mercredi 6 décembre 2017

Amandine Doré. Florilège de la poésie érotique du XVIe au XXe siècle (vers 1960). Tirage à 195 exemplaires seulement. 1 des 25 ex. de tête avec suite en sanguine avec remarques. 2 X 20 cuivres originaux libres.


COLLECTIF - Pierre de RONSARD - François VILLON -  RUTEBEUF - Mathurin REGNIER - MAYNARD - Auteurs modernes restés anonymes (poèmes non signés).

FLORILÈGE. ÉDITION ORIGINALE. VINGT GRAVURES SUR CUIVRE DE MADAME *** [AMANDINE DORÉ].

Sans lieu, ni nom, ni date [vers 1960]

1 volume grand in-4 (32,7 x 25,7 cm), 77 feuillets, en feuilles, couverture rempliée, titre imprimé en bleu sur le premier plat de couverture. Chemise cartonnée à dos de papier parcheminé (manque l'emboîtage). Livre et chemise à l'état proche du neuf. Belle impression sur papier BFK de Rives.

Édition de bibliophilie imprimée à 195 exemplaires seulement.

Celui-ci, 1 des 25 exemplaires sur papier de Rives BFK avec une suite en sanguine des 20 planches avec remarques sur Rives teinté. (il manque à notre exemplaire le croquis d'une remarque annoncé à la justification).


Le volume s'ouvre sur une Présentation restée anonyme mais fort bien écrite : " (...) Si l'on en croit montrer aujourd'hui, en face de la licence et du parler couillu, une sorte de honte ou d'hypocrisie qui nous oblige à rabaisser la cotte de nos femmes à boutonner nos braguettes, cela tient sans doute à l'anémie de notre temps. (...) Il fallait, pour transposer sur le cuivre les évocations de ces carmes inspirées par l'Aphrodite Populaire, la main d'une femme : elles sont toujours pudiques, jusque dans leurs suprêmes abandons. Seule, une femme était capable de traduire les plus ardents gestes de l'amour avec une caressante poésie."

Référence : Dutel, Bibliographie des ouvrages érotiques publiés clandestinement en français entre 1920 et 1970, n° 1584 : "Anthologie de textes publiée vers 1960. Elle est ornée de 20 gravures hors-texte attribuées à Amandine Doré."


Amandine Doré serait la descendante de l'illustre Gustave Doré (mais rien n'est moins certain selon les sources). Née en 1912 elle meurt en 2011 âgée de 99 ans ! Elle débute comme illustratrice puis touche au domaine galant. Sous son nom de naissance sa production est licencieuse mais est plus érotique sous le pseudonyme de Madame ***. Au moment d’entrer dans la vie du romancier t’Serstevens (ami de Blaise Cendrars), Amandine suit des cours aux Beaux-Arts et se destine au professorat de dessin. C’est son frère André Bonne, qui est éditeur, qui l’envoie chez t’Serstevens pour qu’elle étudie avec lui la possibilité d’illustrer un texte sur les corsaires. Amandine, devait être encore adolescente quand il l’a connue au début des années quarante alors que lui avait dépassé les 55 ans. C’est en 46 qu’ils se sont mariés à Tahiti. T’Serstevens avait 61 ans! Amandine débute alors une activité d’illustratrice de voyages pour les livres de son mari, aquarelle et pointe sèche notamment. Elle a illustré en particulier de ses charmants dessins la plupart des livres que t’Serstevens a publiés après les voyages faits en commun après la guerre: Polynésie (ils y ont séjourné trois ans), Espagne, Mexique, Sicile, Sardaigne, Iles Eoliennes, Grèce, Maroc, etc. Elle dessine même des foulards tout en continuant une production galante. « Ce que Redouté a fait pour les roses, elle l’a fait pour l’hibiscus, le pua, le tiare, le frangipanier et tant d’autres merveilles de cette flore excessive dont elle n’a abandonné que les parfums » dira d’elle t’Serstevens, dans son introduction au volume 3 de son œuvre « Tahiti et sa couronne ». Son oeuvre érotique est abondante et remarquable de sensualité.


Bel exemplaire, tel que paru, de ce beau livre illustré érotique à très petit tirage avec suite.

Prix : 650 euros


Liens vers d'autres livres

Related Posts with Thumbnails