lundi 20 novembre 2017

Chas Laborde ? Suite complète en noir des 15 eaux-fortes pour illustrer les Chansons érotiques de Béranger (1926). Rare.


Pierre-Jean BÉRANGER. Illustrations libres de VIROT [peut-être CHAS-LABORDE ?].

[SUITE COMPLÈTE DE 15 EAUX-FORTES ÉROTIQUES POUR LES CHANSONS ÉROTIQUES de P.-J. de Béranger, ornées de quatorze planches gravées à l'eau-forte et coloriées.].

[Aux dépens d'un amateur, 1923 [i.e. avril 1926].

Format des feuillets : 22,5 x 16,5 cm - gravure : 15 x 13 cm env. Papier vélin de cuve Montgolfier Annonay.

Cette suite en noir provient de l'édition clandestine pour les bibliophiles vendue sous le manteau et dont le tirage était limité à 260 exemplaires. Le détail du tirage est de 5 exemplaires sur Japon impérial, 250 exemplaires sur vélin blanc de Montgolfier et 5 exemplaires de collaborateurs hors commerce. Dans l'exemplaire sur Japon que nous avons eu en mains les gravures étaient tirées en couleurs.


Cette suite de 15 eaux-fortes en noir provient du tirage à 250 exemplaires sur vélin blanc de Montgolfier.

Le prospectus de cette édition (que nous avons déjà eu en mains) nous apprend que la date imprimée (1923) est erronée et que l'ouvrage n'est en réalité sorti des presses, au plus tôt, qu'en avril 1926.


Ces illustrations sont de Virot (non signées - nous avons eu un dessin original signé de ce pseudonyme dans un autre exemplaire du même ouvrage). On y sent néanmoins le style de Chas Laborde même si les bibliographes ne s'accordent pas sur cette attribution.

Pia, dans sa bibliographie "Les livres de l'Enfer" ne donne pas le nom de l'illustrateur qu'il ne semble pas avoir découvert, pas plus que Dutel d'ailleurs (1193). Luc Monod, dans son "Manuel de l'amateur de livres illustrés modernes" (t.1, p. 214), attribue ces dessins à Chas Laborde. Il s'agirait du seul ouvrage résolument érotique illustré par cet artiste.

Bel ensemble de la suite complète en noir.

Prix : 450 euros


Liens vers d'autres livres

Related Posts with Thumbnails