jeudi 31 mars 2016

Curiosa Erotica Estampe - IDYLLE - Eau-forte originale érotique de Frans de Geetere extraite de la rare suite intitulée SPASMES. Rare premier tirage vers 1930.


Frans DE GEETERE (1895-1968)

IDYLLE - Eau-forte originale érotique de Frans de Geetere extraite de la rare suite intitulée SPASMES.‎  

Tirage à 150 exemplaires seulement. (non justifié dans la planche - mais nous fournissons une copie du justificatif de tirage ainsi qu'une copie de l'avertissement de l'artiste) .

Dimensions de la feuille : 38 x 28,5 cm - eau-forte environ 27 x 21 cm (cuvette).

Impression sur beau papier d'Arches. Le calque imprimé est présent (parfois avec quelques usures en bordure ou légers plis, selon la gravure vendue).

De la suite d'eaux-fortes érotiques intitulées SPASMES et publiée sous portefeuille vers 1930 (le portefeuille compte normalement 12 eaux-fortes, 1 feuillet de présentation et 1 feuillet de justification du tirage).

Premier tirage de cette superbe eau-forte (qu'il ne faut pas confondre avec le tirage postérieur, de la fin des années 30 et réalisé en héliogravure).

Référence : Dutel, Bibliographie des ouvrages érotiques publiés clandestinement en français entre 1920 et 1970, n°2449.

Très bon état. Voir photo pour le sujet.

The artist Frans de Geetere was born François Joseph Jean de Geetere in Oudergem, a suburb of Brussels. Frans de Geetere studied at the Beaux-Arts in Brussels, but rebelled against the academic teaching there. With his partner, the painter May den Engelsen, Frans de Geetere sailed a barge from Brussels to Paris, where they moored by the Quai de Conti by the Pont Neuf and lived a Bohemian lifestyle. De Geetere and den Engelsen were intimate with Harry and Caresse Crosby in the late 1920s; Harry wrote to his mother, "If it is possible for two people to be in love with two people then we are in love with them." Harry Crosby shot himself after the Wall Street Crash in 1929. Frans de Geetere had an exhibition the following year at the Galerie de la Plume d'Or, introduced by the art critic André Warnod. But that was, essentially the end of his career. The chief influence on Frans de Geetere's work was the Belgian Symbolists, particularly Fernand Khnopff. The etchings of Frans de Geetere are sombre and disquieting, infused with a miasma of conflicted sexuality and existential dread. His art now feels very modern, resonating, for instance, with both that of Paula Rego and that of Jake and Dinos Chapman. In his own lifetime Frans de Geetere fell so far out of favour that he titled a volume of lightly-fictionalised memoirs, self-published from his barge the Marie-Jeanne, L'homme qui oublia de mourir - The man who forgot to die. There was an exhibition of Frans de Geetere's art at the Centraal Museum, Utrecht in 2007, and a new book on the artist by Jan Juffermans. We also have etchings by Frans de Geetere's companion May den Engelsen, which some attribute to de Geetere; in our view they were most likely created by den Engelsen in collaboration with de Geetere. See: Jan Juffermans, Frans de Geetere, 2006.‎

BELLE ÉPREUVE DU RARE PREMIER TIRAGE.

Prix : 250 euros

Curiosa Erotica Estampe - COULISSES - Eau-forte originale érotique de Frans de Geetere extraite de la rare suite intitulée SPASMES. Rare premier tirage vers 1930.


Frans DE GEETERE (1895-1968)

COULISSES - Eau-forte originale érotique de Frans de Geetere extraite de la rare suite intitulée SPASMES.‎  

Tirage à 150 exemplaires seulement. (non justifié dans la planche - mais nous fournissons une copie du justificatif de tirage ainsi qu'une copie de l'avertissement de l'artiste) .

Dimensions de la feuille : 38 x 28,5 cm - eau-forte environ 27 x 21 cm (cuvette).

Impression sur beau papier d'Arches. Le calque imprimé est présent (parfois avec quelques usures en bordure ou légers plis, selon la gravure vendue).

De la suite d'eaux-fortes érotiques intitulées SPASMES et publiée sous portefeuille vers 1930 (le portefeuille compte normalement 12 eaux-fortes, 1 feuillet de présentation et 1 feuillet de justification du tirage).

Premier tirage de cette superbe eau-forte (qu'il ne faut pas confondre avec le tirage postérieur, de la fin des années 30 et réalisé en héliogravure).

Référence : Dutel, Bibliographie des ouvrages érotiques publiés clandestinement en français entre 1920 et 1970, n°2449.

Très bon état. Voir photo pour le sujet.

The artist Frans de Geetere was born François Joseph Jean de Geetere in Oudergem, a suburb of Brussels. Frans de Geetere studied at the Beaux-Arts in Brussels, but rebelled against the academic teaching there. With his partner, the painter May den Engelsen, Frans de Geetere sailed a barge from Brussels to Paris, where they moored by the Quai de Conti by the Pont Neuf and lived a Bohemian lifestyle. De Geetere and den Engelsen were intimate with Harry and Caresse Crosby in the late 1920s; Harry wrote to his mother, "If it is possible for two people to be in love with two people then we are in love with them." Harry Crosby shot himself after the Wall Street Crash in 1929. Frans de Geetere had an exhibition the following year at the Galerie de la Plume d'Or, introduced by the art critic André Warnod. But that was, essentially the end of his career. The chief influence on Frans de Geetere's work was the Belgian Symbolists, particularly Fernand Khnopff. The etchings of Frans de Geetere are sombre and disquieting, infused with a miasma of conflicted sexuality and existential dread. His art now feels very modern, resonating, for instance, with both that of Paula Rego and that of Jake and Dinos Chapman. In his own lifetime Frans de Geetere fell so far out of favour that he titled a volume of lightly-fictionalised memoirs, self-published from his barge the Marie-Jeanne, L'homme qui oublia de mourir - The man who forgot to die. There was an exhibition of Frans de Geetere's art at the Centraal Museum, Utrecht in 2007, and a new book on the artist by Jan Juffermans. We also have etchings by Frans de Geetere's companion May den Engelsen, which some attribute to de Geetere; in our view they were most likely created by den Engelsen in collaboration with de Geetere. See: Jan Juffermans, Frans de Geetere, 2006.‎

BELLE ÉPREUVE DU RARE PREMIER TIRAGE.

Prix : 250 euros

Curiosa Erotica Estampe - EN VISITE - Eau-forte originale érotique de Frans de Geetere extraite de la rare suite intitulée SPASMES. Rare premier tirage vers 1930.


Frans DE GEETERE (1895-1968)

EN VISITE - Eau-forte originale érotique de Frans de Geetere extraite de la rare suite intitulée SPASMES.‎  

Tirage à 150 exemplaires seulement. (non justifié dans la planche - mais nous fournissons une copie du justificatif de tirage ainsi qu'une copie de l'avertissement de l'artiste) .

Dimensions de la feuille : 38 x 28,5 cm - eau-forte environ 27 x 21 cm (cuvette).

Impression sur beau papier d'Arches. Le calque imprimé est présent (parfois avec quelques usures en bordure ou légers plis, selon la gravure vendue).

De la suite d'eaux-fortes érotiques intitulées SPASMES et publiée sous portefeuille vers 1930 (le portefeuille compte normalement 12 eaux-fortes, 1 feuillet de présentation et 1 feuillet de justification du tirage).

Premier tirage de cette superbe eau-forte (qu'il ne faut pas confondre avec le tirage postérieur, de la fin des années 30 et réalisé en héliogravure).

Référence : Dutel, Bibliographie des ouvrages érotiques publiés clandestinement en français entre 1920 et 1970, n°2449.

Très bon état. Voir photo pour le sujet.

The artist Frans de Geetere was born François Joseph Jean de Geetere in Oudergem, a suburb of Brussels. Frans de Geetere studied at the Beaux-Arts in Brussels, but rebelled against the academic teaching there. With his partner, the painter May den Engelsen, Frans de Geetere sailed a barge from Brussels to Paris, where they moored by the Quai de Conti by the Pont Neuf and lived a Bohemian lifestyle. De Geetere and den Engelsen were intimate with Harry and Caresse Crosby in the late 1920s; Harry wrote to his mother, "If it is possible for two people to be in love with two people then we are in love with them." Harry Crosby shot himself after the Wall Street Crash in 1929. Frans de Geetere had an exhibition the following year at the Galerie de la Plume d'Or, introduced by the art critic André Warnod. But that was, essentially the end of his career. The chief influence on Frans de Geetere's work was the Belgian Symbolists, particularly Fernand Khnopff. The etchings of Frans de Geetere are sombre and disquieting, infused with a miasma of conflicted sexuality and existential dread. His art now feels very modern, resonating, for instance, with both that of Paula Rego and that of Jake and Dinos Chapman. In his own lifetime Frans de Geetere fell so far out of favour that he titled a volume of lightly-fictionalised memoirs, self-published from his barge the Marie-Jeanne, L'homme qui oublia de mourir - The man who forgot to die. There was an exhibition of Frans de Geetere's art at the Centraal Museum, Utrecht in 2007, and a new book on the artist by Jan Juffermans. We also have etchings by Frans de Geetere's companion May den Engelsen, which some attribute to de Geetere; in our view they were most likely created by den Engelsen in collaboration with de Geetere. See: Jan Juffermans, Frans de Geetere, 2006.‎

BELLE ÉPREUVE DU RARE PREMIER TIRAGE.

Prix : 250 euros

Curiosa Erotica Estampe - PAYSAGE - Eau-forte originale érotique de Frans de Geetere extraite de la rare suite intitulée SPASMES. Rare premier tirage vers 1930.


Frans DE GEETERE (1895-1968)

PAYSAGE - Eau-forte originale érotique de Frans de Geetere extraite de la rare suite intitulée SPASMES.‎  

Tirage à 150 exemplaires seulement. (non justifié dans la planche - mais nous fournissons une copie du justificatif de tirage ainsi qu'une copie de l'avertissement de l'artiste) .

Dimensions de la feuille : 38 x 28,5 cm - eau-forte environ 27 x 21 cm (cuvette).

Impression sur beau papier d'Arches. Le calque imprimé est présent (parfois avec quelques usures en bordure ou légers plis, selon la gravure vendue).

De la suite d'eaux-fortes érotiques intitulées SPASMES et publiée sous portefeuille vers 1930 (le portefeuille compte normalement 12 eaux-fortes, 1 feuillet de présentation et 1 feuillet de justification du tirage).

Premier tirage de cette superbe eau-forte (qu'il ne faut pas confondre avec le tirage postérieur, de la fin des années 30 et réalisé en héliogravure).

Référence : Dutel, Bibliographie des ouvrages érotiques publiés clandestinement en français entre 1920 et 1970, n°2449.

Très bon état. Voir photo pour le sujet.

The artist Frans de Geetere was born François Joseph Jean de Geetere in Oudergem, a suburb of Brussels. Frans de Geetere studied at the Beaux-Arts in Brussels, but rebelled against the academic teaching there. With his partner, the painter May den Engelsen, Frans de Geetere sailed a barge from Brussels to Paris, where they moored by the Quai de Conti by the Pont Neuf and lived a Bohemian lifestyle. De Geetere and den Engelsen were intimate with Harry and Caresse Crosby in the late 1920s; Harry wrote to his mother, "If it is possible for two people to be in love with two people then we are in love with them." Harry Crosby shot himself after the Wall Street Crash in 1929. Frans de Geetere had an exhibition the following year at the Galerie de la Plume d'Or, introduced by the art critic André Warnod. But that was, essentially the end of his career. The chief influence on Frans de Geetere's work was the Belgian Symbolists, particularly Fernand Khnopff. The etchings of Frans de Geetere are sombre and disquieting, infused with a miasma of conflicted sexuality and existential dread. His art now feels very modern, resonating, for instance, with both that of Paula Rego and that of Jake and Dinos Chapman. In his own lifetime Frans de Geetere fell so far out of favour that he titled a volume of lightly-fictionalised memoirs, self-published from his barge the Marie-Jeanne, L'homme qui oublia de mourir - The man who forgot to die. There was an exhibition of Frans de Geetere's art at the Centraal Museum, Utrecht in 2007, and a new book on the artist by Jan Juffermans. We also have etchings by Frans de Geetere's companion May den Engelsen, which some attribute to de Geetere; in our view they were most likely created by den Engelsen in collaboration with de Geetere. See: Jan Juffermans, Frans de Geetere, 2006.‎

BELLE ÉPREUVE DU RARE PREMIER TIRAGE.

Prix : 250 euros

Curiosa Erotica Estampe - THE BACK DOOR - Eau-forte originale érotique de Frans de Geetere extraite de la rare suite intitulée SPASMES. Rare premier tirage vers 1930.


Frans DE GEETERE (1895-1968)

THE BACK DOOR - Eau-forte originale érotique de Frans de Geetere extraite de la rare suite intitulée SPASMES.‎  

Tirage à 150 exemplaires seulement. (non justifié dans la planche - mais nous fournissons une copie du justificatif de tirage ainsi qu'une copie de l'avertissement de l'artiste) .

Dimensions de la feuille : 38 x 28,5 cm - eau-forte environ 27 x 21 cm (cuvette).

Impression sur beau papier d'Arches. Le calque imprimé est présent (parfois avec quelques usures en bordure ou légers plis, selon la gravure vendue).

De la suite d'eaux-fortes érotiques intitulées SPASMES et publiée sous portefeuille vers 1930 (le portefeuille compte normalement 12 eaux-fortes, 1 feuillet de présentation et 1 feuillet de justification du tirage).

Premier tirage de cette superbe eau-forte (qu'il ne faut pas confondre avec le tirage postérieur, de la fin des années 30 et réalisé en héliogravure).

Référence : Dutel, Bibliographie des ouvrages érotiques publiés clandestinement en français entre 1920 et 1970, n°2449.

Très bon état. Voir photo pour le sujet.

The artist Frans de Geetere was born François Joseph Jean de Geetere in Oudergem, a suburb of Brussels. Frans de Geetere studied at the Beaux-Arts in Brussels, but rebelled against the academic teaching there. With his partner, the painter May den Engelsen, Frans de Geetere sailed a barge from Brussels to Paris, where they moored by the Quai de Conti by the Pont Neuf and lived a Bohemian lifestyle. De Geetere and den Engelsen were intimate with Harry and Caresse Crosby in the late 1920s; Harry wrote to his mother, "If it is possible for two people to be in love with two people then we are in love with them." Harry Crosby shot himself after the Wall Street Crash in 1929. Frans de Geetere had an exhibition the following year at the Galerie de la Plume d'Or, introduced by the art critic André Warnod. But that was, essentially the end of his career. The chief influence on Frans de Geetere's work was the Belgian Symbolists, particularly Fernand Khnopff. The etchings of Frans de Geetere are sombre and disquieting, infused with a miasma of conflicted sexuality and existential dread. His art now feels very modern, resonating, for instance, with both that of Paula Rego and that of Jake and Dinos Chapman. In his own lifetime Frans de Geetere fell so far out of favour that he titled a volume of lightly-fictionalised memoirs, self-published from his barge the Marie-Jeanne, L'homme qui oublia de mourir - The man who forgot to die. There was an exhibition of Frans de Geetere's art at the Centraal Museum, Utrecht in 2007, and a new book on the artist by Jan Juffermans. We also have etchings by Frans de Geetere's companion May den Engelsen, which some attribute to de Geetere; in our view they were most likely created by den Engelsen in collaboration with de Geetere. See: Jan Juffermans, Frans de Geetere, 2006.‎

BELLE ÉPREUVE DU RARE PREMIER TIRAGE.

Prix : 250 euros

Curiosa Erotica Estampe - INTRODUCTION - Eau-forte originale érotique de Frans de Geetere extraite de la rare suite intitulée SPASMES. Rare premier tirage vers 1930.


Frans DE GEETERE (1895-1968)

INTRODUCTION - Eau-forte originale érotique de Frans de Geetere extraite de la rare suite intitulée SPASMES.‎  

Tirage à 150 exemplaires seulement. (non justifié dans la planche - mais nous fournissons une copie du justificatif de tirage ainsi qu'une copie de l'avertissement de l'artiste) .

Dimensions de la feuille : 38 x 28,5 cm - eau-forte environ 27 x 21 cm (cuvette).

Impression sur beau papier d'Arches. Le calque imprimé est présent (parfois avec quelques usures en bordure ou légers plis, selon la gravure vendue).

De la suite d'eaux-fortes érotiques intitulées SPASMES et publiée sous portefeuille vers 1930 (le portefeuille compte normalement 12 eaux-fortes, 1 feuillet de présentation et 1 feuillet de justification du tirage).

Premier tirage de cette superbe eau-forte (qu'il ne faut pas confondre avec le tirage postérieur, de la fin des années 30 et réalisé en héliogravure).

Référence : Dutel, Bibliographie des ouvrages érotiques publiés clandestinement en français entre 1920 et 1970, n°2449.

Très bon état. Voir photo pour le sujet.

The artist Frans de Geetere was born François Joseph Jean de Geetere in Oudergem, a suburb of Brussels. Frans de Geetere studied at the Beaux-Arts in Brussels, but rebelled against the academic teaching there. With his partner, the painter May den Engelsen, Frans de Geetere sailed a barge from Brussels to Paris, where they moored by the Quai de Conti by the Pont Neuf and lived a Bohemian lifestyle. De Geetere and den Engelsen were intimate with Harry and Caresse Crosby in the late 1920s; Harry wrote to his mother, "If it is possible for two people to be in love with two people then we are in love with them." Harry Crosby shot himself after the Wall Street Crash in 1929. Frans de Geetere had an exhibition the following year at the Galerie de la Plume d'Or, introduced by the art critic André Warnod. But that was, essentially the end of his career. The chief influence on Frans de Geetere's work was the Belgian Symbolists, particularly Fernand Khnopff. The etchings of Frans de Geetere are sombre and disquieting, infused with a miasma of conflicted sexuality and existential dread. His art now feels very modern, resonating, for instance, with both that of Paula Rego and that of Jake and Dinos Chapman. In his own lifetime Frans de Geetere fell so far out of favour that he titled a volume of lightly-fictionalised memoirs, self-published from his barge the Marie-Jeanne, L'homme qui oublia de mourir - The man who forgot to die. There was an exhibition of Frans de Geetere's art at the Centraal Museum, Utrecht in 2007, and a new book on the artist by Jan Juffermans. We also have etchings by Frans de Geetere's companion May den Engelsen, which some attribute to de Geetere; in our view they were most likely created by den Engelsen in collaboration with de Geetere. See: Jan Juffermans, Frans de Geetere, 2006.‎

BELLE ÉPREUVE DU RARE PREMIER TIRAGE.

Prix : 250 euros

Curiosa Erotica Estampe - FIDÉLITÉ - Eau-forte originale érotique de Frans de Geetere extraite de la rare suite intitulée SPASMES. Rare premier tirage vers 1930.


Frans DE GEETERE (1895-1968)

FIDÉLITÉ - Eau-forte originale érotique de Frans de Geetere extraite de la rare suite intitulée SPASMES.‎  

Tirage à 150 exemplaires seulement. (non justifié dans la planche - mais nous fournissons une copie du justificatif de tirage ainsi qu'une copie de l'avertissement de l'artiste) .

Dimensions de la feuille : 38 x 28,5 cm - eau-forte environ 27 x 21 cm (cuvette).

Impression sur beau papier d'Arches. Le calque imprimé est présent (parfois avec quelques usures en bordure ou légers plis, selon la gravure vendue).

De la suite d'eaux-fortes érotiques intitulées SPASMES et publiée sous portefeuille vers 1930 (le portefeuille compte normalement 12 eaux-fortes, 1 feuillet de présentation et 1 feuillet de justification du tirage).

Premier tirage de cette superbe eau-forte (qu'il ne faut pas confondre avec le tirage postérieur, de la fin des années 30 et réalisé en héliogravure).

Référence : Dutel, Bibliographie des ouvrages érotiques publiés clandestinement en français entre 1920 et 1970, n°2449.

Très bon état. Voir photo pour le sujet.

The artist Frans de Geetere was born François Joseph Jean de Geetere in Oudergem, a suburb of Brussels. Frans de Geetere studied at the Beaux-Arts in Brussels, but rebelled against the academic teaching there. With his partner, the painter May den Engelsen, Frans de Geetere sailed a barge from Brussels to Paris, where they moored by the Quai de Conti by the Pont Neuf and lived a Bohemian lifestyle. De Geetere and den Engelsen were intimate with Harry and Caresse Crosby in the late 1920s; Harry wrote to his mother, "If it is possible for two people to be in love with two people then we are in love with them." Harry Crosby shot himself after the Wall Street Crash in 1929. Frans de Geetere had an exhibition the following year at the Galerie de la Plume d'Or, introduced by the art critic André Warnod. But that was, essentially the end of his career. The chief influence on Frans de Geetere's work was the Belgian Symbolists, particularly Fernand Khnopff. The etchings of Frans de Geetere are sombre and disquieting, infused with a miasma of conflicted sexuality and existential dread. His art now feels very modern, resonating, for instance, with both that of Paula Rego and that of Jake and Dinos Chapman. In his own lifetime Frans de Geetere fell so far out of favour that he titled a volume of lightly-fictionalised memoirs, self-published from his barge the Marie-Jeanne, L'homme qui oublia de mourir - The man who forgot to die. There was an exhibition of Frans de Geetere's art at the Centraal Museum, Utrecht in 2007, and a new book on the artist by Jan Juffermans. We also have etchings by Frans de Geetere's companion May den Engelsen, which some attribute to de Geetere; in our view they were most likely created by den Engelsen in collaboration with de Geetere. See: Jan Juffermans, Frans de Geetere, 2006.‎

BELLE ÉPREUVE DU RARE PREMIER TIRAGE.

Prix : 250 euros

Curiosa Erotica Estampe - ASSAUT - Eau-forte originale érotique de Frans de Geetere extraite de la rare suite intitulée SPASMES. Rare premier tirage vers 1930.


Frans DE GEETERE (1895-1968)

ASSAUT - Eau-forte originale érotique de Frans de Geetere extraite de la rare suite intitulée SPASMES.‎  

Tirage à 150 exemplaires seulement. (non justifié dans la planche - mais nous fournissons une copie du justificatif de tirage ainsi qu'une copie de l'avertissement de l'artiste) .

Dimensions de la feuille : 38 x 28,5 cm - eau-forte environ 27 x 21 cm (cuvette).

Impression sur beau papier d'Arches. Le calque imprimé est présent (parfois avec quelques usures en bordure ou légers plis, selon la gravure vendue).

De la suite d'eaux-fortes érotiques intitulées SPASMES et publiée sous portefeuille vers 1930 (le portefeuille compte normalement 12 eaux-fortes, 1 feuillet de présentation et 1 feuillet de justification du tirage).

Premier tirage de cette superbe eau-forte (qu'il ne faut pas confondre avec le tirage postérieur, de la fin des années 30 et réalisé en héliogravure).

Référence : Dutel, Bibliographie des ouvrages érotiques publiés clandestinement en français entre 1920 et 1970, n°2449.

Très bon état. Voir photo pour le sujet.

The artist Frans de Geetere was born François Joseph Jean de Geetere in Oudergem, a suburb of Brussels. Frans de Geetere studied at the Beaux-Arts in Brussels, but rebelled against the academic teaching there. With his partner, the painter May den Engelsen, Frans de Geetere sailed a barge from Brussels to Paris, where they moored by the Quai de Conti by the Pont Neuf and lived a Bohemian lifestyle. De Geetere and den Engelsen were intimate with Harry and Caresse Crosby in the late 1920s; Harry wrote to his mother, "If it is possible for two people to be in love with two people then we are in love with them." Harry Crosby shot himself after the Wall Street Crash in 1929. Frans de Geetere had an exhibition the following year at the Galerie de la Plume d'Or, introduced by the art critic André Warnod. But that was, essentially the end of his career. The chief influence on Frans de Geetere's work was the Belgian Symbolists, particularly Fernand Khnopff. The etchings of Frans de Geetere are sombre and disquieting, infused with a miasma of conflicted sexuality and existential dread. His art now feels very modern, resonating, for instance, with both that of Paula Rego and that of Jake and Dinos Chapman. In his own lifetime Frans de Geetere fell so far out of favour that he titled a volume of lightly-fictionalised memoirs, self-published from his barge the Marie-Jeanne, L'homme qui oublia de mourir - The man who forgot to die. There was an exhibition of Frans de Geetere's art at the Centraal Museum, Utrecht in 2007, and a new book on the artist by Jan Juffermans. We also have etchings by Frans de Geetere's companion May den Engelsen, which some attribute to de Geetere; in our view they were most likely created by den Engelsen in collaboration with de Geetere. See: Jan Juffermans, Frans de Geetere, 2006.‎

BELLE ÉPREUVE DU RARE PREMIER TIRAGE.

Prix : 250 euros

Curiosa Erotica Estampe - POST COÏTUM - Eau-forte originale érotique de Frans de Geetere extraite de la rare suite intitulée SPASMES. Rare premier tirage vers 1930.


Frans DE GEETERE (1895-1968)

POST COÏTUM - Eau-forte originale érotique de Frans de Geetere extraite de la rare suite intitulée SPASMES.‎  

Tirage à 150 exemplaires seulement. (non justifié dans la planche - mais nous fournissons une copie du justificatif de tirage ainsi qu'une copie de l'avertissement de l'artiste) .

Dimensions de la feuille : 38 x 28,5 cm - eau-forte environ 27 x 21 cm (cuvette).

Impression sur beau papier d'Arches. Le calque imprimé est présent (parfois avec quelques usures en bordure ou légers plis, selon la gravure vendue).

De la suite d'eaux-fortes érotiques intitulées SPASMES et publiée sous portefeuille vers 1930 (le portefeuille compte normalement 12 eaux-fortes, 1 feuillet de présentation et 1 feuillet de justification du tirage).

Premier tirage de cette superbe eau-forte (qu'il ne faut pas confondre avec le tirage postérieur, de la fin des années 30 et réalisé en héliogravure).

Référence : Dutel, Bibliographie des ouvrages érotiques publiés clandestinement en français entre 1920 et 1970, n°2449.

Très bon état. Voir photo pour le sujet.

The artist Frans de Geetere was born François Joseph Jean de Geetere in Oudergem, a suburb of Brussels. Frans de Geetere studied at the Beaux-Arts in Brussels, but rebelled against the academic teaching there. With his partner, the painter May den Engelsen, Frans de Geetere sailed a barge from Brussels to Paris, where they moored by the Quai de Conti by the Pont Neuf and lived a Bohemian lifestyle. De Geetere and den Engelsen were intimate with Harry and Caresse Crosby in the late 1920s; Harry wrote to his mother, "If it is possible for two people to be in love with two people then we are in love with them." Harry Crosby shot himself after the Wall Street Crash in 1929. Frans de Geetere had an exhibition the following year at the Galerie de la Plume d'Or, introduced by the art critic André Warnod. But that was, essentially the end of his career. The chief influence on Frans de Geetere's work was the Belgian Symbolists, particularly Fernand Khnopff. The etchings of Frans de Geetere are sombre and disquieting, infused with a miasma of conflicted sexuality and existential dread. His art now feels very modern, resonating, for instance, with both that of Paula Rego and that of Jake and Dinos Chapman. In his own lifetime Frans de Geetere fell so far out of favour that he titled a volume of lightly-fictionalised memoirs, self-published from his barge the Marie-Jeanne, L'homme qui oublia de mourir - The man who forgot to die. There was an exhibition of Frans de Geetere's art at the Centraal Museum, Utrecht in 2007, and a new book on the artist by Jan Juffermans. We also have etchings by Frans de Geetere's companion May den Engelsen, which some attribute to de Geetere; in our view they were most likely created by den Engelsen in collaboration with de Geetere. See: Jan Juffermans, Frans de Geetere, 2006.‎

BELLE ÉPREUVE DU RARE PREMIER TIRAGE.

VENDU

mardi 29 mars 2016

Roman érotique clandestin curiosa : Monique Van P... (vers 1955). Bel exemplaire tel que paru. L'action se déroule dans la Paris en guerre sous l'occupation allemande.


CLERO

MONIQUE VAN P...

Ciel de Paris, 1956 [vers 1955]

1 volume in-8 (19 x 14 cm), broché, de 222 pages et 1 feuillet, couverture de papier rose imprimée en noir. Exemplaire à l'état proche du neuf, en grande partie non coupé. Papier ordinaire.

ÉDITION ORIGINALE.

Ouvrage condamné pour le première fois le 27 novembre 1958. Dutel n'indique pas qu'il s'agit d'une production clandestine d'Eric Losfeld mais c'est une possibilité. Par ailleurs Dutel indique une couverture en papier crème quand celle de notre exemplaire est en papier rose.

Roman pornographique clandestin, publié au milieu des années 50 dont l'action se situe dans Paris occupé. La vicomtesse belge Monique Van P. utilise ses charmes pour séduire les Allemands et en tirer quelques profits, y compris sexuels. Ce petit roman est un des rares textes clandestins ayant pour cadre la Seconde Guerre mondiale. On y rencontre collabos, résistants, marché noir et gestapo. Joli texte.

"Ses petits seins pointaient sous l'étoffe diaphane. Un petit slip cachait son bas ventre. Les jambes fines et musclées soutenaient une croupe délicatement dessinée. Frieda portait une combinaison blanche et presque transparente. Ses seins lourds dardaient leurs pointes brunes en un relief agressif. Au moins, celle-là, elle ne se gênait pas. De slip, elle n'en avait pas. Elle était intégralement nue sous sa combinaison. La tache noire de sa féminité tranchait violemment au travers du fin tissu blanc." (extrait).

Référence : Dutel, Bibliographie des ouvrages érotiques publiés clandestinement en français entre 1920 et 1970, n°2010.

BEL EXEMPLAIRE.

Prix : 200 euros

dimanche 27 mars 2016

Bibliophilie Curiosa : Triptique : Bon Vieux Temps - Quatrains - Proverbes (vers 1945). 33 illustrations rehaussées en couleur au pochoir. Rare tirage à 300 exemplaires, inconnu des bibliographes.



VIALETAY, éditeur - G. M., illustrateur (?)

TRIPTIQUE. Bon vieux temps. Proverbes. Quatrains.

Sans nom, sans lieu, sans date [Paris, Vialetay, vers 1945]

3 portfolio grands in-8 (25,5 x 16,5 cm) réunis sous un même emboîtage. 

Aux dépens d'un groupe d'amateurs, s.d. (vers 1945), chaque portfolio contient 1 titre en couleur, 10 planches hors-texte aquarellées au pochoir accompagnées d'un texte (maxime, citation, sentence, etc.) dans un encadrement décoré aquarellé, 10 planches hors-texte restées en noir (sauf pour Bon vieux temps qui possède la suite en noir avec 4 planches mises en couleurs. Chaque portfolio est conservé dans une couverture en papier avec la planche de titre également aquarellée au pochoir. Complet en 3 portfolio. L'ensemble est conservé dans un emboîtage éditeur titré TRIPTIQUE en lettres d'or au dos (en long). Très bon état général, seul l'emboîtage est frotté par endroits. Intérieur parfait.

TIRAGE A 300 EXEMPLAIRES SUR PAPIER PUR FIL DU MARAIS.




Les trois portfolio sont numérotés au composteur et portent le même numéro. Toutes les illustrations sont signées des initiales G. M. L'artiste qui a illustré cet ensemble est resté inconnu des bibliographes.

Références : Inconnu de Pia, Les Livres de l'Enfer ; Dutel, Bibliographie des ouvrages érotiques publiés clandestinement en français entre 1920 et 1970.




Les 30 illustrations (et les 3 illustrations de titre) qui ornent cet ouvrage sont sinon toutes libres, tout au moins toutes très originales quant à l'inspiration et l'inventivité du trait d'inspiration érotique. Elles illustrent à merveille et dans un style rococo (personnages tous en costumes du XVIIIe siècle) des sentences telles que : La façon de donner vaut mieux que e qu'on donne (où l'on voit une jolie marquise fessue se faire administrer la claque sur le postérieur) ; A brebis tondue Dieu mesure le vent (où l'on voit une jolie dame en chapeau, fesses au vent soufflé par deux angelots joufflus) ; Qui va à la chasse perd sa place (où l'on voit un chasseur s'éloigner et sa femme se faire bien entreprendre dans son salon par un galant) ; Quand on cherche on trouve (où l'on voit une jolie dame se faire entreprendre au pied d'une meule de foin), etc.

L'illustration bien qu'osée reste dans les limites de la bienséance ... quoi que.

Il s'agirait d'un premier essai d'édition par Jacques Vialetay, vers 1945. Superbe réalisation sur beau papier. Curiosité bibliographique peu connue et que l'on rencontre très rarement.




CURIOSA CLANDESTIN RARE.

Prix : 950 euros

mardi 22 mars 2016

Dessins originaux BD érotique italienne. COMIC-ART / BD ADULTES / FUMETTI ITALIEN : LES FORCES DU MAL (Histoire n°3). Ensemble complet des 83 planches originales à l'encre de Chine sur bristol 25 x 17,5 cm environ. Thriller érotique paranormal.



Romano FELMANG (1941 - ), Italie.

LES FORCES DU MAL 3. Titre original : FORZE DEL MALE. 1975.

Ensemble complet des 83 planches originales à l'encre de Chine sur bristol 25 x 17,5 cm environ. Collages de bulles pour textes français, corrections au blanc, retouches au feutre ou à l'encre. Planches prêtes pour être imprimées en France (version française adaptée).

Les dessins originaux sont signés (première planche) de l'artiste de Fumetti italien Romano FELMANG. Cette histoire est un thriller érotique mêlant meurtre et paranormal (visions de revenants) avec scènes de tortures et sévices.


Romano Felmang (1941 - ) is an Italian artist best known for his illustrations of American comic strip characters such as The Phantom and Flash Gordon. The Phantom by Romano Felmang. His first work, in 1962, was a Phantom story titled Kaniska, which was never published in its original form, but which gained him entry to the SPADA brothers, neighbors who published Italian comic books. He was drafted, however, before any of his stories could be published. In 1966, the SPADA brothers published his Phantom story Raiders of the Great King Tomb, and he has since drawn a large number of stories for them and for other publishers, featuring The Phantom, Flash Gordon, Rip Kirby, and Secret Agent X-9. Since 1987, he has produced many stories for SEMIC International. His work has been published in Italy, France, Norway, Denmark, Hungary, and Czechoslovakia, and in the United States he has drawn covers for Comics Revue.


Fumetti est le nom donné en Italie à la bande dessinée. « Fumetti » signifie « petites fumées », en référence à l'aspect des bulles servant à faire parler les personnages. Les Fumetti italiens ont été popularisés en France par la maison d'édition ELVIFRANCE dans les années 70. 


BEL EXEMPLAIRE COMPLET DE TOUTES LES PLANCHES DE CETTE HISTOIRE.

Les exemplaires complets de toutes les planches originales d'une même histoire deviennent rarissime. La plupart ayant été lamentablement démantelés et vendus à la planche sans aucun scrupule.


RARISSIME ENSEMBLE.

Prix : 1.500 euros


lundi 21 mars 2016

Curiosa Flagellation Editions Orties Blanches (1936) Gouvernante et Gouvernée par Paulette Vergès, avec 16 héliogravures par P. Beloti. Joli dessin original ajouté. Rare.


Dessin original au fusain


Paulette VERGES - P. BELOTI (illustrateur)

GOUVERNANTE ET GOUVERNÉE. Orné de 16 héliogravures par P. BELOTI.

Paris, Collection des Orties Blanches, s.d. [Paris, Jean Fort, 1936]

1 volume in-8 (22,5 x 14,5 cm), broché, couverture grise à rabats imprimée en rouge et vert, 261 pages. 16 héliogravures hors-texte. 1 dessin original au fusain et rehauts de mine de plomb contrecollé en frontispice (ajouté). Bon état.

ÉDITION ORIGINALE.


Ce volume fait suite à celui intitulé : "Cuisant noviciat", du même auteur. Véritable ode à la fessée et à la correction consentie ...

Le dessin original ajouté en tête du volume (contrecollé en regard du titre) est signé mais le nom reste difficilement lisible. Peut-être est-ce une oeuvre de Luc Lafnet (bien dans son style) ou de P. Beloti (?) ou Hérouard, ou encore d'un autre spécialiste de la fessée représentée. Il montre deux jeunes filles dans leurs amusements lesbiens.


Les chapitres se succèdent au rythme de la baguette ... : Amoureux dressage - Une maîtresse-esclave - Une fessée savamment préparée - Deux à la main en valent une à la baguette - Le fouet à chien - etc.


BON EXEMPLAIRE AVEC DESSIN ORIGINAL.

Prix : 400 euros


vendredi 18 mars 2016

Curiosa Erotica : Photographie érotique vintage : Tirage argentique d'époque (18 x 24 cm) vers 1970 par Hubert Toyot (1932-2012) photographe de charme. "La Garçonne au téléphone 1"


Hubert TOYOT, photographe de charme

"La Garçonne au téléphone" (titre non contractuel).

Photographie originale. Tirage argentique d'époque (18 x 24 cm) vers 1970

Belle photographie par Hubert Toyot (1932-2012), photographe de charme. Provenant du fonds d'atelier de la succession Hubert Toyot, cette épreuve comporte le cachet du photographe au dos.

Bon état.

Prix : 80 euros

Curiosa Erotica : Photographie originale attribuée à Grundworth (vers 1935). "Femme sur un banc" (titre non contractuel)


GRUNDWORTH (attribué à), photographe

"FEMME SUR UN BANC" (titre non contractuel)

Technique : Photographie, épreuve argentique tirée sur papier couché mat. Verso blanc.

Date : vers 1935

Format : 170 x 120 mm avec encadrement blanc.

Commentaire : Superbe épreuve de cette très jolie femme sur un banc photographiée par Grundworth. On ne sait rien de ce photographe qui a su conserver l'anonymat mais qui alla bien au delà de Biederer dans l'érotisme-pornographie.

Encadrement moderne.

Bel état.

TRÈS BELLE PHOTOGRAPHIE ÉROTIQUE ORIGINALE.

Prix : 400 euros


jeudi 17 mars 2016

Bibliophilie Curiosa : La duchesse ou la femme sylphide par Restif de la Bretonne, illustrée de 20 superbes eaux-fortes en couleurs par un artiste resté inconnu (1948). Un des 190 exemplaires sur Lana. Superbe et rare illustré érotique clandestin.


Nicolas Edme RESTIF DE LA BRETONNE [Rétif de la Bretonne]

LA DUCHESSE OU LA FEMME SYLPHIDE par Restif de la Bretonne, illustré d'eaux-fortes en couleurs.

Aux dépens de quelques bibliophiles, s.d. (1948)

1 volume in-4 (28,5 x 22,5 cm), en feuilles, sous couverture imprimée, 125-(2) pages, 19 eaux-fortes en couleurs hors-texte et 1 eau-forte à mi-page dans le texte. Fleuron priapique en couleurs sur la page de titre imprimée en 3 couleurs. Complet, parfait état intérieur. Papier de qualité, très épais. Superbe tirage des eaux-fortes en couleurs. Emboîtage de l'éditeur (bon état).


TIRAGE A 240 EXEMPLAIRES SEULEMENT.

CELUI-CI, UN DES 190 EXEMPLAIRES SUR PAPIER LANA CHIFFON AVEC L’ÉTAT DÉFINITIF DES 20 EAUX-FORTES EN COULEURS.


Références : Dutel, Bibliographie des ouvrages érotiques publiés clandestinement en français entre 1920 et 1970, n°1441 ; inconnu de Pia ; aucun exemplaire au CCfr (Bibliothèque nationale de France et autres bibliothèques de France) ; absent de l'Enfer donc ...


"Une femme doit avoir l'air sylphide : un soulier plat lui donne l'air matériel ; au lieu qu'un talon haut l'empêche de toucher la terre en quelque sorte et en fait une créature céleste [...]" (Rétif de la Bretonne)


La Femme-Sylphide ou Femme-Sylfide est une nouvelle tirée des Contemporaines de Rétif de la Bretonne parues pour la première fois en 1783. La première édition séparée de ce texte date de 1946 seulement (Paris, Librairie Lefrançois, 1946). Cette première édition séparée, de petit format, est ornée d'un frontispice et d'une planche hors-texte de Marcel Jean.

L'édition de 1948 (date fournie par Dutel) que nous proposons ici est peu connue et Dutel ne donne aucun nom d'illustrateur pour cette superbe suite de 20 eaux-fortes en couleurs. Personne ne semble d'ailleurs s'être risqué à en donner un.


BEL EXEMPLAIRE DE CE SUPERBE ET RARE LIVRE ÉROTIQUE CLANDESTIN ILLUSTRÉ.

VENDU


Curiosa Erotica : Photographie originale érotique de André Belorgey (vers 1975). Titre non contractuel "lecture".


André BELORGEY, photographe (cachet)

Photographie originale érotique. Titre non contractuel "Lecture".

Tirage argentique d'époque (vers 1975)

Dimensions : 30,5 x 24 cm.

Très bon état.

Prix : 350 euros

Liens vers d'autres livres

Related Posts with Thumbnails