mardi 11 mai 2021

Nicolas-Edme Rétif de la Bretonne [Restif de la Bretone]. La duchesse ou la femme sylphide. 20 superbes eaux-fortes en couleurs par un artiste resté inconnu (1948). Un des 190 exemplaires sur Lana. Superbe et rare illustré érotique clandestin. Belle et sobre reliure moderne signée Marion Blin.


RESTIF DE LA BRETONNE, Nicolas Edme (RÉTIF DE LA BRETONNE).

LA DUCHESSE OU LA FEMME SYLPHIDE par Restif de la Bretonne, illustré d'eaux-fortes en couleurs.

Aux dépens de quelques bibliophiles, s.d. (1948)

1 volume in-4 (28,5 x 22,5 cm) de 125-(2) pages, 19 eaux-fortes en couleurs hors-texte et 1 eau-forte à mi-page dans le texte. Fleuron priapique en couleurs sur la page de titre imprimée en 3 couleurs. Couverture imprimée rempliée.

Reliure moderne demi-maroquin rouge à grain fin à larges coins, dos à quatre nerfs, tête dorée, non rogné. Complet, parfait état intérieur et extérieur. Papier de qualité, très épais (vélin de Lana). Superbe tirage des eaux-fortes en couleurs. Reliure signée Marion Blin (M. BLIN) atelier de reliure fondé en 1982. Exemplaire à l'état de neuf.

TIRAGE A 240 EXEMPLAIRES SEULEMENT.

CELUI-CI, UN DES 190 EXEMPLAIRES SUR PAPIER LANA CHIFFON AVEC L’ÉTAT DÉFINITIF DES 20 EAUX-FORTES EN COULEURS.





"Une femme doit avoir l'air sylphide : un soulier plat lui donne l'air matériel ; au lieu qu'un talon haut l'empêche de toucher la terre en quelque sorte et en fait une créature céleste [...] Parmi nous, les Duchesses s'en tiennent presque toutes à ce dernier privilège : elles font les Sylphides chez elles, vont quelquefois se montrer à la Cour, s'enorgueillissent d'un sourire, d'un regard de la souveraine, et reviennent dans leur palais faire le même rôle qu'elles ont vu faire à leur égard. [...]" (Rétif de la Bretonne)

La Femme-Sylphide ou Femme-Sylfide est une nouvelle tirée des Contemporaines de Rétif de la Bretonne parues pour la première fois en 1783. La première édition séparée de ce texte date de 1946 seulement (Paris, Librairie Lefrançois, 1946). Cette première édition séparée, de petit format, est ornée d'un frontispice et d'une planche hors-texte de Marcel Jean.





L'édition de 1948 (date fournie par Dutel) que nous proposons ici est peu connue et Dutel ne donne aucun nom d'illustrateur pour cette superbe suite de 20 eaux-fortes en couleurs. Personne ne semble d'ailleurs s'être risqué à en donner un. Il s'agit pourtant d'un grand artiste au trait sûr et délicat. On pourrait se laisser emporter à penser qu'il pourrait s'agir de Louis Icart (le dessin est dans sa veine - voir Le Sopha de Crébillon).




Références : Dutel, Bibliographie des ouvrages érotiques publiés clandestinement en français entre 1920 et 1970, n°1441 ; inconnu de Pia ; aucun exemplaire au CCfr (Bibliothèque nationale de France et autres bibliothèques de France) ; absent de l'Enfer donc ...





BEL EXEMPLAIRE DE CE SUPERBE ET RARE LIVRE ÉROTIQUE CLANDESTIN ILLUSTRÉ.

Prix : 2.000 euros



samedi 8 mai 2021

Clayton's College (1955). Roman érotique clandestin illustré par 18 superbes pointes sèches de Gaston de Sainte Croix. Curiosa bibliophilique de grande qualité. Tirage limité à 325 exemplaires. Rare. Bel exemplaire.

ANONYME [LACOUR - Connie O'HARA] - Gaston de SAINTE CROIX [illustrateur]

CLAYTON'S COLLEGE. Illustré de pointes-sèches originales [de Gaston de Sainte Croix].

Edition de l'Orchidée, Lunéville, s.d. [Paris, Vialetay, vers 1955]

1 volume in-8 (19,5 x 14 cm), en feuille, sous emboîtage éditeur de papier gris moucheté. Couverture imprimée. 163-(2) pages. 18 pointes sèches de Gaston de Sainte Croix. Emboîtage carton de l'éditeur (dos avec quelques rousseurs).

UN DES 325 EXEMPLAIRES SUR VÉLIN DE RIVES.

TIRAGE UNIQUE SUR UN SEUL PAPIER.






Clayton’s College, publié pour la première fois à la fin des années 1940, a été condamné trois fois par la 17e chambre correctionnelle de la Seine, en 1950, 1953 et 1957, chacune de ces condamnations ayant été maintenue en appel.

Ce roman érotico-policier brûlant est un classique. Il s'agit d'une supercherie littéraire à la façon de Boris Vian qui signe à la même époque "J'irai cracher sur vos tombes" du pseudonyme américain Vernon Sullivan. L'auteur est en réalité José-André Lacour (1919-2005), futur auteur de l'Année du Bac (1958).





Les 18 pointes sèches de l'artiste sont d'une précision et d'un réalisme étonnants. Gaston de Sainte Croix est surtout connu pour ses illustrations pour la Bibliothèque Rose (livres pour enfants). Ses illustrations de livres érotiques sont très recherchées des amateurs pour leur finesse d'exécution. Certains exemplaires ont une suite en couleurs (notre exemplaire ne la contient pas).

Référence : Dutel, Bibliographie des ouvrages érotiques publiés en français entre 1920 et 1970, 1242 ; Pauvert, Anthologie érotique III, 102

ÉDITION CLANDESTINE RARE IMPRIMÉE AVEC LUXE ET SUPERBEMENT ILLUSTRÉE.

BEL EXEMPLAIRE, TEL QUE PARU.

Prix : 550 euros

lundi 12 avril 2021

André Collot. Symphonies amoureuses (1960). Suite de seize gravures à la pointe-sèche rehaussées. 1/84 ex. sur vélin de Rives. 17 pointes sèches originales érotiques. Rare.

[André COLLOT, illustrateur / graveur].

Symphonies amoureuses. Suite de seize gravures à la pointe-sèche rehaussées.

Imprimé aux dépens de Bibliophiles et non mis dans le commerce. Sans date (vers 1960).

1 volume in-folio (39 x 29,5 cm), en feuilles sous chemise à rabats illustrée sur le premier plat d'une pointe sèche érotique tirée en sépia (15 x 13 cm). 1 feuillet de titre, 16 pointes sèches originales rehaussées en couleurs à l'aquarelle au pinceau par l'artiste (28,5 x 21 cm). Chaque pointe sèche est tirée sur un feuillet replié, la première page contient le titre imprimé de l'estampe qui suit. Un feuillet de justification du tirage in-fine. Complet. Excellent état de l'ensemble. Sans étui ni emboîtage.

Tirage unique à 100 exemplaires.

Celui-ci, un des 84 sur vélin à la forme de Rives.









Ce superbe portfolio érotique est l'une des plus belles réalisations de l'artiste André Collot. Au centre de chaque composition, une scène principale, ensuite déclinée en de multiples scénettes érotico-comiques dans les marges symphoniques (ce qui donna très probablement le titre à l'album). On retrouve cette mise en page dans l'ouvrage Epices dont les compositions sont attribuées à Santippa (et parfois à Collot). Ici le format majestueux des gravures (28,5 x 21 cm) est un vrai régal pour les yeux, et les résultat d'un travail de graveur très abouti.








Référence : Dutel, Bibliographie des ouvrages érotiques publiés en français entre 1920 et 1970, n°2478.

Bel exemplaire d'un superbe et rare curiosa artistique.

Prix : 1.450 euros

mercredi 17 mars 2021

Sir L., Un jour le jour de la belle comme le jour. 1977. Portfolio de 6 lithographies originales numérotées et signées. Tirage unique à 35 exemplaires. Très rare.

SIR L. (Levon Aradian).

Un jour le jour de la belle comme le jour.

Album portfolio de 6 lithographies originales par Sir L. (Levon Aradian).

Pousse-Caillou, juin 1977

1 portfolio format raisin 48 x 46 cm environ. 1 feuillet de titre. 6 lithographies originales numérotées et signées par l'artiste. Pochette de papier glacé rouge titrée sur le premier plat en noir (adhésif noir découpé calligraphié). Très bon état.

"Cet album de photoaluménographies de sir l. a été réalisé en coédition avec l'atelier pousse-caillou à Paris et achevé d'imprimer en juin 1977." (mention imprimée au bas du titre).

Tirage unique à 35 exemplaires.

Ce portfolio présente 6 femmes en une seule, entre surréalisme et poésie des lignes courbes.






"Sir L., Levon Aradian dans le civil, est né à Beyrouth en 1932, dans une famille arménienne. Son père, rescapé du génocide des Arméniens, s’était engagé en 1915 dans l’Armée française d’Orient. Sa mère était née à New York. Sir L. a fait ses études chez les Jésuites au lycée français de Beyrouth et c’est tout naturellement qu’il vient à Paris en 1951 pour y poursuivre ses études à la Sorbonne. Dans les années 50, il est actif dans les milieux littéraires et artistiques de Saint Germain des Prés, voyage à pied pour découvrir la France et l’Europe, fait toutes sortes de petits métiers, ramasseur de fraises dans les champs, laveur de vaisselle en Suède, déchargeur de camions aux Halles à Paris ou modèle aux Beaux Arts et fréquente les ateliers des maîtres Jean Lurçat, Fernand Léger, Ossip Zadkine, Chana Orloff, Germaine Richier et l’Académie Julian. Poète, c’est à 40 ans qu’il voue sa vie au dessin, une vocation née dans son adolescence qui peut alors s’épanouir. Il participe aux Salon d’Automne, Comparaisons, de Mai, Figuration critique, Montrouge et c’est au Salon de la Jeune Peinture, haut lieu de la nouvelle créativité qu’il suscite dans les années 70 les groupes d’artistes « La Peinture pour qui ? », « Imaginaires de peintres et imageries populaires », « Crises », « Classicismes et Réalismes ». Puis dans les années 80, il est le codificateur et le rassembleur du mouvement NOUVEAU CLASSICISME, qui regroupe une cinquantaine de peintres figuratifs, à l’écart des modes et des courants officiels. Une esthétique qui défend, dans les expositions que Sir L. initie, « une peinture de sentiment populaire », car « l'art a d'abord pour fonction de représenter les mentalités et les émotions fondamentales, les visions du monde des groupes humains en un langage qui leur soit compréhensible. » (SIR L. Modernité et modernisme, 1989). Il est aussi, de 1990 à 1992, le rassembleur de l’exposition « Couleurs de la Vie », qui réunit 100 artistes internationaux pour les droits de l’Homme, à la mémoire des victimes des génocides du XXème siècle, à l’heure où le peuple arménien est à nouveau menacé. L’exposition présentée d’abord à Paris, à la Bibliothèque Nationale circule ensuite en Europe, à Madrid, entre autres, au Musée d’art moderne et à Prague à la Galerie Nationale, à l’invitation du Président Vaclav Havel. L’œuvre de Sir L. célèbre la beauté du monde, des femmes, de la nature, car l’art est pour lui « l’antidote des horreurs de notre temps ». Ses œuvres ont été exposées en France, à Paris et en régions, en Allemagne, Andorre, Arménie, Belgique, Corée du sud, Espagne, Grèce, Italie, Pays-Bas, Suède, Suisse, Tchécoslovaquie et ses tapis d’artiste en 2005 à l’Exposition Universelle de Aïchi au Japon" (Biographie officielle, site internet Sir L., consulté le 17 mars 2021).




Provenance : succession directe de l'artiste.

Tiré à seulement 35 exemplaires ce portfolio de grand format est des plus rares.

Prix : 1.200 euros








Liens vers d'autres livres

Related Posts with Thumbnails