lundi 8 janvier 2018

Léon Courbouleix. Suzon en vacances (1935). Exemplaire unique entièrement colorié à la main par une main experte. Premier tirage des 47 pointes sèches érotiques de l'artiste graveur Léon Courbouleix. Un des plus beaux curiosa des années 1930. Superbe exemplaire relié en plein chevrette blanche par Elsa Rambour.


[Léon COURBOULEIX, auteur et illustrateur, coloriste ?]

SUZON EN VACANCES. Journal secret d'une jeune fille.

Aux dépens des Amis de Cupidon, s.d. [vers 1935, Atelier de Léon Courbouleix]

1 volume in-4 (25,7 x 21,5 cm) de 30 feuillets dont 1 page de titre imprimée en bleu et noir avec vignette imprimée en noir, 1 page d'avertissement des éditeurs, 1 frontispice en couleurs, 46 pages entièrement gravées à la pointe sèche (texte et illustration) ici exceptionnellement entièrement coloriées au crayon de couleurs, 1 page de justification du tirage. Les illustrations courent autour du texte tout au long des feuillets. Exemplaire sans le premier plat de couverture (illustré d'une pointe sèche non érotique - et que nous fournissons en reproduction couleurs sur beau papier - un feuillet a été monté en tête pour permettre d'ajouter ce plat de couverture original le cas échéant).


Reliure moderne pleine chevrette blanche immaculée (non titrée), montage spécial des cahiers sur onglets repliés (montage de type concertina qui permet une ouverture complète du volume avec des fonds de cahiers visibles). Reliure ELSA RAMBOUR.

Édition originale et premier tirage des 47 pointes sèches de Courbouleix.

Tirage à 300 exemplaires. Celui-ci, 1 des 285 exemplaires sur vélin d'Arches.

Exemplaire unique entièrement colorié par une main experte à l'époque.


Le coloris est fort à propos, juste et toujours logique dans les scènes (voir photos qui parlent d'elles-mêmes). Il est fort probable que ce coloris soit de la main même de l'artiste Léon Courbouleix qui ne rechignait pas à colorier quelques exemplaires pour lui ou des amis.


Il a été imprimé également 5 ex. sur Japon super-nacré (avec 2 dessins originaux) et 10 exemplaires sur Japon Impérial (avec 1 dessin original). Tous ces exemplaires sont éminemment rares.


"Nous demandons au lecteur qui va ouvrir ce livre un peu d'indulgence. Ce journal a été écrit par une jeune fille de seize ans, il y a bien longtemps. Nous le publions in-extenso, lui conservant ainsi toute sa saveur primesautière. S'il pèche par le style et la forme littéraire, il n'en reste pas moins un document humain qui répond parfaitement à la question souvent posée et jamais résolue : "A quoi rêvent les jeunes filles ?" (Les Editeurs).

Il a été fait une suite ou deuxième partie à cet ouvrage, tout aussi rare, intitulée Le Mariage de Suzon (que nous proposons à la vente également - voir notre catalogue).

Il existe une réimpression publiée vers 1937 (nouveau tirage des cuivres), le tirage tout aussi rare que le premier est de 210 exemplaires.


Le texte est très cru tout autant que les illustrations directement sorties de l'imaginaire fantasmatique de l'artiste graveur Léon Courbouleix bien connu des bibliophiles pour ses ouvrages imprimés à la presse à bras dans ses ateliers. Il s'agit ici d'un des titres les plus osés et les plus réussis de l'artiste.


"La chambre d'Yvonne était entr'ouverte, j'entre sans bruit. Les volets fermés plongeaient la pièce dans la pénombre. Etendue dans le grand fauteuil, le corps abandonné aux mains de son cousin qui penché sur elle, la branlait avec douceur, Yvonne les yeux clos à demi, le têtait avec application. Le spectacle était piquant." (extrait).

Références : Dutel, Bibliographie des ouvrages érotiques publiés clandestinement en français entre 1920 et 1970, n°2473 ; Pia, Les Livres de l'Enfer, n°1384.


Exemplaire unique entièrement colorié et parfaitement établi par Elsa Rambour.

Prix : 3.800 euros

Liens vers d'autres livres

Related Posts with Thumbnails