lundi 22 mai 2017

Le Journal d'une Fille de Ferme (vers 1952). Roman pornographique illustré clandestin. 12 illustrations libres en bistre. Bel exemplaire tel que paru. Ouvrage peu commun.


ANONYME.

LE JOURNAL D'UNE FILLE DE FERME.

S.l.n.n. (vers 1952 ? 1953 ?)

1 volume in-4 (25 x 19 cm), en feuilles sous couverture imprimée rempliée. 81 pages. 12 illustrations libres tirées en sanguine. Texte imprimé en bleu et encadré d'une frise mince imprimée en lie de vin.

ÉDITION ORIGINALE.

TIRAGE ANNONCÉ A 500 EXEMPLAIRES.


Celui-ci est numéroté au stylo bleu. Il est fort probable que le tirage réel de ce volume a été bien moindre que celui annoncé à la justification. Il ne se rencontre pas facilement.

Notre exemplaire est bien le premier tirage mentionné par Dutel. Publié au début des années 1950. Elle se distingue de la contrefaçon, parue très peu de temps après, par une couverture imprimée en bleu et un format plus grand (25 x 19 cm au lieu de 22,5 x 17,5 cm pour la contrefaçon). Dutel ne mentionne aucune information tant pour l'auteur que pour l'illustrateur.

Ouvrage condamné pour la première fois le 18 décembre 1954.


"Plusieurs années après la fermeture des maisons closes un étudiant qui occupait la chambre d'une ancienne pensionnaire trouva sous une lame de parquet le manuscrit que nous publions. Les feuillets, sous l'assaut de la vermine, étaient rognés à de nombreux endroits et nous avons rétabli le texte de notre mieux." (Note de l'éditeur).


"Ses seins affleuraient le bord de son corsage et me tentèrent. Je les dégageai et posai mes lèvres sur le bout rose que je caressai d'instinct avec la langue. Elle haletait en poussant de petits cris. A la fin elle n'y tint plus, écarta les jambes, me prit la main qu'elle posa sur son sexe. Je fus étonnée de voir qu'elle avait tant de poil car j'étais loin d'être aussi bien fournie. Et puis, si je savais branler les hommes je n'avais encore jamais branlé de femme, pas même moi, si étrange que cela puisse paraître. [...] Au moment de jouir elle reprit ma main et introduisit directement mon doigt dans son vagin en lui donnant un rapide mouvement de va et vient. Alors elle se tordit littéralement en criant et quand je retirai ma main elle était toute mouillée. [...]" (extrait).

Référence : Dutel, Bibliographies des ouvrages érotiques publiés clandestinement en français entre 1920 et 1970, n°1808.


BEL EXEMPLAIRE, TEL QUE PARU.

Prix : 450 euros

Découvrez notre nouveau site internet ! https://www.lamourquibouquine.com/


Liens vers d'autres livres

Related Posts with Thumbnails