samedi 15 octobre 2016

Bibliophilie érotique Curiosa - Croisière amoureuse par Claude de Launies (pseudonyme), édition Maurice Duflou, 12 illustrations libres en couleurs. Tirage à 352 ex. Rare.



Claude de LAUNIES

CROISIÈRE AMOUREUSE.

New-York-Paris [Paris], sous le signe du Grand Ecart [Maurice Duflou], s.d. [vers 1937]

1 volume petit in-4 (21,5 x 15 cm), broché, couverture rempliée muette moderne de papier vergé de couleur crème pâtissière, 2 feuillets, 152 pages et 2 feuillets. 12 illustrations libres (photogravures) en couleurs et nombreux ornements libres tirés en bistre (bandeau, culs de lampes). Exemplaire frais.

TIRAGE A 352 EXEMPLAIRES.

CELUI-CI, 1 DES 350 EXEMPLAIRES SUR VÉLIN PUR FIL.


Le détail du tirage est le suivant : 350 ex. sur vélin pur fil et 2 ex. sur papier Ingres teinté.

Référence : Dutel, Bibliographie des ouvrages érotiques publiés clandestinement en français entre 1920 et 1970, n°1317. Dutel indique que les culs-de-lampe ont été dessinés par Louis Berthommé Saint-André. Pas dans Pia, Les Livres de l'enfer.

Ce rare ouvrage érotique est à rapprocher, par la "façon", de deux ouvrages également publiés par Maurice Duflou : Colette ou les Amusements du bon ton (vers 1937 également) et Une Jeune fille à la page (vers 1937 également). Dans le cas de ces deux derniers ouvrages, l'artiste a été identifié comme étant Paul-Emile Bécat (Dutel, 1252 et 2562). Or aucun bibliographe ne se risque à fournir un nom pour l'artiste qui illustre magnifiquement (il faut le souligner) cette Croisière amoureuse. A qui peut-on attribuer cette jolie suite de 12 illustrations érotiques ? Paul-Emile Bécat pourrait être un candidat de choix, il ne faut pas l'écarter. Quels autres noms d'artiste évoquer ? Fontana ? Dagy ? Belotti ? Luc Lafnet ? Le trait est assuré et de l'ensemble se dégage une impression très artistique de déjà vu. Quant à l'auteur, personne ne s'y est risqué non plus ! Johannes Gros ? Renée Dunan ?


A propos de l'éditeur : « J'ai connu Maurice Duflou à Paris en 1947, quand j'étais un surréaliste de vingt ans, et je l'ai fréquenté jusqu'à sa mort. C'était alors un vieil anarchiste fort distingué, se rendant à son imprimerie habillé en grand bourgeois, avec un chapeau à bord roulés, un foulard de soie bleu marine à pois blancs, un pardessus bien coupé, tenant d'une main sa canne, de l'autre sa serviette bourrée de livres érotiques qu'il proposait aux libraires spécialisés. Il avait une femme et une fille qui se désintéressaient complètement de son activité ; lui-même il l'accomplissait plutôt par conviction libertaire que par salacité. Il avait horreur des ouvrages mal écrits, des obscénités insupportables. Maurice Duflou possédait, dans une traversière de la rue de la Goutte-d'Or, une petite imprimerie où il travaillait tout seul à sa presse, tel un artisan d'autrefois ; en blouse grise, il bavardait avec moi devant sa fenêtre aux parisiennes à demi fermées, tout en surveillant sa cour comme s'il s'attendait à subir un assaut. En effet, la police avait fait plusieurs fois des descentes chez lui, abîmant son outil de travail, raflant ses livres. » Alexandrian, Histoire de la littérature érotique, Paris, Seghers, 1989, pp. 314-15.



TRÈS BON EXEMPLAIRE DE CET OUVRAGE RARE.

Prix : 1.600 euros 

Liens vers d'autres livres

Related Posts with Thumbnails