Emile Bécat. La mise en couleurs à la main des eaux-fortes rehausse encore ici le côté grandiose de l'ensemble.


BEL EXEMPLAIRE DE CE RARE OUVRAGE ÉROTIQUE ILLUSTRÉ.

Prix : 1.100 euros


samedi 12 avril 2014

Paysage nuptial par Gaston Puel avec un frontispice de Hans Bellmer (1947). Un des 8 rarissimes exemplaires de tête sur vélin d'Arches. Érotisme et surréalisme conjugués en poésie.



Gaston PUEL / Hans BELLMER

PAYSAGE NUPTIAL. Frontispice de Hans Bellmer.

G. L. M. (Guy Lévis Mano), Paris, (novembre 1947).

1 plaquette in-8 (19,4 x 14,5 cm), broché, (6)-VIII-(5) pages. Frontispice de Hans Bellmer. Exemplaire à l'état proche du neuf.

ÉDITION ORIGINALE.

TIRAGE A 218 EXEMPLAIRES.

CELUI-CI, UN DES 8 EXEMPLAIRES DE TÊTE SUR VÉLIN D'ARCHES.

EXEMPLAIRE DE DÉDICACE OFFERT PAR L'AUTEUR A ANDRÉ GARALON "avec toute l'amitié qu'il sait, avec ma confiance pour tout ce qu'il couve. Gaston Fuel. 16 janvier 1948."

Le papier est filigrané EDITIONS JEANNE WALTER.

La poésie de Gaston Fuel est enracinée dans le Sud, écrit Robert Sabatier dans son Histoire de la Poésie française du XXe siècle (tome 3), celui de René Nelli, de Joe Bousquet, de René Char. A la croisée d'une Fenêtre ardente (nom d'une collection qu'il a créée, publiant Malrieu, Fondane, Nelli), il a le regard posé sur la nature solaire, pour en distinguer le visible et ce qu'elle porte d'énigme et de mystère. Il en écoute la musique secrète qui devient celle de poèmes riches de pensées lumineuses quand "la lumière ouvre une route de pollen"

Gaston Puel était un ami proche d'André Breton a qui d'ailleurs il a dédicacé un exemplaire de ce même livre. Il est né en 1924 à Castres. A la Libération, il rencontre et correspond avec Joë Bousquet, René Char, André Breton. Il participe en 1947 aux activités du groupe surréaliste. Après un séjour au sanatorium, il fonde en 1959 les éditions de la Fenêtre ardente qui publieront René Char, Pierre Albert-Birot, Pierre André Benoit, Joë Bousquet, Jean Grenier, Jean Malrieu, Pierre Gabriel, René Nelli, etc. ainsi que de nombreux livres d’artistes (Arp, Bajen, Ernst, Carrade, Miro, Dax, Dubuffet, Ubac, Tapies, Staritsky, Héraud, etc.). En 1971, il dirige à l’Université de Maryland (USA) deux séminaires sur Claude Simon et René Char. Il vit à Veilhes (Tarn).

Ce recueil en vers est son troisième ouvrage après Poèmes (Confluences) et Le Chiendent (Sagittaire).

Ce mince recueil illustré par un frontispice femina de Hans Bellmer est un hymne poétique à la beauté, à la femme et à l'amour, teinté d'érotisme aux accents surréalistes.

Montre-toi. Montre le bleu vivace de cet amour que tu portes jusqu'au bout des ongles. [...] Viens nous n'allons rien capturer : L'amour ne se compte plus sur les doigts. Nous allons dormir l'un dans l'autre en repoussant le poing des nuages jusqu'à l'aube de tous nos jours. [...] La chute de ta jupe éclipse ton sourire, escamote tes yeux. Ton visage disparaît. Mon désir drapé de noir L'illusionniste drapé de noir Il ne reste que ton corps luisant comme une pomme. Je t'aime dans l'espace de deux miroirs parallèles qui répètent ton image à l'infini tandis que ton nom de cristal se redit à mi-voix dans la torpeur des heures invalides. [...] (extraits)

BEL EXEMPLAIRE DU RARISSIME TIRAGE DE TÊTE A 8 EXEMPLAIRES SEULEMENT.

Prix : 1.200 euros

mercredi 9 avril 2014

L'amour et le hasard par Sylvain Terros, auteur-éditeur, en 3D. Première mondiale. Le 1er roman photos pornographique en relief. 1983. Curiosa collector vintage.



Sylvain TERROS

L'AMOUR ET LE HASARD. 3D. Première mondiale. Le 1er roman photos pornographique en relief.

Paris (juin) 1983. 1ère édition. Sylvain Terros auteur-éditeur.


1 volume in-4 (29,5 x 21 cm), non paginé (39 feuillets - 78 pages), environ 130 photographies à voir en relief (format divers - vignettes env. 13 x 9 cm à pleine page). Exemplaire à l'état proche du neuf. Bien complet de la paire de lunettes pour la vision 3D. Couverture imprimée pelliculée à rabats. Beau papier.

Ce livre pornographique "expérimental" richement illustré par la photographie, vieux déjà de 31 ans, est devenu un véritable objet "collector" pour les amateurs de curiosités curiosa.


On ne résiste pas au plaisir de citer l'Avertissement : "Pour obtenir une perception correcte du relief, il est nécessaire d'utiliser les lunettes spéciales ci-jointes en prenant soin de placer le verre rouge devant votre œil droit et le verre bleu devant le gauche. De plus, vous devez éclairer abondamment les photos en relief et les observer à une distance minimum de 50 cm. Si vous désirez vous procurer des paires de lunettes supplémentaires, votre sex-shop ou correspondancier se feront un plaisir de vous les faire parvenir.

NDLR : le rendu est ... impressionnant ! et non vous ne voyez pas flou ... mais vous, vous n'avez pas les lunettes !


TRÈS BEL EXEMPLAIRE, COMPLET DES LUNETTES.

Prix : 100 euros

lundi 7 avril 2014

Vice, Soutane, Partouze ... par M. Burand (1975). Le récit d'un prêtre défroqué qui se transforme en enragé lubrique ... Curiosa peu commun, belle couverture illustrée.



M. BURAND

VICE, SOUTANE, PARTOUZE.

O. D. S. pas. des Panoramas, Paris, 1975 [imprimerie Seguy à Paris]

1 volume in-8 (21 x 15 cm), brochés, couverture rempliée (premier plat illustré en couleurs). 191 pages. Exemplaire à l'état proche du neuf. Deux traits de feutre sur le tranche supérieure.

ÉDITION ORIGINALE.

Le récit d'un prêtre défroqué qui se transforme en enragé lubrique ... Malgré son vœu de chasteté. Il jettera sa soutane aux orties, deviendra patron de cabaret louche, organisateur de partouzes, etc.

Érotisme, luxure, pornographie, stupre, débauche, tout y est ! Les dessous des écoles pieuses, les mille et un tracas de la prêtrise forcée.

Imprimé en 1975, cet ouvrage érotique qu'on peut croire clandestin malgré les indications d'éditeur et d'imprimeur (fausses sans doute), ne rentre donc pas dans la catégorie des ouvrages érotiques publiés en français et imprimés clandestinement entre 1920 et 1970 décrits par Dutel dans son Dictionnaire.

L'illustration de couverture n'est pas signée.

SUPERBE EXEMPLAIRE PARFAITEMENT CONSERVÉ DE CE LIVRE PORNOGRAPHIQUE '75 PEU COMMUN.

Prix : 150 euros

dimanche 6 avril 2014

Guillaume Apollinaire : Ombre de mon amour (Poèmes à Lou). Edition Cailler, 1947. Un des 150 ex. num. Superbe reliure en maroquin doublé signée Pierre-Lucien Martin.



Guillaume APOLLINAIRE / Pablo Picasso illustrateur

OMBRE DE MON AMOUR. POÈMES. [POÈMES A LOU]. Avec de nombreux documents et dessins inédits et un portrait d'Apollinaire par Picasso.

Pierre Cailler éditeur, Vésenaz près Genève, 1947.

1 volume in-8 (193 x 128 mm), 171-(2) pages. 1 portrait photographique hors-texte (Apollinaire en tenue militaire), 1 dessin de Pablo Picasso partiellement en couleurs. 21 documents reproduits (in fine).

Reliure plein maroquin vert forêt, dos lisse orné du nom de l'auteur, du titre (cursives) et du millésime, tranches dorées sur témoins, doublures des plats de maroquin corail serties d'un filet doré fin, gardes de soie tissée vert d'eau, couverture (2 plats et dos) conservés à l'état de neuf, chemise à dos et bande de maroquin, étui (reliure signée P.-L. MARTIN). Exemplaire en excellent état, très frais. Dos de la chemise de maroquin légèrement uniformément passé.

ÉDITION ORIGINALE.

TIRAGE A 3.420 EXEMPLAIRES.

CELUI-CI, UN DES 150 EXEMPLAIRES SUR "SWISS THICK" (vergé type Hollande).


Le détail du tirage est le suivant : 20 ex. vélin pur fil, 50 ex. crème antique, 150 ex. "Swiss thick", 3.000 ex. chamois et 200 ex. de chapelle. Notre exemplaire est donc du troisième papier.

Cette première édition des "Poèmes à Lou" (Louise de Coligny-Châtillon, une aristocrate rencontrée à Nice en 1914) a été désavouée en 1955 par l'éditeur Cailler lui-même, lors de la publication à cette même date du fac-similé original des poèmes.

Pour cette première édition de 1947, seuls les 20 ex. de tête sur vélin pu fil possèdent les poèmes en intégralité dans suppressions, pour les papiers suivants (y compris le nôtre) on trouve certains passages remplacés par des petits points (le texte a été rétabli dans notre exemplaire au crayon de bois).

Les Poèmes à Lou sont un recueil de poèmes d'amour : "Ils sont trop près d'elle, ils sont trop de passion, de sang et de guerre pour que nous ne comprenions pas ses scrupules et ses hésitations" est-il écrit en introduction. "Nous avons suivi scrupuleusement le manuscrit original, ne corrigeant que quelques erreurs par trop évidentes. Nous nous réservons du reste de donner à la fin d'une prochaine édition quelques notes et éclaircissements concernant la lecture du manuscrit. A la demande de l'amie du poète, nous avons supprimé (pages 19, 20, 33, 85 et 87) quelques vers érotiques que nous avons remplacés par des lignes de points de suspension. (introduction)." La date de rédaction de ces poèmes s'étale d'octobre 1914 à septembre 1915.


Lou si je meurs là-bas souvenir qu'on oublie
- Souviens-t'en quelquefois aux instants de folie,
De ma jeunesse et d'amour et d'éclatante ardeur, -
Mon sang c'est la fontaine ardente du bonheur !
Et sois la plus heureuse étant la plus jolie,

O mon unique amour et ma grande folie !

La nuit descend,
On y pressent
Un long un long destin de sang.

(extrait du poème XI - Si je mourais là-bas... (30 janvier 1915)

EXEMPLAIRE D'EXCEPTION PARFAITEMENT PARFAITEMENT ÉTABLI EN MAROQUIN DOUBLÉ PAR LE RELIEUR D'ART PIERRE-LUCIEN MARTIN.

SUPERBE EXEMPLAIRE.

Prix : 1.950 euros


jeudi 3 avril 2014

Curiosa, voyeurisme et naturisme : La vie intime de Carole ou naturisme d'hiver (1958). Texte et illustrations de Wilgid. Tirage à 400 ex. numérotés hors commerce.



WILGID

LA VIE INTIME DE CAROLE OU NATURISME D'HIVER. Texte et illustrations de Wilgid.

Trèfle d'Or, 1958

1 volume in-4 (27 x 22 cm), relié/agrafé (broché), 1 feuillet de titre, 26 pages de texte (imprimé recto seulement) et 26 illustrations pleine page imprimées en bistre sur papier glacé, 1 feuillet d'achevé d'imprimer. Très bon état. Couverture verte imprimée en rouge sombre (légères traces).


TIRAGE UNIQUE A 400 EXEMPLAIRES POUR UN GROUPE D'AMATEURS PAR SOUSCRIPTION.

Il est mentionné sur la page de titre : "Carole, danseuse nue, nous apparaît toujours dans cet ouvrage avec sa coquille de danseuse (ainsi, les bonnes mœurs sont sauves)". 


Volume publié avec l'adresse sur la page de titre : Editions du "Trèfle d'Or", 133, rue de Clignancourt, Paris, 18e. L'achevé d'imprimer précise : "Achevé d'imprimer sur les presses spéciales des éditions du Trèfle d'Or. Dépôt légal : Troisième trimestre 1958. Présentation et vente interdites aux mineurs (décret du 28 août 1956)."


Histoire de voyeurisme et de naturisme. Histoire de Carole Martin "une ligne exceptionnelle, une splendeur digne des dieux, une pépée, à te faire sauter les artères !!! (...) danseuse, modèle, music-hall, cabarets, mais sage ... sage ... c'est une naturiste convaincue et très pratiquante (...)" Le voisin d'à côté la regarde vivre nue chez elle grâce à un grand miroir sans tain coulissant sur l'un des panneaux du studio ... Il invite son ami à la regarder également vivre éperdument nue ... toute la journée.


Joli livre "artisanal" à petit tirage et joliment illustré. On ne sait pas qui se cache derrière le pseudonyme de Wilgid, auteur et illustrateur.

Les éditions du Trèfle d'Or, maison d'édition créée par René Massy (de son vrai nom René Jacob) ayant pignon sur rue à Paris, a connu de nombreuses interdictions d'ouvrages pendant les années 60. Elle était spécialisée dans la publication d'ouvrages érotiques pendant les années 60 puis dans les publications pornographiques pendant les années 70. La plupart des ouvrages publiés étaient, contrairement à celui-ci, de plus petit format (poche) avec de jolies couvertures illustrées en couleurs (gentiment érotiques, sans plus pour ne pas attirer les foudres de la censure). Voir Bernard Joubert, Dictionnaire des livres et journaux interdits.

Cet ouvrage, avec une maison d'édition connue, ne fait pas partie des éditions clandestines décrites par J.-P. Dutel dans sa Bibliographie des ouvrages érotiques publiés clandestinement en français entre 1920 et 1970. Ouvrage ne figurant pas non plus dans Pia, Les livres de l'Enfer.


TRES BON EXEMPLAIRE.

VENDU - Prix : 300 euros


mardi 1 avril 2014

Les Érotiques de Pierre Jousson, photographe (1967). 37 photographies de postures amoureuses tirées sur Arches à quelques exemplaires seulement. Premier tirage introuvable. Superbe exemplaire.



Pierre JOUSSON photographe

ÉROTIQUES

La Balance, 1967

Portfolio à l'italienne in-folio (40 x 29 cm), en feuilles, 1 feuillet noir de titre imprimé en blanc, 37 planches photographiques sur fond noir montrant un couple homme-femme dans diverses positions volupteuses, 6 planches de vers libres de Louise Labé (3 planches) (Baise m'encor, rebaise-moi et baise ... Las, te pleins tu ? ça que ce mal j'apaise ... ) et de Pierre de Ronsard (3 planches) (Mais quand au lit nous serons Entrelacés, nous ferons Les lascifs selon les guises Des amants qui librement Pratiquent folâtrement Dans les draps cent mignardises ... Ah, je meurs ! Ah, baise-moi ! Ah, maîtresse, approche-toi !.. Je voudrais bien richement jaunissant En pluie d'or goutte à goutte descendre ...), 1 feuillet noir imprimé en blanc de justificatif du tirage. Chemise de toile de jute beige, étui de même. Tous les feuillets sont de papier d'Arches de qualité. Excellent état, proche du neuf.


On lit imprimé en blanc au centre du dernier feuillet noir :

CET OUVRAGE CONFIDENTIEL A ÉTÉ TIRÉ A QUELQUES EXEMPLAIRES POUR DES AMIS.





Ces photographies artistiques érotiques sont l'oeuvre du photographe Pierre Jousson. Sa signature n'apparait pas mais on retrouve les obscurités indécises et les fonds noirs qui font sa réputation. Pierre Jousson a publié La Femme (1964), Le Couple (1965), Jessica (1967), Comme une fleur (1970), Préludes (1970), etc. L'album Érotiques a été réédité en 1968 (Paris, L'Or du Temps).

Références : Inconnu à Dutel, Bibliographie des ouvrages érotiques publiés clandestinement en français entre 1920 et 1970 (ouvrage publié en Suisse d'après Helveticat) ; Inconnu à Pia, Les livres de l'Enfer du XVIe siècle à nos jours. Pas à la Bnf, pas au CCfr. 1 ex. au Helveticat (catalogue bibliothèques suisses).



SUPERBE EXEMPLAIRE DE CET ALBUM DE POSTURES ÉROTIQUES PHOTOGRAPHIÉES PAR PIERRE JOUSSON.

ALBUM LE PLUS RARE DU PHOTOGRAPHE.

PREMIER TIRAGE INTROUVABLE DE CES BELLES ET "OBSCURES" PHOTOGRAPHIES ÉROTIQUES.

Prix : 950 euros




Ardance ou la Vallée d'automne par le comte Jean de Montesquiou-Fezansac (1946), illustré de 20 lithographies en couleurs par Gaston Hoffmann. 1 des 36 exemplaires avec suite, décomposition et dessin original.



Jean DE MONTESQUIOU FEZENSAC / G. HOFFMANN illustrateur

ARDANCE OU LA VALLEE D'AUTOMNE. Vingt illustrations de G. Hoffmann

MCMXLVI (1946)

1 volume grand in folio (31 x 25 cm), en feuilles, 267-(1) pages. 20 illustrations en couleurs dont 19 hors-texte. 20 illustrations en bistre (suite), la décomposition d'une planche (9 états), 1 dessin original pleine page (fusain, pastels et craie blanche). Couverture imprimée (déchirure à restaurer le long du dos). Excellent état. Belle impression sur papier chiffon.


PREMIER TIRAGE DES 20 LITHOGRAPHIES EN COULEURS DE GASTON HOFFMANN.

TIRAGE A 232 EXEMPLAIRES SEULEMENT.

CELUI-CI, UN DES 36 EXEMPLAIRES SUR PAPIER PUR CHIFFON D'ISLE DE FRANCE FABRIQUE A LA MAIN PAR A. G. CABROL.

COMPRENANT :

- 1 DESSIN ORIGINAL (inédit, pleine page)
- DÉCOMPOSITION D'UNE PLANCHE (9 états)
- SUITE EN BISTRE (20 planches avec remarques)


Volume achevé d'imprimer à Paris le 30 avril 1946 sur les presses de E. Durand, maître-imprimeur, les lithographies ayant été tirées par E. Desjobert sur ses presses à bras. Le volume présente outre le détail du tirage au colophon une numérotation au début du volume (numérotation à la main erronée pour un exemplaire sans dessin original).

Le comte Jean de Montesquieu, parent de Robert de Montesquiou, a collaboré à diverses revues littéraires, en particulier à la revue des deux mondes et publié des romans émouvants "Ardance ou la vallée d'automne" et "le mal d'Ardance". L'aventure à la fois solitaire, amoureuse et mondaine, de ce nouveau Don Juan qu'est Ardance, retiré en sa « Vallée d'Automne », est une histoire bien étrange. Jean de Montesquiou-Fezensac nous la conte en psychologue très averti de toutes les nuances contradictoires dont peuvent se garder l'âme et le cœur d'un séducteur quasi-professionnel. (Le Livre et ses Amis, 1946).

L'illustration de Gaston Hoffmann (1883-?), peintre élève de Bonnat et L.-O. Merson, sociétaire des artistes français (1909), est riche et variée, d'un érotisme délicat pour la plupart des lithographies qui ornent ce joli volume.


BEL EXEMPLAIRE.

Prix : 650 euros


dimanche 30 mars 2014

Gamiani par Alfred de Musset. Edition clandestine (1948) illustrées de lithographies érotiques attribuées à Jacques Nam. Un des 25 exemplaires d'artiste avec planches libres ajoutées.



[Alfred de MUSSET]

GAMIANI.

Sans nom, sans lieu ni date [édité pour un groupe de bibliophiles, vers 1948]

1 volume in-4 (32,5 x 25,5 cm), en feuilles, 130 pages et 1 page non chiffrée pour la justification du tirage. Couverture rempliée à fenêtre imprimée en couleurs. Texte calligraphié lithographié et 32 lithographies dans le texte en noir et en sanguine, 14 hors-texte en noir ou en sanguine dont 3 portraits et 11 planches libres. 10 planches libres supplémentaires. Très bon état.


TIRAGE A 325 EXEMPLAIRES.

CELUI-CI, UN DES 25 EXEMPLAIRES D'ARTISTE AVEC 10 PLANCHES LIBRES SUPPLÉMENTAIRES.


La plupart des planches sont en 2 états (avec et sans remarque), sur papier blanc ou papier teinté, de nombreux tirages sont en double. On compte donc pour cet exemplaire 54 tirages de planches libres (dont 2 planches doubles) et 3 portraits deux états (et planches en double).

Référence : Dutel, Bibliographie des ouvrages érotiques publiés clandestinement en français entre 1920 et 1970, n° 1656. (indique qu'il faut 14 planches hors texte).


Curieuse édition clandestine publiée avec pour seul titre celui de la couverture à fenêtre, le texte débute directement par la page 1 précédée d'un simple faux-titre "Gamiani" imprimé en noir dans la partie basse du premier feuillet. Le texte est entièrement reproduit en lithographie d'après une calligraphie soignée, les 32 lithographies libres qu'on trouve réparties dans le texte viennent compléter une illustration hors-texte tout aussi "libérée". Les 3 portraits dénotent une édition des années 40. Aucun bibliographe ne s'est attardé à essayer d'attribuer les dessins qui ornent cette édition. Nous pensons, d'après le colophon illustré (justification du tirage) que ces dessins sont l'oeuvre de Jacques Nam (1881-1974). Plusieurs indices pourraient trahir sa main. La page de justificatif est composée d'un satyre au type asiatique tandis qu'au bas de ce même feuillet on trouve trois chants esquissés. Par ailleurs le style des dessins nous paraît tout à fait proche de ceux exécutés pour Chatteries (vers 1935), un recueil portfolio érotique qui met en parallèle les minauderies féminines et les félines attitudes des femmes. On remarquera encore quelques indications animalières dans les planches hors-texte de ce Gamiani.


Jusqu'à preuve évidente d'une autre paternité, nous donnons donc l'ensemble de cette illustration érotique à Jacques Nam. "Issu d’une famille de musiciens, J. NAM entre à 19 ans à l’Ecole des Beaux-Arts dans l’Atelier de Gérome. Celui-ci l’encourage à aller dessiner les fauves au Jardin des Plantes. Dès 1900, il commence à faire des dessins humoristiques puis politiques pour divers journaux (le Rire, le Sourire, la Vie Parisienne, le Figaro, L’Echo de Paris,...). Il travaille comme illustrateur chez Hachette, Flammarion, Delagrave. Son attirance pour les animaux, particulièrement pour les chats, le conduit à utiliser de nombreux médias : dessins d’illustrations pour journaux, bandesdessinées, illustrations de romans de Colette ou pour la Bibliothèque Verte (James Oliver Curwood), sculptures en ronde-bosse, laques et peintures. Son style d’un cubisme modéré l’inscrit dans la ligne de l’Art Déco." (Biographie, catalogue Chayette et Cheval, 2010).

Ce roman est l’ouvrage le plus réimprimé au cours du XIXe siècle avec plus de 40 éditions. L'attribution du roman à Alfred de Musset a longtemps été contestée.

Le roman raconte deux nuits de la vie de la comtesse Gamiani marquées par ses ébats avec Fanny et Alcide. Pendant ces deux nuits, les trois personnages vont successivement raconter leur initiation sexuelle ainsi que leurs plus grands exploits dans ce domaine.

Pierre Louÿs dans le Manuel de civilité pour les petites filles à l'usage des maisons d'éducation écrit : « Ne suivez pas l'office sur un exemplaire de Gamiani, surtout s'il est illustré ».


"La première fois que je fus mise à l’épreuve, j’étais dans le délire du vin. Je me précipitai violemment sur la sellette, défiant toutes les nonnes. L’âne fut à l’instant dressé devant moi, à l’aide d’une courroie. Son braquemart terrible, échauffé par les mains des sœurs, battait lourdement sur mon flanc. Je le pris à deux mains, je le plaçai à l’orifice, et, après un chatouillement de quelques secondes, je cherchai à l’introduire. Mes mouvements aidant, ainsi que mes doigts et une pommade dilatante, je fus bientôt maîtresse de cinq pouces au moins. Je voulus pousser encore, mais je manquai de forces, je retombai. Il me semblait que ma peau se déchirait, que j’étais fendue, écartelée ! C’était une douleur sourde, étouffante, à laquelle se mêlait pourtant une irritation chaleureuse, titillante et sensuelle. La bête, remuant toujours, produisait un frottement si vigoureux que toute ma charpente vertébrale était ébranlée. Mes canaux spermatiques s’ouvrirent et débordèrent. Ma cyprine brûlante tressaillit un instant dans mes reins. Oh ! quelle jouissance ! Je la sentais courir en jets de flamme et tomber goutte à goutte au fond de ma matrice. Tout en moi ruisselait d’amour. Je poussai un long cri d’énervement et je fus soulagée… Dans mes élans lubriques, j’avais gagné deux pouces ; toutes les mesures étaient passées, mes compagnes étaient vaincues. Je touchais aux bourrelets sans lesquels on serait éventrée ! Épuisée, endolorie dans tous les membres, je croyais mes voluptés finies lorsque l’intraitable fléau se raidit de plus belle, me sonde, me travaille et me tient presque levée. Mes nerfs se gonflent, mes dents se serrent et grincent ; mes bras se tendent sur mes deux cuisses crispées. Tout à coup un jet violent s’échappe et m’inonde d’une pluie chaude et gluante, si forte, si abondante, qu’elle semble regorger dans mes veines et toucher jusqu’au cœur. Mes chairs lâchées, détendues par ce baume exubérant, ne me laissent plus sentir que des félicités poignantes qui me piquent les os, la moelle, la cervelle et les nerfs, dissolvent mes jointures et me mettent en fusion brûlante… Torture délicieuse !… intolérable volupté qui défait les liens de la vie et vous fait mourir avec ivresse !" (extrait)

BEL EXEMPLAIRE DU TIRAGE D'ARTISTE A 25 EXEMPLAIRES SEULEMENT AVEC PLANCHES LIBRES AJOUTÉES.

VENDU - Prix : 950 euros


Liens vers d'autres livres

Related Posts with Thumbnails