lundi 10 avril 2017

Le Sopha de Crébillon Fils illustré par Louis Icart (1935). Magnifique livre illustré moderne coté et recherché. 1 des 35 ex. sur Hollande. Broché. Rare.


CREBILLON FILS - ICART, Louis (illustrateur)

LE SOPHA. Illustré de vingt-trois eaux-fortes originales en couleurs de Louis ICART.

Le Vasseur et Cie, Paris, 1935 [imprimerie Coulouma à Argenteuil]

1 volume in-4 (24,5 x 19,2 cm), broché de 342-(1) pages. 23 eaux-fortes dont 21 hors-texte en couleurs. Couverture de papier crème avec le titre imprimé en rouge sur le premier plat. Quelques légères rousseurs à la couverture et dans le corps d'ouvrage, sans incidence sur la qualité de l'ensemble. Emboîtage cartonné de l'éditeur (légères usures). Bel exemplaire, très frais.

PREMIER TIRAGE DES EAUX-FORTES ORIGINALES DE LOUIS ICART.

TIRAGE A 517 EXEMPLAIRES.

CELUI-CI, 1 DES 35 EXEMPLAIRES SUR HOLLANDE VAN GELDER.



Les exemplaires du tirage à 440 ex. sont sur vélin de Rives. Les 22 premiers exemplaires sont sur Japon impérial.

Notre exemplaire ne contient pas la suite en noir de toutes les planches avec remarques gravées à la pointe sèche.



Les eaux-fortes originales en couleurs de Louis Icart ont été tirées en taille-douce sur les presses de A. Porcabeuf et Cie à Paris.



Le Sopha fut rédigé par Crébillon fils en 1737 et publié pour la première fois en 1740. De nombreuses rééditions se succédèrent montrant l’engouement pour ce type de littérature. Ce fut un succès de scandale. Le conte adopte un récit cadre oriental qui renvoie aux Mille et une nuits et s’affirme comme une réflexion sur les aléas du désir et de l’amour. Le narrateur, Amanzéï, est transformé en sopha et ne retrouvera sa forme humaine que « quand deux personnes se donneraient mutuellement et sur [lui] leurs prémices ». À l’intention du sultan Schah-Baham, qui s’ennuie, et de la sultane, il raconte les scènes dont il a été le témoin en faisant défiler sept couples. Le dernier, formé de deux adolescents (Zéïnis et Phéléas) dont les jeunes cœurs jouissent innocemment du plaisir qu’ils se donnent, remplit la condition permettant de le libérer. La virtuosité de Crébillon consiste à broder à l’infini sur le même thème sans jamais répéter exactement les mêmes notes. Les différents épisodes – dont le plus long (9 chapitres) est celui de Zulica – de ce roman qui « conjugue vitriolage psychologique, satire politique et mise en abyme des pouvoirs de la fiction et du langage », sont autant d’occasions de ridiculiser l’hypocrisie sous ses différentes formes (respectabilité mondaine, vertu, dévotion). Le Sopha circulait déjà sous le manteau bien avant sa publication officielle en 17421, nonobstant les défenses qui lui avaient été faites. Après sa publication, l’auteur est exilé par le cardinal de Fleury à 30 lieues de Paris le 7 avril 1742 en raison du cynisme de l’ouvrage et de son libertinage, mais surtout parce que certains croient reconnaître Louis XV dans le personnage ridicule et amusant du sultan Schah-Baham. Crébillon prit alors le chemin de l’Angleterre, sans en informer son père qui demanda de ses nouvelles au chancelier d’Aguesseau, qui lui répondit le 31 mai. Crébillon parvint à faire valoir pour sa défense que l’ouvrage aurait été commandé par Frédéric II de Prusse et n’aurait été publié qu’à la suite d’une indiscrétion et contre sa volonté. Rappelé le 22 juillet, il s’empressa de rentrer en France. Avec le Sopha, Crébillon obtint un nouveau succès de scandale. Lorsqu’il fut introduit auprès du public anglais par Lord Chesterfield, qui avait donné les trois cents exemplaires, que lui avait envoyés Crébillon, à vendre chez l’éditeur White, le succès en fut énorme ; Walpole lui-même le trouva admirable. Hogarth a trouvé le moyen de le représenter dans son Mariage à la mode (1745), enfoncé dans un coin du canapé. Le Sopha a eu une influence sur les Bijoux indiscrets de Diderot, où la bague de Mangogul joue le même rôle d’objet voyeur que le sopha crébillonien, et les Liaisons dangereuses de Laclos où Mme de Merteuil lit un chapitre du Sopha pour se disposer à la venue de Belleroche.



Cette édition moderne illustrée avec talent par Louis Icart est sans doute une des plus belles versions du XXe siècle de texte érotique. Elle est très recherchée et se trouve rarement sur le marché des beaux livres illustrés.



BEL EXEMPLAIRE TEL QUE PARU DU TIRAGE RARE SUR HOLLANDE.

Prix : 1.900 euros



mardi 4 avril 2017

La Porte de l'Âne par Louis Stévenard, avec des illustrations par Schem (Raoul Serres). 1 des 300 exemplaires. Bel illustré érotique.


[STEVENARD, Louis] [SCHEM, Raoul SERRES, illustrateur]

LA PORTE DE L’ÂNE. Lithographies originales.

Aux dépens d'un Groupe de Bibliophiles, pour quelques Bibliophiles avertis, s.d. (vers 1940)

1 volume petit in-8 (16,5 x 13 cm) de 83 pages. Couverture illustré en noir (composition libre), 1 vignette (âne) en couleurs sur la page de titre, 1 lithographie en couleurs en frontispice, 13 lithographies dans le texte et hors-texte, parfois sur double-page. Complet. Emboîtage cartonné plein papier rose de l'éditeur (légèrement passé).

TIRAGE A 303 EXEMPLAIRES.

CELUI-CI, 1 DES 300 EXEMPLAIRES SUR GRAND VÉLIN DE RIVES.


La première édition a paru en 1920. Est-ce le même Louis Stévenard, docteur en médecine de son état, qui donna en 1905 Le Secret Médical et la Syphillis ? Une fiche biographique conservée à la Bnf indique de Louis Stévenard (il doit s'agit du même) participait aux réunions du groupe indépendant d'études ésotériques (période 1890-1894). Sa signature figure sur le diplôme offert par ce groupe à Papus le 11 novembre 1892 (coll. Ph. Encausse).


"L'histoire racontée dans cet ouvrage se rapporte à la légende selon laquelle les Romains, pour punir la femme adultère, l'enfermaient dans un lupanar et l'obligeaient à s'y livrer au premier venu, tandis qu'une sonnerie de clochettes faisait connaître sa honte au public." (Pia).


Référence : Dutel, Bibliographies des ouvrages érotiques publiés en français entre 1920 et 1970, n°2240 ; édition non citée par Pia, Les Livres de l'Enfer, II, 1077-1078.

TRÈS BON EXEMPLAIRE.

Prix : 280 euros


lundi 13 mars 2017

Clayton's College illustré de 12 lithographies avec remarques libres (vers 1955). Très beau curiosa érotico-policier. Très bel exemplaire enrichi de la suite de Gaston de Sainte-Croix pour le même ouvrage publié à la même époque.


ANONYME [José André LACOUR]

CLAYTON'S COLLEGE. Illustré de 12 lithographies originales en couleurs.

Sans lieu ni date [vers 1955], Sous le signe d'Eros.

1 volume in-4 (24 x 19 cm), en feuilles, sous étui et emboîtage de l'éditeur (muet), couverture de papier main (muette). 139 pages. 12 lithographies hors-texte en couleurs. Très bon état, très frais. Emboîtage frotté.

TIRAGE A 525 EXEMPLAIRES.

CELUI-CI, UN DES 472 EXEMPLAIRES SUR GRAND VÉLIN DE RIVES A LA FORME, AVEC LES LITHOGRAPHIES EN COULEURS.

EXEMPLAIRE ENRICHI DE 19 POINTES SÈCHES ORIGINALES DE GASTON DE SAINTE-CROIX DONT 2 EN ÉPREUVE D'ARTISTE SIGNÉES ET TIRÉES A 10 EXEMPLAIRES SEULEMENT. (cette série de pointes sèches a également servi à illustrer une autre édition de Clayton's College parue en 1955).


Clayton’s College, publié pour la première fois à la fin des années 1940, a été condamné trois fois par la 17e chambre correctionnelle de la Seine, en 1950, 1953 et 1957, chacune de ces condamnations ayant été maintenue en appel. Ce roman érotico-policier brûlant est un classique. On ne sait rien de l'illustrateur de cette édition. Les lithographies sont ici en deux tons, grisaille et ocre. Orné de 21 lettrines érotiques imprimées en noir et surimprimées en bleu (lettre).

Références : Dutel, 1243 ; Edition inconnue à Pia (227 pour l'édition de Losfeld, vers 1955)


ÉDITION CLANDESTINE RARE IMPRIMÉE AVEC LUXE.

Prix : 850 euros


mardi 7 mars 2017

Curiosa Erotica : Trois filles de leur mère de Pierre Louys illustré par Georges Pichard (1980). Format grand in-folio avec 53 illustrations hors-texte. Une des plus belles illustrations érotico-pornographique de ce texte savoureux.

Pierre LOUYS - Georges PICHARD, illustrateur

TROIS FILLES DE LEUR MÈRE. Illustrations originales de Georges Pichard.

L'Hérésiarque, Paris, (janvier) 1980

1 volume grand in-folio (43 x 31 cm), 269-(1) pages. 53 illustrations à pleine page en noir dont 1 en frontispice. Feuillets de garde et doublure en papier illustré de compositions de G. Pichard également. Vignettes érotiques dans le texte (lettrines, bandeaux, culs-de-lampe) par le même artiste.

Reliure éditeur bradel toile marron illustrée sur le premier plat d'une composition en couleurs par G. Pichard (27 x 13,5 cm, en ovale dans un encadrement de filets dorés, titre doré au dos du volume. Exemplaire est en excellent état.


PREMIER TIRAGE DES ILLUSTRATIONS ÉROTIQUES DE GEORGES PICHARD.

TIRAGE DE LUXE A 2.015 EXEMPLAIRES.

CELUI-CI, UN DES 1.800 EXEMPLAIRES SUR PAPIER A GRAIN DE RIVES IVOIRE 170 GRAMMES.


Il s'agit du second volume de la collection Plein Folio de la maison d'édition l'Hérésiarque (le premier volume (publié en 1978), également illustré par G. Pichard est Les Mémoires d'une chanteuse allemande).

Ce second volume donne l'intégralité du célèbre texte érotique de Pierre Louys Trois filles de leur mère publié pour la première fois en 1926.


Louys écrivait en guise d'avis à la lectrice : Ce petit livre n’est pas un roman. C'est une histoire vraie jusqu’aux moindres détails. Je n’ai rien changé, ni le portrait de la mère et des trois jeunes filles, ni leurs âges, ni les circonstances.

Inspiré, selon la légende, par les rapports de l'écrivain à la femme de José-Maria de Heredia et ses trois filles (dont la plus jeune, Louise, avait été mariée à Louÿs) aux mœurs réputées alors assez libres, il présente les aventures d'un jeune homme de vingt ans, « X... », qu'une prostituée de trente-six ans, Teresa, et ses trois filles, Mauricette, quatorze ans et demi, Lili, dix ans, et Charlotte, vingt ans, visitent à tour de rôle, avant qu'ils ne se livrent tous ensemble à une grande mise en scène de jeux obscènes.

Néanmoins, au-delà de son éventuelle valeur autobiographique, l'ouvrage tire sa puissance, rehaussée par la qualité des dialogues, de sa force de transgression et de profanation de l'univers bourgeois auquel appartenait l'auteur. Selon André Pieyre de Mandiargues, qui écrivit en 1970 une préface pour la première édition en librairie, chez l'Or du Temps, ce « roman se rattache de plusieurs façons à (...) l'idéal du genre [érotique] » et constitue le « chef-d'œuvre de Pierre Louÿs ». Annie Le Brun y voit « un des plus bouleversants livres jamais écrits sur la fatalité des désirs ».


Les illustrations in-folio dues au talent de Georges Pichard (1920-2003) en font une des plus belles versions illustrées de ce célèbre texte. C'est seulement à partir de 1977 (soit un an seulement avant les Mémoires d'une chanteuse Allemande et deux ans avant Trois filles de leur mère) que Georges Pichard se tourne presque exclusivement vers l'illustration érotique (pornographique dirons certains). Il avait commencé cependant plusieurs années auparavant avec la série des Paulette (1971-1984) et Blanche Epiphanie. Georges Pichard avait commencé dans la publicité pour le compte de l'agence Drager puis déssinateur d'humour il travailla de longues années pour Le Rire et Le Fou-Rire. Ses premières bandes-dessinées sont publiées dans Pilote, Charlie Mensuel et France Soir. L'un des principaux représentants de la bande dessinée pour adultes de son époque, Pichard aime surtout mettre en scène des femmes bien en chair aux prises avec l'adversité, comme Blanche Épiphanie, Ténébrax et Paulette sur des scénarios de Georges Wolinski. C'est cette série, publiée pendant des années dans les premières pages de Charlie Mensuel, qui le fait réellement connaître en France. Ce sera ensuite Caroline Choléra, et Marie-Gabrielle de Saint-Eutrope, dont le graphisme reste l'un des plus élaborés jamais entrepris par l'auteur. Son dessin est influencé par l'art nouveau, Robert Crumb et le marquis de Sade pour la thématique. (Source Wikipédia).

BEL EXEMPLAIRE DE CETTE ÉDITION TRÈS GRAND FORMAT AU TIRAGE LIMITÉ.

TRÈS RECHERCHÉ.

Prix : 450 euros


vendredi 17 février 2017

Cydalise par Pierre Louÿs (1949). Edition originale de ce choix de poésies érotiques puissamment illustrées par Jean Traynier. Curiosa rare et recherché.



Pierre LOUYS

CYDALISE. Avec des illustrations originales gravées à l'eau-forte [par Jean Traynier].

Les Amis de l'écrivain, Paris, 1949

1 volume in-4 (28,5 x 19 cm), en feuilles, sous couverture rempliée (sans emboîtage). 139 pages et 16 eaux-fortes pleine page tirées en vert. Très bon état. A noter une petite fente en pied de premier plat de couverture, sans gravité. Complet.

ÉDITION ORIGINALE DE CES POÈMES DE PIERRE LOUYS.

TIRAGE A 262 EXEMPLAIRES SEULEMENT (et non 265 comme annoncé en tête de la justification).

CELUI-CI, UN DES 200 EXEMPLAIRES SUR VÉLIN DE LANA.


Cette superbe édition est illustrée de 16 puissantes eaux-fortes dues au talent de Jean Traynier (qui a également illustré Point de lendemain (1957). Ces illustrations sont résolument pornographiques et d'une imagination réjouissante.


Il s'agit d'un choix de poésies érotiques de Pierre Louÿs, rassemblées par les amis de l'écrivain. Les éditeurs joignent à cette édition, pour contrer toute réfutation d'attribution de ces poèmes à l'auteur d'Aphrodite, deux fac-similés. Et il en conte l'histoire : "A la mort de l'écrivain, ses héritiers s'étant partagé ses manuscrits, il advint que le possesseur de ces poèmes les fit lire à un ami. Conquis par leur saveur particulière, ce dernier désira les recopier et obtint la faveur de les emporter. Du temps passa ... l'ami trépassa. Le sort l'ayant voulu, opposition fut mise à son testament. La restitution du manuscrit devint alors bien aléatoire pour autant que son véritable propriétaire n'avait aucun titre valable à produire. Les années passèrent, et le testament enfin légalisé, notre héritier s'imagina que son manuscrit pourrait, sans encombres, regagner enfin les rayons de sa bibliothèque. [...]"


Et pour le plaisir le poème éponyme :

"Cydalise, êtes-vous malade ?
- Ah ! mon cher, ne m'en parlez pas !
La fouterie et l'enculade
En une nuit m'ont mise à bas.

Sous promesse de fortes sommes
J'ai bien voulu faire l'amour
Toute nue avec vingt-quatre hommes
Qui se relayaient tour à tour.

Du soir jusqu'à l'aube première
J'ai tiré quatre-vingt six coups
Dont trente et un dans le derrière
Et j'ai bien mal à mes deux trous.

J'ai déchargé pendant quatre heures,
A la fin je n'en pouvais plus,
Les joyeusetés les meilleures
N'ont-elles pas leurs superflus ?

Pierre Louÿs

Référence : Dutel, Bibliographie des ouvrages érotiques publiés clandestinement en français entre 1920 et 1970, n°1333.

TRÈS BON EXEMPLAIRE.

BEAU LIVRE ILLUSTRÉ ÉROTIQUE CLANDESTIN.

Prix : 850 euros


jeudi 9 février 2017

[Etude complète sur la nuit de noce] Die Brautnacht: Eine Ethnologisch-Kulturgeshichtliche und Sexualphysiologisch Schilderung Ihres Wesens und Ihrer Bedeutung (1931). Complet des 6 photographies originales de nus. Bel exemplaire.


HARTWICH (Dr. Alex.), KAUS (Gina), KIND (Dr. Alfred) - MANASSE, HEINZ VON PERCKHAMMER (illustrateurs / photographes)

DIE BRAUTNACHT, EINE ETHNOLOGISCH-KULTURGESCHICHTLICHE UND SEXUALPHYSIOLOGISCHE SCHILDERUNG IHRES WESENS UND IHRER BEDEUTUNG. EINE MORPHOLOGIE IHRER ERSCHEINUNGSFORMEN von Dr. Alex Harwich, Gina Kaus und Dr. Alfred Kind. [LA NUIT DE LA JEUNE MARIÉE, UNE ETUDE ETHNOLOGIQUE ET CULTURELLE, PHYSIOLOGIQUE ET SEXUELLE, etc.]

Verlag für Kultuforschung, Wien, Berlin, Leipzig, 1931 [Vienne]

1 volume in-8 (24 x 17 cm) de 192 pages + 1 album de 6 tirages photographiques montés sur carton (tirage argentiques). Nombreuses illustrations en noir et en couleurs dans le texte et hors-texte.

Cartonnage éditeur pleine percaline verte, décor doré en encadrement du plat supérieur, dos doré. Excellent état. Les ors sont très frais. Infimes frottements aux extrémités (coiffes et coins). Reliure décorative et solide.

ÉDITION ORIGINALE.


Ce livre est recherché pour les 6 tirages argentiques de nus qu'il contient (datés 1927). On trouve en outre dans le volume une photo de Manassé, de Heinz von Perckhammer, de Willinger-Lechner, de Schien, tirées en hélio en bistre. Certaines planches sont en couleurs.


Cette somme sur la nuit de la mariée ou nuit de noce contient à peu près tout ce qu'il faut savoir, depuis les prémices jusqu'à la défloration (physiologie avec photographies à l'appui), sur le passage de la jeune fille à la femme mariée.


Texte en langue allemande.

Référence : Bertolotti, La Bibliothèque érotique, pp. 116-117.


BEL EXEMPLAIRE BIEN COMPLET DE L'ALBUM DE 6 PHOTOGRAPHIES ORIGINALES.

Prix : 950 euros


lundi 6 février 2017

Une déesse indienne à Bali, 10 photographies par Patrice Delmotte. Superbe suite érotique : Meteora jeune femme originaire du sud de l'Inde étudiante en médecine à Bali.


DELMOTTE (Patrice)

[UNE DÉESSE INDIENNE A BALI.]

Suite de 10 tirages numériques en couleurs sur papier mat, sous passe-partout, le tout conservé dans une boîte cartonnée recouverte de papier noir, tissu décoré local de protection.

s.d., (2016), s.l. (Bali)

Format des photographies : 22 x 22 cm à 20 x 29 cm environ. Format des passe-partout : 31 x 42 cm. Boîte : 31,5 x 43 cm.

Chaque tirage est signé et numéroté par l'artiste.

TIRAGE A 8 EXEMPLAIRES SEULEMENT.

CELUI-CI PORTE LE N°1/8.


Meteora est née en Malaisie d'une famille originaire du sud de l'Inde. Elle est venue à Bali pour poursuivre ses études de médecine, ce qui était impossible pour elle dans son pays d'origine. La photographie était bien sûr pour elle un moyen de payer ses études mais l'enthousiasme et le professionnalisme qu'elle montra prouvent qu'elle y prenait aussi du plaisir. Meteora est aujourd'hui docteur en médecine quelque part dans le monde ...

Après avoir été très influencé par Sebastião Salgado qu’il admire énormément, nous trouvons dans les photos de Patrice Delmotte une recherche esthétique de la lumière. Plus particulièrement de la lumière de sa jeunesse où l'on voit le clair-obscur, si populaire auprès des peintres flamands. On trouve également dans ses compositions l’expérience d’un graphiste. Les émotions et les atmosphères qui apparaissent dans son travail reflètent et expriment sa passion intime pour l’Asie.


BELLE SUITE DE PHOTOGRAPHIES ÉROTIQUES D'ARTISTE.

Prix : 1.500 euros

samedi 28 janvier 2017

Rareté absolue : L'Histoire véridique de Blanche-Neige et des Sept Nains (vers 1940). Version pornographique illustrée du célèbre dessin animé de Walt Disney tiré des Contes de Grimm ...


Ni GRIMM, ni Walt DISNEY [anonyme]

L'HISTOIRE VÉRIDIQUE DE BLANCHE-NEIGE ET DES SEPT NAINS. Neither by Grimm nor Walt Disney.

1 livret in-12 à l'italienne (13,5 x 9,4 cm), agrafé, papier satiné, imprimé en noir, de 1 feuillet blanc, 1 feuillet de titre (verso blanc), 9 feuillets avec 8 dessins érotiques humoristiques sur le thème de "Blanche-Neige" reproduits en offset avec texte en regard et/ou au verso, 1 feuillet qui sert en quelque sorte d'achevé d'imprimer et qui se termine par ses mots : "Niether by Grimm, nor Walt Disney. [ni par Grimm, ni par Walt Disney] . Couverture papier gris imprimée en noir. Très bon état.

Sans nom, sans date, sans lieu [vers 1940]

AUCUNE MENTION DE TIRAGE.

Tirage clandestin très faible.



Petit livret présentant à la fois un texte pornographique mettant en scène les différents personnages de Blanche-Neige et des illustrations en relation avec ce texte. Voir photographies.

On notera quelques erreurs typographiques dans le texte et une mise en page maladroite, le tout dénotant le travail probable d'un amateur.

Par un soir que de Blanche-Neige
Le Prince astiquait le bouton
Et qu'elle faisait des arpèges
Sur sa quéquette et ses roustons,
Le nain Grincheux, de sa braguette
Sortant un paf longtemps à jeun,
Hurla : "Pas de jeu de branlette
Ici les autres sans les uns !"
Puis à ses copains : "Haut les bittes !
Commanda-t-il. Tous au départ
Pour la bataille des jésuites
Le cinq doigts contre Braquemart !"

(extrait)



Blanche-Neige (Snow White and the Seven Dwarfs) est le premier long-métrage d'animation et « classique d'animation » des studios Disney, sorti le 21 décembre 1937 au Carthay Circle Theater de Hollywood. Le film sort en France peu avant mai 1938. On peut supposer que cette parodie pornographique en français date des années ou des mois qui ont suivi la sortie française au cinéma, soit vers 1940, soit un peu après, le papier utilisé et l'aspect général du volume venant confirmer cette hypothèse.



Pur clandestin pornographique français d'avant-guerre, ce petit livret, sauf erreur de notre part, est resté inconnu de toutes les bibliographies consultées (Dutel, Pia, etc.) ainsi que de tous les dépôts publics français (aucun exemplaire cet ouvrage au catalogue collectif des bibliothèques de France (CCfr). Par ailleurs, pour l'avoir eu en mains, on sait qu'il existe une autre version, quasi identique, mais imprimée en bleu et avec 2 dessins différents.



Références : inconnu à toutes les bibliographies consultées (Dutel, Pia, etc.) - Absent de tous les dépôts publics consultés. Les plus grandes bibliothèques érotiques (Gérard Nordmann entre toutes) ne possédaient pas ce petit ouvrage.

TRÈS BON EXEMPLAIRE DE CETTE RARETÉ ABSOLUE.

VENDU - Prix : 450 euros


jeudi 26 janvier 2017

Rarissime clandestin illustré : La Soirée chez Madame X (vers 1937 ?) illustré par Pol Hardt. Poésies libres. Tirage de tête à 5 exemplaires sur Montval (sur 75 ex.).

[ANONYME] - POL HARDT, illustrateur (pseudonyme).

LA SOIRÉE CHEZ MADAME X. Recueil complet des remarquables poèmes inédits récités à la soirée du 27 - 12 - 34 par un poète conséquent et cochon. Illustrations de Pol Hard (sic).

Aux Editions de la Société Royale de Pornographie Générale et Comparée, Philadelphie, 1956 [vers 1937 ?]

1 volume in-12 (17,5 x 12 cm) de 79-(1) pages. 11 dessins libres au trait en noir dans le texte et hors-texte signés Pol Hardt. En feuilles sous couverture imprimée de papier beige. Excellent état (petites salissures sur la couverture). Complet.

ÉDITION ORIGINALE RARE.

TIRAGE A 75 EXEMPLAIRES SEULEMENT.

CELUI-CI, 1 DES 5 EXEMPLAIRES SUR MONTVAL.


Il faut reproduire en intégralité l'achevé d'imprimer qui vaut son pesant d'originalité :

"Les presses à bras du Maître Imprimeur Durendar citoyen de Philadelphie U.R.S.S. ont gémi du 17 au 23 mars 1956 a seule fin d'imprimer sur papier pur fil dont cinq sur Montval soixante-quinze exemplaires de cet inestimable recueil réservés aux invités de la si carambolable Madame X. Exemplaire de passe N° III (numéroté à la plume)."

Ni Pia ni Dutel n'ont fait état de cet ouvrage. Voir au sujet de cet ouvrage la fiche que nous avons consacré à Pour Elodie, du même auteur.

Cet ouvrage déjà très rare est ici sur le premier papier tiré à 5 exemplaires seulement, si l'on en croit l'achevé d'imprimer.

Référence : Inconnu à Pia, Les livres de l'Enfer ; inconnu à Dutel, Bibliographie des ouvrages érotiques publiés clandestinement en français entre 1920 et 1970 ; aucun exemplaire répertorié dans les bibliothèques publiques (CCfr).

TRÈS BON EXEMPLAIRE DE CETTE RARETÉ EROTICA.

VENDU - Prix : 1.150 euros

Liens vers d'autres livres

Related Posts with Thumbnails