lundi 27 juin 2016

Dessin original érotique signé Le Moult (vers 1975) : Coït ... La femme prise par derrière par l'homme animal ... Rare dessin de cet artiste liégeois, ouvertement érotique et de grand format.

LE MOULT, Christian (1941 - )

[Coït] (titre non contractuel)

Sans date, sans lieu [vers 1975 ?]

Dessin original sur papier teinté. Stylo noir, craie blanche, rouge.

Dimensions de la feuille : 64 x 51 cm environ

Dimensions du dessin : 37 x 36 cm environ

Très bon état. Signé en bas Le Moult

Très belle composition érotique mêlant à la fois sensualité et bestialité. L'homme est mi-bête. La femme est ornée d'une coiffe ornementée comme Le Moult sait les imaginer.

Peintre de l'Ecole Belge, Christian Le Moult, né en 1941, a été formé à l'Académie de Liège (1965) où il obtint le prix Watteau. Kristian Le Moult ne traite que d'un seul sujet : la femme. On peut même dire : une seule et même femme, écrit Michel Hubin, puisque son monde pictural est totalement occupé par une Vénus que Thomas Owen a décrite comme «pâle, immobile, inodore». L'écrivain a relevé encore le caractère théâtral du cadre dans lequel cette femme est présentée et l'insistance des effets de séduction que le peintre lui prête. Le Moult, qui utilise une technique soigneuse jusqu'à la minutie, éveille sans doute un trouble chez certains en répétant son personnage fétiche, verrouillé (regard absent - fixe ou clos - lèvres charnues mais fermées) de femme offerte, bi-sexuelle, surchargée de bijoux étranges et d'attributs martiaux. Interrogé sur l'origine de cet univers, le peintre consent : J'exprime sans doute un refus du réel quelque part. Son refuge, il le trouve dans cette peinture qui serait hyperréaliste si le modèle ne relevait du fantastique littéraire, dans un fantasme récurrent qui veut accréditer l'existence d'une grande prêtresse prostituée dans une secte imaginaire... 

Les dessins ouvertement érotiques de Le Moult, tels que celui-ci, sont rares.

Vendu non encadré. Possibilité d'encadrement sur demande (nous demander pour les tarifs).

SUPERBE DESSIN ORIGINAL ÉROTIQUE DE GRANDE DIMENSIONS.

Prix : 1.000 euros

Bibliophilie Curiosa : Les Chansons secrètes de Bilitis par Pierre Louÿs (1938). 1 des 24 exemplaires sur Japon à la forme avec suite. Rare.


LOUYS, Pierre - BÉCAT, Paul-Emile, illustrateur

LES CHANSONS SECRÈTES DE BILITIS. Avant-propos de G.-C. Serrière. Gravures originales de Paul-Emile Bécat.

Cher Marcel Lubineau, Paris, 1938

1 volume in-4 (29 x 23 cm) en feuilles sous couverture rempliée imprimée en rouge et noir (premier plat), 111-(1) pages, 1 frontispice pleine page et 23 eaux-fortes en couleurs à 3/4 de page. On joint 1 volume de même format contenant 22 sur 23 eaux-fortes avec remarques, 1 fac-similé d'autographe et 1 gravure signée et titrée par l'artiste (tirée sur papier vélin d'Arches à la forme). Très bel état des 2 volumes. Emboîtage éditeur avec dos de parchemin doré en bel état, plats frottés, quelques usures.

TIRAGE A 450 EXEMPLAIRES.

CELUI-CI, 1 DES 24 EXEMPLAIRES SUR JAPON IMPÉRIAL A LA FORME.

Attention ! Il manque à notre exemplaire le cuivre original, le dessin original, une figure de la suite avec remarque et la planche supplémentaire. Il a été ajouté un tirage signé par l'artiste qui n'est pas annoncé.



Ce volume contient des Poésies érotiques apocryphes de Bilitis prétendument traduites du grec. Pierre Louÿs donna une édition des Chansons de Bilitis en 1894. Cette supercherie littéraire eut un complément fort libre de chansons qui n'avaient alors pas été publiées : ce sont ces Chansons secrètes publiées pour la premières fois après le décès de Pierre Louÿs en 1933.



« Ah! que je t’aime Mnasidika, plus que le souvenir de ma vie. Je t’aime parce que tu as une vulve brûlante, et une bouche infatigable pour le baiser que je veux. Ouvre tes genoux: Je te couvre. Donne-moi tes lèvres et ta langue. Crispe tes dix doigts sur mes fesses. Foule tes seins contre mes seins. M’y voici; Nos vulves s’appliquent et se froissent et se heurtent. Étreins-moi comme je t’éteins! Elles clapotent, entends-tu? Mnasidika, nos jouissances se mêlent! Je suis ton amant! Je te possède ! Ah ! Si j’étais fille de Kypris, sans doute elle me donnerait la virilité, et nos tentatives acharnées ne seraient pas jeux de petits enfants. » (extrait)



SUPERBE OUVRAGE ILLUSTRÉ PAR P.-E. BÉCAT.

RARE TIRAGE SUR JAPON.

Prix : 650 euros



mardi 21 juin 2016

Bibliophilie Curiosa : Le Trophée des Vulves légendaires par Pierre Louÿs, illustré de 18 pointes sèches érotiques par Fernand Hertenberger. Tirage à 300 exemplaires. Rare.



[Pierre LOUYS] [Fernand HERTENBERGER]

LE TROPHÉE DES VULVES LÉGENDAIRES. Neuf sonnets sur les Héroïnes de Wagner rêvés au pied du Vénusberg en Août 1891.

Aux dépens d'un groupe de bibliophiles parisiens, Paris, 1948

1 volume petit in-4 (24 x 18,5 cm), en feuilles, sous couverture imprimée rempliée, 21 feuillets avec 18 pointes sèches dans le texte non signées mais de Fernand Hertenberger. Parfait état. Chemise à lacet imprimée (papier intérieur en partie déchiré).


PREMIÈRE ÉDITION.

TIRAGE A 300 EXEMPLAIRES SUR VÉLIN PUR CHIFFON.

CELUI-CI, 1 DES 246 EXEMPLAIRES.


Le détail du tirage est le suivant : 18 ex. avec une suite et un original ; 36 ex. avec une suite et 246 ex. sans suite (tirage définitif dans le texte).

Superbe ouvrage érotique admirablement illustré par Fernand Hertenberger de 18 compositions très libres et harmonieusement disposées dans le texte. Ces illustrations représentent dans les eaux-fortes les pulsions sexuelles des héroïnes de Wagner dans un style très libre et expressif. La « Justification » est imprimée sous la forme d'un phallus lettriste. Pierre Louÿs composa ces neuf sonnets des plus obscènes en hommage aux héroïnes de Wagner lors d'un séjour à Bayreuth en 1891.

Références : Pia, Les Livres de l'Enfer, 1453 ; Dutel, Bibliographie des ouvrages érotiques publiés clandestinement en français entre 1920 et 1970, 2534 ; Dictionnaire des œuvres érotiques, p. 487-488 ; Alexandrian, 294.


TRÈS BEL EXEMPLAIRE TEL QUE PARU DE CE RARE CURIOSA TRÈS ARTISTIQUE.

Prix :  1.100 euros

samedi 18 juin 2016

Les Monuments de la vie privée des douze Césars par d'Hancarville (1782). 51 gravures hors-texte (souvent libres) tirées de pierres et médailles gravées sous le règne des empereurs romains (en réalité sorties de l'imagination de l'auteur). Très bel exemplaire en reliure ancienne pleine décorée.


[HANCARVILLE, Pierre-François HUGUES, dit D']

MONUMENS DE LA VIE PRIVÉE DES DOUZE CÉSARS, d'après une suite de pierres et médailles, gravées sous leur règne.

A Caprées, chez Sabellius [chez Leclerc, libraire à Nancy ?], 1782

1 volume in-8 (21,5 x 14,5 cm) de 216 pages. 50 eaux-fortes en médaillons tirées hors-texte et 1 eau-forte en frontispice (médaillon également). Bien complet des gravures requises.

Reliure légèrement postérieure (vers 1800), pleine basane glacée fauve, dos lisse richement orné, pièce de titre de maroquin noir, filet à froid en encadrement des plats, roulette dorée en encadrement intérieur des plats, doublures et gardes de papier bleu, tranches mouchetées. Erreur de pagination (les pages 209 et 210 n'existent pas mais le texte est bien complet). Exemplaire très frais, dans une reliure décorative et de très bonne facture. Quelques légères éraflures sur un plat. Intérieur frais. Rare rousseurs, papier parfois teinté. Les gravures sont très fraîches et d'un très beau tirage. Bien complet de la planche 40 qui est très libre et qui a été parfois remplacée par un feuillet blanc.



NOUVELLE ÉDITION

TRÈS BEAU TIRAGE DES 51 PLANCHES HORS-TEXTE



Ces gravures ont paru pour la première fois sous la date de 1780 également chez Sabellius mais avec un texte au format in-4 (les gravures étant identiques en tirage et en format). Il y eut encore d'autres impressions de cette suite érotique.

Il est fort probable que les camées en médaillon dont sont tirées ces gravures n'aient jamais existé que dans l'imagination de d'Hancarville, « mais à vrai dire, qu’il ait ou non eu pour modèles d’authentiques pièces de collection, il n’a rien imaginé que les Anciens n’eussent connu » écrit Pascal Pia. D'Hancarville (1719-1805) a également publié, dans le même genre et dans les mêmes conditions les Monumens du culte secret des Dames romaines (1784).

"M. Lamoureux, dans un remarquable sur d'Hancarville dont Barbier s'est emparé, lorsqu'il composait son examen critique , a très bien jugé, expliqué, l'imposture spirituelle et hardie de l'érudit, qui se faisait, dit-il, aider par des artistes habiles à retracer la nature dans toute sa nudité, et même dans ses écarts, voulant faire passer pour des monuments antiques des scènes très-impures, dont la description, éminemment poétique, se trouve dans Ovide, Properce et Pétrone." (Biographie universelle Michaud, 1839, tome 66, p. 396).

Ouvrage condamné à la destruction par arrêt du 19 septembre 1826.



Références : Dutel, Bibliographie des ouvrages érotiques publiés clandestinement en français entre 1650 et 1880, A-724 ; Bibliothèque Gérard Nordmann, déc. 2006, n°244 (estimation 2.000 / 3.000 euros en reliure pastiche). Pia, Les Livres de l'Enfer, 956.

Provenance : ex libris gravé Poulet-Rameau (XIXe s.).



BEL EXEMPLAIRE DANS UNE FINE RELIURE DÉCORATIVE DE CE CURIOSA CLASSIQUE.

VENDU



vendredi 17 juin 2016

Bibliophilie - Le Satyricon de Pétrone illustré par Gaston Barret (1960). 1 des 250 exemplaires sur papier de Rives. 15 pointes sèches. Belle illustration érotique sur un texte classique.


PETRONE, Petronius Arbiter

LE SATYRICON, traduit du latin par M. Baillard. Pointes sèches originales de G. Barret.

Aux Editions du Baniyan, Paris, 1960

1 volume in-4 (29,5 x 23 cm), en feuilles, de 221-(1) pages. 15 pointes sèches originales par Gaston Barret. Emboîtage de l'éditeur (légèrement frotté). Le volume à l'état proche du neuf.


TIRAGE A 500 EXEMPLAIRES.

CELUI-CI, 1 DES 250 EXEMPLAIRES SUR PAPIER DE RIVES.




Le Satyricon (ou mieux, « les Satyrica » ; parfois : Satiricon) est un roman satirique écrit en latin attribué, avec polémique, à Pétrone. Le roman, considéré comme l'un des premiers de la littérature mondiale, mêle vers et prose, latin classique et vulgaire. Il est constitué par un récit-cadre (titré généralement les « Aventures d'Encolpe ») et trois récits enchâssés : L'Éphèbe de Pergame, La Matrone d'Éphèse et le Festin chez Trimalcion, autant d'intrigues à la vaste postérité littéraire. Le récit conte les aventures, dans une Rome décadente (très certainement avant la fin du ier siècle) de deux jeunes gens, Encolpe et Ascylte, ainsi que du jeune amant du premier, l'adolescent Giton. Encolpe a été frappé d'impuissance par le dieu Priape alors que son ami et rival, Ascylte, convoite l'amour de Giton. Au cours de leurs pérégrinations, ils sont invités à un splendide festin organisé par un riche affranchi, Trimalcion, de chez qui ils parviennent à s'enfuir. Rejoints par le poète Eumolpe, ils embarquent et font naufrage, à la suite d'une tempête, près de Crotone. Encolpe fait ensuite la rencontre de Circé, une habitante de Crotone, mais, frappé de nouveau d'impuissance, il décide d'aller se faire soigner chez Œnothéa, prêtresse de Priape. (source : Wikipédia).



BELLE ILLUSTRATION ÉROTIQUE DE GASTON BARRET.

Prix : 350 euros



mercredi 15 juin 2016

Les Ballades de François Villon illustrées par André Collot à la manière des anciens manuscrits enluminés (Paris, Cotinaud, 1936). Tirage à 300 exemplaires. Avec le prospectus. Bel exemplaire.


VILLON, François - COLLOT, Andé

BALLADES DE FRANÇOIS VILLON. Ballade de la Grosse Margot. Les Contreditz de Franc Gontier. Les Regrets de la Belle Heaulmière. Ballade des dames du temps jadis.

[Paris, Paul Cotinaud, 1932]

1 volume petit in-8 (17,5 x 13,5 cm), en feuilles sous couverture imprimée rempliée. 30 feuillets non chiffrés y compris les 2 feuillets de prospectus illustré. Emboîtage cartonné recouvert de papier-aluminium doré (éditeur). Volume en parfait état (protégé dès l'origine par son papier cristal intact), quelques usures à l'emboîtage. 



TIRAGE UNIQUE A 300 EXEMPLAIRES SUR PAPIER DE MONTVAL (AUVERGNE).



Le prospectus de cette jolie édition bibliophilique indique qu'en choisissant quatre ballades parmi l'oeuvre de Villon, l'éditeur a voulu donner matière à une présentation telle qu'on aurait aimé la trouver à son époque même, où l'on imprimait de si beaux livres enluminés pour imiter les manuscrits. 



André Collot n'a rien copié, il s'est inspiré seulement des beaux ouvrages de la fin du XVe siècle. Il a dessiné onze encadrements différents et dix miniatures, dont quelques-unes, comme celles de la grosse Margot, sont très galantes. Le volume a été imprimé par les frères Vaucher et l'enluminure est du coloriste Vairel fils. Les exemplaires étaient vendus 400 francs en 1932.



BEL EXEMPLAIRE DE CE CHARMANT OUVRAGE.

Prix : 350 euros



mercredi 8 juin 2016

De Sodomia [De la Sodomie] traité du R. P. Sinistrati par Isidore Liseux (1879). Première édition rare tirée à petit nombre sur beau papier. Reliure de l'époque.



SINISTRATI DE AMENO (R. P.)

DE SODOMIA TRACTATUS [DE LA SODOMIE] in quo exponitur doctrina nova de Sodomia Foeminarum a Tribadismo distincta auctore R. P. Sinistrati de Ameno Ordinis Minorum Observantiae Reformatorum.

Parisiis, Apud Isidorum Liseux, 1879 [Isidore Liseux] [imprimé à Dole par Blind].

1 volume in-16 (15 x 10 cm) de XII-89-(1) pages. Titre imprimé en rouge et noir.

Reliure demi-chagrin caramel, dos à nerfs, tête dorée, non rogné (reliure de l'époque). Les couvertures du brochage n'ont pas été conservées. Belle impression sur papier vergé. Légers frottements à la reliure qui reste solide et décorative.

PREMIÈRE ÉDITION.

TIRAGE A PETIT NOMBRE (non justifié).

Le traité De Sodomia est extrait du grand ouvrage du père Sinistrati, De delictis et voenis, publié à Rome en 1754. Il appartient au genre dit moechialogique ou pornothéologique, dans lequel se sont illustrés, parmi les apôtres de l'Eglise : saint Paul, saint Chrysostome, saint Augustin, et tant d'autres, jusqu'au jésuite Sanchez, dont le Tractatus de Matrimonio fait autorité auprès des confesseurs pour solutionner les si délicats et si complexes questions des rapports sexuels dans le mariage.

C'est ici la première édition séparée de ce traité entièrement consacré à la Sodomie. Divisé en 92 petits chapitres relatifs au péché par le vase postérieur, de l'homme, comme de la femme (tribadisme) : Les femmes douées du clitoris peuvent exercer la sodomie - etc. Sont ensuite énumérées les peines encourues pour crime de sodomie : Celui qui a introduit sa verge dans l'anus et qui a éjaculé dehors doit être torturé - le feu doit être employé pour la punition du sodomite - etc.

Ce petit livre est publié ici par les soins éclairés du savant éditeur Isidore Liseux, uniquement en latin, sans aucun doute pour éviter la censure que ce livre aurait pu engendrer s'il avait été publié en langue vulgaire. Il sera cependant réédité en 1883 par le même Liseux, en latin et en Français. Réédité dans la Bibliothèque des Curieux en 1912.

RARE.

Prix : 650 euros

vendredi 3 juin 2016

D'une femme qui trompa sa femme, D'un moine qui introduisit, D'un mari qui fit l'amour à sa femme, D'une courtisane et d'un barbier, D'un jaloux qui se châtra, D'un moine qui engrossa une abbesse, D'une femme qui montra son cul, etc. Les Contes libertins du Pogge illustrés par Uzelac (vers 1950). Exemplaire enrichi d'un cuivre inédit de l'artiste. Superbe illustré moderne curiosa.



cuivre original signé Uzelac

POGGE ou LE POGGE (Gian Francesco Poggio Bracciolini ou Poggio Bracciolini dit en français Le Pogge)

CONTES LIBERTINS DE POGGE illustrés par UZELAC.

Editions du Rameau d'Or, Paris, s.d. (vers 1950)

1 volume in-4 (24 x 19 cm), en feuilles sous couverture illustrée rempliée, 173 pages. 16 illustrations hors-texte aquarellées au pochoir en couleurs, vignettes dans le texte en noir. Emboîtage éditeur (légèrement sali au dos). Très bon état de l'ensemble, livre à l'état proche du neuf.



BELLE ÉDITION ILLUSTRÉE PAR UZELAC.

ÉDITION IMPRIMÉE A 900 EXEMPLAIRES,

CELUI-CI UN DES EXEMPLAIRES HORS COMMERCE NON NUMÉROTÉ AVEC UNE GRAVURE ORIGINALE (cuivre) SIGNÉE PAR L'ARTISTE.

EXEMPLAIRE SUR VÉLIN DE LANA AVEC UNE SUITE EN NOIR DES HORS-TEXTE (normalement tiré à 100 exemplaires).

Le coloris au pochoir des 16 gravures hors-texte est du plus bel effet.


Ce recueil leste regroupe plus d'une centaine de contes libertins du Pogge tels que D'une femme qui trompa sa femme, D'un moine qui introduisit, D'un mari qui fit l'amour à sa femme, D'une courtisane et d'un barbier, D'un jaloux qui se châtra, D'un moine qui engrossa une abbesse, D'une femme qui montra son cul,  etc.

BEL EXEMPLAIRE DE CETTE TRÈS JOLIE ÉDITION ILLUSTRÉE AVEC TALENT PAR UZELAC.

TIRAGE RARE AVEC UN CUIVRE ORIGINAL DE L'ARTISTE.

Prix : 550 euros

jeudi 2 juin 2016

Curiosa clandestin : Leçons d'amour par Jean Guyot (Toulouse, Francis Flores, 1959). 10 illustrations érotiques. Rare.



Jean GUYOT

LEÇONS D'AMOUR

S.G.E.P. [Toulouse, Francis Flores, 1959]

1 volume in-8 (19 x 14 cm), broché, 157 pages et 10 illustrations libres in fine (en feuilles) imprimées en sépia. Couverture imprimée en rouge et noir. Excellent état. Bien complet des illustrations requises qui manquent souvent.


ÉDITION ORIGINALE.

Volume publié à la fin des années 1950 à Toulouse par Francis Flores. Leçons d'amour s'arrête à la page 112. Vient ensuite Des Panonceaux au Trottoir. L'ouvrage sort des mêmes presses que L'Aquarium des Voluptés, La Notairesse, Moineau de Paris, Par le trou de la Serrure, Débauches au Pensionnat. Il s'agit de la même histoire que Suzanne Ecolière d'amour.


Ouvrage condamné pour la première fois le 21 septembre 1960.


Référence : Dutel, Bibliographie des ouvrages érotiques publiés en français entre 1920 et 1970, n°1838.

"Ce disant, d'un geste machinal, il fait subir à sa verge déjà bien énervée, le mouvement du balancier. Il n'en peur plus, bientôt, il voit Suzanne au bout de ses doigts, si légère, si bienfaisante et la tête sur l'oreiller, il lance sa décharge dans les draps parfumés à la lavande, avec des gémissements de bonheur." (extrait)


TRÈS BON EXEMPLAIRE, TEL QUE PARU, BIEN COMPLET DES ILLUSTRATIONS ÉROTIQUES, DE CE RARE CLANDESTIN.

Prix : 350 euros


Liens vers d'autres livres

Related Posts with Thumbnails