dimanche 27 décembre 2015

Le Kama Soutra d'Albert Dubout (1973). 1 des 960 exemplaires avec suite. Exemplaire avec envoi autographe à son ami Serge Rocher (de Nîmes). Bel exemplaire.




Albert DUBOUT

KAMA SOUTRA

Editions Michèle Trinckvel, Paris, 1973

2 volumes in-4 (28 x 21 cm), dont 1 volume relié de 247 pages et 1 volume de planches en couleurs (tirage à part des illustrations du premier volume).

Reliure plein skyvertex noir maroquiné doré de la signature d'Albert Dubout sur le premier plat, dos doré, emboîtage bordé de même, plats de papier décoré.
 

 
ÉDITION ORIGINALE.

TIRAGE A 6.050 EXEMPLAIRES.

CELUI-CI, 1 DES 960 EXEMPLAIRES COMPRENANT UNE SUITE DES COMPOSITIONS ORIGINALES DE DUBOUT.




Tous les exemplaires sont imprimés sur vélin Arjomari-Prioux.

EXEMPLAIRE DE PRÉSENT OFFERT PAR ALBERT DUBOUT A SON AMI NÎMOIS SERGE ROCHER.

"A Serge Rocher Mon fidèle supporter Nimois Bien amicalement Albert Dubout"




Inutile de commenter cette œuvre foisonnante et rafraîchissante qu'est le Kama Soutra. Albert Dubout a su lui donner une illustration de luxe, multicolore, des plus réussies.
 


Ce livre est son avant-dernier ouvrage illustré avant la Justine du marquis de Sade publiée en 1976.




BEL EXEMPLAIRE DE DÉDICACE DU TIRAGE AVEC SUITE.

Prix : 650 euros

mercredi 23 décembre 2015

Bibliophilie et Curiosa : Idylle printanière par Rojan (1934). Superbe suite d'estampes libres coloriées au crayon de couleurs, ou rencontre de deux amants qui finissent à l'hôtel ...



[ROJAN Feodor Rojankovski dit, ]

IDYLLE PRINTANIÈRE.

[Paris, Henri Pasquinelli, 1934]

1 portfolio de 1 feuillet de titre et 30 lithographies coloriées au crayon de couleurs sur papier vergé d'Arches montées sous passe-partout, portfolio de papier gris de l'éditeur, titre en noir sur le premier plat, cordon de soie grise. Quelques salissures et usures au portfolio sans aucun gravité. Planches en très bon état. Complet.

Format des passe-partout : 32,5 x 25,5 cm - format des feuilles : 28 x 19,3 cm - format des dessins 17,5 x 11,5 environ.

La justification du tirage est imprimée au verso du premier plat du portfolio sur papier contrecollé avec le texte comme suit :

"Le présent album, non mis dans le commerce, comprenant 30 planches originales et un frontispice, tirés à la presse à bras sur vergé teinté d'Arches, a été édité à 516 exemplaires dont 500 numérotés de 1 à 500, exclusivement destinés aux Bibliophiles souscripteurs, et 16 marqués de A à P réservés aux Collaborateurs et Amis de l'Artiste, l'exemplaire marqué A comprenant les dessins originaux, les épreuves et une suite en noir étant destiné à l'auteur. Exemplaire n° 339 (numéroté et paraphé "HP" par l'éditeur Henri Pasquinelli)."



TIRAGE A 516 EXEMPLAIRES.

CELUI-CI, 1 DES 500 EXEMPLAIRES NUMÉROTÉS ET PARAPHÉS PAR L’ÉDITEUR.

PREMIER TIRAGE.

"Au cours des années 1920-1930, furent publiés, notamment en France, bon nombre d'ouvrages sous le manteau. La plupart ont été tirés à quelques centaines d'exemplaires, souvent illustrés de gravures "libres", c'est-à-dire représentant le plus simplement du monde l'acte sexuel et ses préliminaires. Parmi ces livres clandestins, cette Idylle printanière bel album in-quarto, sous portefeuille gris d'éditeur, comprenant un frontispice et 30 planches coloriées montées sous passe-partout, tiré à 516 exemplaires sur vergé d'Arches. Aucune indication de date, mais nous pouvons tenir pour acquis que cette édition originale date de 1934. Dès l'année suivante, une contrefaçon de cette édition fut tirée à 310 exemplaires. Comme pour quantité d'ouvrages du domaine licencieux, l'auteur est anonyme. Cependant, au cours de plusieurs ventes publiques consacrées aux "Curiosa", les experts se sont accordés pour attribuer la paternité des dessins à l'illustrateur Rojan.



Féodor Rojankovski, de son vrai nom, est né en Russie en 1891 ; c'est un artiste russe blanc qui émigre à Paris à la suite de la révolution d'octobre. Son premier livre illustré Daniel Boone, consacré au célèbre trappeur, fut publié simultanément à Paris, New York et Londres en 1931. Par la suite, il illustra beaucoup de livres érotiques le plus souvent non signés, à quelques exceptions près, comme la charmante édition de 1937 Chansons galantes de Béranger, La Belle Etoile. Les 16 aquarelles enlevées mais non "libres" sont signées Rojan.
La plupart du temps, en effet, ses oeuvres sont anonymes. Elles peuvent pourtant lui être assez facilement attribuées tant sa patte est caractéristique. Pascal Pia, à propos de la très belle réédition des Vers libres de Raymond Radiguet, Au Panier fleuri, tirée probablement en 1935 à 250 exemplaires, signale au sujet des dessins : "Nous pouvons indiquer que leur illustrateur, désigné, par l'initiale R... dans l'introduction signée H., était un habile russe, nommé Rojankovski, connu sous le pseudonyme de Rojan." Et si le même Pascal Pia lui attribue les 16 lithographies en couleurs de Dévergondages de Spaddy, nous pouvons également citer parmi ses grandes réussites l'édition des Trois filles de leur mère de P.L. [Pierre Louÿs], tirée à 200 exemplaires et illustrée d'aquarelles au pochoir, dans les années 30. Ces mêmes années, cela n'empêchera pas Rojan de connaître la célébrité dans un autre domaine de son art : c'est lui qui, séduisant des milliers d'enfants d'entre deux-guerres, dessina des albums du Père Castor. En effet, il illustra une collection sur les animaux sauvages, dans laquelle nous trouvons Scaf (un phoque) 1934, Panache (un écureuil) 1934 et Plouf (un canard sauvage) 1935.



Malheureusement pour nous, s'il put mener de front ses divers talents durant les années 30, Rojan dut s'exiler en 1939 aux Etats-Unis, avant de s'établir en Amérique latine. Il continua pendant plusieurs décennies son travail d'illustrateur animalier essentiellement pour la prude Amérique. Pour nous, amateurs de "Curiosa", il nous reste le bonheur, au hasard des ventes, de retrouver et d'admirer les dizaines de dessins originaux de ce créateur méconnu." Préface par Richard Bocci, Idylle printanière, Bibliothèque de l'Image, Paris, 2000.

Référence : Dutel, Bibliographie des ouvrages érotique publiés clandestinement en français de 1920 à 1970, n°1726-1727.

Synopsis de cette superbe suite : "Après une rencontre dans le métro, un couple entame un flirt très poussé dans le taxi qui l'emmène dans un hôtel où les nouveaux amants pourront enfin savourer pleinement leur intimité." "Le trait délicat et sûr de l'artiste représente magnifiquement cette rencontre amoureuse dans l'atmosphère parisienne des années 30."

"Le chef-d'oeuvre imprimé de Rojan et l'un des plus beaux portefeuilles érotiques du XXe siècle." (Dutel)

SUPERBE CURIOSA PARMI LES PLUS RECHERCHÉS DE LA PÉRIODE 1930-1935.

Prix : 1.500 euros

mardi 22 décembre 2015

Curiosa et Bibliophilie : Suite libre de 20 eaux-fortes en couleurs par André Collot pour les Mémoires de Casanova (1932). 1/350 exemplaire sur vélin du Marais. Bel exemplaire de cette superbe suite érotique.


[André COLLOT]

MÉMOIRES DE CASANOVA. VINGT EAUX-FORTES EN COULEURS.

Paris, 1932 [Paul Cotineau]

1 portfolio in-4 (29,5 x 23 cm), 1 feuillet de titre avec vignette imprimée en violine, 1 feuillet d'annonce du tirage avec une grande vignette en violine au verso, 1 feuillet de placement des gravures avec justification du tirage au verso, 20 planches en couleurs 19,8 x 14 cm sur feuilles 27,5 x 22,5 cm, avec remarques. Petite déchirure sans gravité au dos de la chemise et un rabat déchiré, sans manque, les 20 planches ainsi que les feuillets préliminaires sont en parfait état.



TIRAGE A 470 EXEMPLAIRES.

CELUI-CI, 1 DES 350 SUR VÉLIN DU MARAIS.



Le détail du tirage de cette superbe suite de gravures libres est le suivant : 20 ex. sur Japon avec cuivre et dessin original (800 francs) ; 100 ex. sur vélin d'Arches (500 francs) et 350 ex. sur vélin du Marais (400 francs).

Les épreuves en couleur sont avec petites remarques en noir.



Cette très belle suite, d'un coloris et d'une finesse d'exécution digne des meilleures productions bibliophiliques des années 1930, a été faite pour truffer les exemplaires des Mémoires de Casanova de même format, à savoir l'édition Javal et Bourdeaux de 1931-1932, richement illustrée par Auguste Leroux. André Collot livre ici, sans retenue, une suite haute en couleurs des aventures du libertin Giacomo Casanova.

"L'une des meilleures transpositions modernes des aventures galantes du XVIIIe siècle est le portefeuille des Mémoires de Casanova (Paul Cotinaud, 1932), avec les vingt gravures attribuées à André Collot, artiste spécialisé dans l'illustration des romans du passé.

Ce portfolio aurait été imprimé à 200 exemplaires seulement d'après Bertolotti.


Référence : Dutel, Bibliographie des ouvrages érotiques publiés clandestinement en français entre 1920 et 1970, n°1959 ; Alessandro Bertolotti, Curiosa, la Bibliothèque Érotique, Editions de La Martinière, 2012, p. 29



BEL EXEMPLAIRE DE CETTE TRÈS JOLIE SUITE ÉROTIQUE POUR LES MÉMOIRES DE CASANOVA.

VENDU



lundi 21 décembre 2015

Curiosa & Bibliophilie : Suite complète de 12 gravures érotiques d'après les dessins de Félicien Rops pour le Diable au corps du Chevalier André de Nerciat (1865). Très belle suite libre, "l'une des plus célèbres suites de gravures érotiques de Rops".


DANSE d'après les dessins de Félicien ROPS imité de dessins de MONNET

SUITE COMPLÈTE DE 12 GRAVURES ÉROTIQUES SUR ACIER POUR LE DIABLE AU CORPS DU CHEVALIER ANDREA DE NERCIAT (1865).



12 gravures à toutes marges 15,5 x 12 cm environ chaque (9,8 x 6,8 cm pour la gravure) tirées sur papier vélin fin des papeteries d'Arches (1 gravure avec filigrane). Le tout conservé dans une jolie chemise de papier décoré faite sur mesure à l'époque. Parfait état des gravures, très fraîches.

Sans date, sans nom, sans lieu [1873 ? 1876 ? 1910 ?]



Cette suite de gravures libres a été gravée, selon Dutel, par Danse d'après des dessins de Félicien Rops, ces mêmes dessins inspirés à Rops par une suite de 12 beaux dessins originaux attribués à Monnet et qui ornaient un manuscrit appartenant au duc d'Aumale (Dutel, 274). Cette suite de gravures, tirée sur papier de Chine, a été insérée dans l'édition de 1865 donnée par Poulet-Malassis (imprimée par Briard), en 3 volumes in-8 (4 gravures distribuées dans chaque volume). Elle fut ensuite insérée dans des éditions ultérieures et semble-t-il vendue séparément, en 1873, 1876, 1910 ? Notre exemplaire possède une planche filigranée Arches (France) qui indique une fabrication du papier peut-être plus récente. C'est pourquoi nous croyons à un retirage des gravures de 1865 au tournant des années 1900, mais sans certitude. Quoi qu'il en soit, cette suite se trouve si rarement qu'il est bien difficile de la comparer à d'autres exemplaires et nous sommes ici en présence d'un très beau tirage, parfaitement conservé.



Référence : Dutel, Bibliographie des ouvrages érotiques publiés clandestinement en français entre 1920 et 1970, n°274 (éd. 1865), n°278 (éd. 1873), n°280 (éd. 1876). Pia, Les Livres de l'Enfer, 337-338 (éd. Vital Puissant, 1872) ; Exsteens, l'Oeuvre gravé et lithographié de Félicien Rops, 1094 (éd. 1865).


BEL ENSEMBLE DES PLUS RARE DANS CETTE CONDITION.

VENDU - Prix : 650 euros


mardi 15 décembre 2015

Bibliophilie et Curiosa : Félicia ou Mes fredaines par André de Nerciat, illustrée de 20 eaux-fortes coloriées à la main par l'artiste (André Collot). Belle reliure de l'époque en maroquin. Tirage à 300 exemplaires sur vélin blanc.



ANDREA DE NERCIAT (André Robert) - [André COLLOT, illustrateur]

FELICIA OU MES FREDAINES. Orné de vingt eaux-fortes coloriées à la main par l'artiste.

Paris. 1928

1 volume in-4 (25,5 x 20 cm), de 238-(1) pages. 20 eaux-fortes dans le texte (à mi-page) coloriées à la main au crayon de couleurs par l'artiste.

Reliure plein maroquin caramel, pastiche de reliure du XVIIIe siècle, dos à faux-nerfs richement orné aux petits fers dorés, triple-filet doré en encadrement extérieur des plats, roulette dorée en encadrement intérieur des plats, doublures et gardes de papier marbré, relié sur brochure, non rogné, couverture crème imprimée en bleu (titre). Superbe exemplaire dans une fine reliure (non signée). A noter des mors partiellement fendus, sans incidence sur la solidité de la reliure. Cuir des mors bruni. Le dos est légèrement plus foncé que les plats. Superbe condition malgré cela.



TIRAGE A 331 EXEMPLAIRES SEULEMENT.

CELUI-CI, 1 DES 300 EXEMPLAIRES SUR VÉLIN BLANC.



Le détail du tirage est le suivant : 1 ex. sur Japon nacré blanc avec plusieurs suites ; 30 ex. sur Japon avec aquarelle et suite des remarques et 300 ex. sur vélin blanc.



Ce roman libertin d'Andréa de Nerciat (un bourguignon salé ... de naissance) a été réimprimé de nombreuses fois au cours des dernières années du XVIIIe et des premières années du XIXe siècle, et ce, malgré une condamnation à la destruction. Dutel, dans sa bibliographie des ouvrages érotiques publiés clandestinement en français entre 1650 et 1880, n'en compte pas moins de 17 impressions entre 1775 et 1869. Dutel indique que ce roman aurait été publié vers 1775, et donne pour première édition, l'édition sans figures d'Amsterdam, sans date, en 221 et 256 pages, sans doute à cause des erreurs de pagination relevées. Ce roman libertin concentre l'essence du romanesque libertin en un dosage subtil d'humour, d'évasion et d'élan passionnel. Le tour de force de l'auteur est de se livrer à une parodie jubilatoire tout en écrivant un vrai roman d'aventure, avec ses mystères, ses épisodes palpitants, ses improbables coïncidences et hasards merveilleux... Avec Margot, Thérèse ou Juliette, Félicia est à coup sûr l'une des plus grandes courtisanes de la littérature du XVIIIe siècle.



"Déjà les mains avaient beaucoup trotté, déjà les bouches et les tétons avaient essuyé mains hoquets amoureux, quand on se leva de table. On y laissa les deux Italiens, qui ne voulurent point la quitter. Le peu de signes de vie qu’ils donnaient encore n’était que pour demander à boire et pour jurer qu’ils ne bougeraient point de là tant qu’il y aurait une goutte de vin dans la maison. La signora Camilla garda son ivrogne de père et fit demeurer un valet pour le secourir en cas d’accident. Tout le reste de la compagnie, à l’exception du chevalier qui venait de disparaître, passa de la salle à manger au salon, dont les deux battants demeurèrent ouverts… O pudeur ! que tu es faible quand Vénus et Bacchus se livrent à la fois la guerre ! Mais est-il absolument impossible que tu leur résistes ? Ou n’es-tu pas plutôt charmée de ce que la puissance connue de leurs forces justifie ton heureuse défaite ? J’y pense encore avec étonnement. À peine eûmes-nous mis le pied dans le salon que l’un de nos officiers, défié par les regards lascifs de Sylvina et perdant toute retenue, l’entraîna vers l’ottomane et se mit à fourrager ses appas les plus secrets. Elle ne fit qu’en rire. Bientôt, l’agresseur enhardi par l’heureux succès de son début, s’oublia jusqu’à manquer tout à fait de respect à l’assemblée. Sa partenaire, égarée, transportée, partageait ses plaisirs avec beaucoup de recueillement. Déjà l’Italienne mariée suivait son exemple à deux pas de là, dans les bras de l’autre officier, non moins effronté que son camarade. Argentine courait se cacher dans les rideaux des fenêtres pour ne pas voir ces groupes obscènes ; monseigneur l’y suivait pas décence et par tempérament. Tout le monde, occupé de la sorte, oubliait mon nouvel amant et moi, qui demeurions médusés au milieu du salon… Un regard expressif fut le signal de notre fuite. Ma main tomba tremblante dans celle du beau Fiorelli. Nous volâmes à mon appartement, où je m’enfermai, bien résolue à ne rejoindre la compagnie, quoi qu’il arrivât, qu’après avoir bien fait à mon aise, avec méditation, ce que je venais de voir faire aux autres dans le désir de la brutalité." (Extrait de Félicia ou mes fredaines).



TRÈS BELLE ÉDITION CLANDESTINE DE LUXE ILLUSTRÉE PAR ANDRÉ COLLOT.

Référence : Dutel, Bibliographie des ouvrages érotiques publiés clandestinement en français entre 1920 et 1970, n°1556.



TRÈS BEL EXEMPLAIRE FINEMENT RELIÉ EN MAROQUIN A L’ÉPOQUE.

Prix : 1.650 euros

samedi 12 décembre 2015

Bibliophilie Curiosa : Reliure originale parlante sur La Légende des Sexes du Sire de Chambley (Edmond Haraucourt). Edition originale imprimée à 212 exemplaires. Celui-ci imprimé sur vergé teinté et dédicadé à Eugène Demolder (gendre de Félicien Rops).


LE SIRE DE CHAMBLEY (Edmond H...) [Edmond HARAUCOURT]

LA LÉGENDE DES SEXES. POÈMES HYSTÉRIQUES.

Imprimé à Bruxelles pour l'auteur. 1882 (date sur la couverture et le titre). Achevé d'imprimer le 15 avril 1883 (colophon).

1 volume in-8 (23,5 x 15,5 cm) de 147-(1) pages.

Reliure bradel plein papier japonais rose chair, technique des plats rapportés, dos de papier japonais marron, plats décorés en relief et en creux (sexe de femme en creux stylisé au centre du premier plat avec le titre qui l'entoure en lettres capitales en relief - sexe d'homme en relief stylisé au centre du second plat), doublure et feuillets de garde de papier japonais marron, tranchefile main bicolore marron et rose chair (reliure moderne de création). Relié sur brochure, non rogné, couverture conservée (rousseurs). Texte imprimé sur papier vergé teinté. Emboîtage décorée assorti.


IL A ÉTÉ TIRÉ DE CET OUVRAGE DEUX CENTS EXEMPLAIRES, EN DEUX SÉRIES, ET DOUZE EXEMPLAIRES SUR JAPON. CES VOLUMES, TOUS NUMÉROTÉS ET PARAPHÉS PAR L'AUTEUR, NE POURRONT ETRE VENDUS.

CELUI-CI UN DES 200 EXEMPLAIRES DE LA DEUXIEME TRANCHE "b" (b.87).


EXEMPLAIRE OFFERT PAR L'AUTEUR A SON AMI EUGÈNE DEMOLDER avec cet envoi daté et localisé.

"A Eugène Demolder,
souvenirs affectueux.
[signé] Edmond Haraucourt
n° b. 87
La Guimorais
2-7 sept. 95"

Eugène Demolder, écrivain belge d'expression française né à Molenbeek-Saint-Jean le 16 décembre 1862 et mort à Essonnes le 8 octobre 1919, était à la fois romancier, conteur et critique d’art. Après des études de droit, il s'inscrit au Barreau de Bruxelles. En 1895, il épouse Claire Rops, fille de Félicien Rops. Il est nommé juge de paix en 1897. Il meurt à Essonnes, dans l'ancienne demeure de son beau-père.



L'envoi est signé de La Guimorais. Dans une lettre de Félicien Rops à Henri Detouche de septembre 1895, il est question d'une visite d'Edmond Haraucourt et d'Eugène Demolder à La Guimorais. Rops invite Detouche à le rejoindre et à séjourner à La Guimorais "avec boîtes à couleurs", ajoutant que "Haraucourt est venu huit jours et le bon Flamand Eugène Demolder (...) vous fera compagnie". La Guimorais était une propriété de Rops non loin de Saint-Malo, en Bretagne.
Nous savons, par l'envoi de cet exemplaire de la Légende des Sexes, confirmé par cette lettre, que Félicien Rops, Edmond Haraucourt et Eugène Demolder furent réunis du 2 eu 7 septembre 1895 à La Guimorais près de Saint-Malo.

Jolie reliure allusive de création moderne.

Provenance : Bibliothèque Eugène Demolder. (l'exemplaire était resté broché).

La Légende des Sexes est le premier ouvrage de l'auteur. Haraucourt a 26 ans lorsqu'il publie de manière confidentielle à 212 exemplaires seulement (il existe plusieurs contrefaçons publiées ensuite) ces poèmes hystériques, véritable "épopée du bas-ventre". "Donc, dans le coït, rien ; à côté, rien. Avons-nous essayé les premiers la force contractile du sphincter anal ? (...) Avons-nous inventé le travail des langues, et le baiser adultère des taureaux ou des cygnes ? Rien ! nous n'avons rient fait, et nous ne ferons rien ! Il ne nous reste qu'un espoir, qu'un rêve irréalisé encore : l'application de l'envahissante électricité au travail voluptueux de nos sens. Et même doutons-nous, misérables que nous sommes, dans notre espérance dernière : car peut-être l'amour et le désir ne sont-ils que ces phénomènes dynamo-électriques , nos sexes, des accumulateurs ou des piles chargés de voltes et d'ampères, et desquels jaillit, par l'approche d'un pôle contraire, la resplendissante électricité de l'amour. (...)" (extrait de la Préface).

Élaboré en contre pied de la Légende des Siècles du grand Hugo, ce livre eut le succès du soufre. Du coït des atomes en passant par le Sonnet pointu ou le Sonnet honteux, ce volume composé de 39 poèmes est une aventure textuelle au pays des libertés curieuses.


Sonnet honteux

L'anus profond de Dieu s'ouvre sur le Néant,
Et, noir, s'épanouit sous la garde d'un ange.
Assis au bord des cieux qui chantent sa louange,
Dieu fait l'homme, excrément de son ventre géant.
Pleins d'espoir, nous roulons vers le sphincter béant
Notre bol primitif de lumière et de fange ;
Et, las de triturer l'indigeste mélange,
Le Créateur pensif nous pousse en maugréant.
Et un autre…



Sonnet pointu


Reviens sur moi ! Je sens ton amour qui se dresse ;
Viens, j'ouvre mon désir au tien, mon jeune amant.
Là... Tiens... Doucement... Va plus doucement...
Je sens, tout au fond, ta chair qui me presse.
Rythme bien ton ardente caresse
Au gré de mon balancements,
O mon âme... Lentement,
Prolongeons l'instant d'ivresse.
Là... Vite !
Plus longtemps !
Je fonds ! Attends,
Oui, je t'adore...
Va ! va ! va !
Encore.
Ha !



La jeune

J'ai rêvé d'une vierge impécable, aux yeux froids,
Qui d'un bond, émergeant des moiteurs de sa couche,
Vient accrocher le poids de son corps à ma bouche
Et pointe sur mon coeur le roc de ses seins droits.
Longtemps, pieuse et chaste, elle a porté la croix
De l'orgueil vertueux que nul désir ne touche ;
Mais voilà que le rut s'est éveillé, farouche,
Et la chair en révolte a réclamé ses droits...
Elle plaque à ma peau la peau d'un ventre ferme,
Et furieusement crispée, elle m'enferme
Dans l'effort ingénu de sa lubricité.
Ses canines d'enfant mordent ma chair de mâle...
A moi, toute ! Et la fleur de sa nubilité,
Pourpre, s'épanouit sous l'onde baptismale.


SUPERBE RELIURE ORIGINALE.

BEL EXEMPLAIRE DE CE LIVRE TOUJOURS RECHERCHÉ.

PROVENANCE TRÈS INTÉRESSANTE.

Prix : 2.500 euros



lundi 7 décembre 2015

Bibliophilie et Curiosa : Histoire d'O (par Pauline Réage) précédé du Bonheur dans l'esclavage par Jean Paulhan. Réédition Jean-Jacques Pauvert, 1973. Exemplaire unique enrichi de 18 jolis dessins originaux libres.


Pauline RÉAGE

HISTOIRE D'O. Édition revue et corrigée, précédé de Le bonheur dans l'esclavage par Jean Paulhan.

Jean-Jacques Pauvert, 1973

1 volume in-8 (20,5 x 13,5 cm), 252-(3) pages.

Reliure de l'époque demi-chagrin rouge, dos à faux-nerfs ornés de fleurons dorés. Couverture conservée. Petit manque à l'extrémité de la coiffe supérieure (à restaurer), un mors légèrement fendu en tête. Très bon état. Belle impression sur papier vergé blanc mécanique.



EXEMPLAIRE UNIQUE ENRICHI DE :

- 9 TRÈS BELLES COMPOSITIONS LIBRES A L'ENCRE DE CHINE MISES EN COULEURS A LA GOUACHE (intercalées dans le volume).
- 4 COMPOSITIONS LIBRES A L'ENCRE DE CHINE (intercalées dans le volume).
- 5 ESQUISSES AU CRAYON RELIÉES IN FINE.

SOIT UN TOTAL DE 18 DESSINS ORIGINAUX INÉDITS.



Tous les dessins, à l'exception des esquisses, sont signés T. MONNOT. Certaines esquisses comportent des mentions ajoutés au crayon du style "2ème version" ou "non". Certains ont été reprises en version définitives mises en couleurs. Ces indications laissent supposer une illustration destinée à être publiée dans une version illustrée qui n'aura finalement jamais paru.

Nous n'avons trouvé aucune indication sur l'illustrateur qui signe T. Monnot. Les compositions sont d'un style homogène. On remarquera les têtes des personnages, toujours surdimensionnées et qui donne une aspect particulier à l'ensemble de la suite de dessins.



Cette réédition de 1973 par Jean-Jacques Pauvert qui fut le premier éditeur, en 1954, de cet ouvrage majeur de l'érotisme littéraire moderne, assez commune, est ici dans une condition unique qui la rend tout à faire désirable.

Cette suite de dessins originaux inédits et de qualité mériterait les honneurs d'une impression pour un groupe d'amateurs bibliophiles.



Cet exemplaire comporte sur le faux-titre cet envoi : "On peut rêver ... [Histoire d'O] ou le vivre. [signé] J. UNICA BIBLIOPHILIA CURIOSA.

VENDU



vendredi 4 décembre 2015

Curiosa entre domination et soumission ... Les Dresseuses d'Hommes illustrées par Luc Lafnet (Jim Black), récit sadomasochiste imprimé à Dijon par Darantière en 1931. Rare.


Florence FULBERT [pseudonyme, auteur non identifié]. Luc LAFNET, illustrateur.

DRESSEUSES D'HOMMES. Dialogues intimes. Illustrations de Jim Black [i.e. Luc LAFNET].

Collection des orties blanches, Paris, s.d. (achevé d'imprimé à Dijon par Darantière en juin 1931).

1 volume in-8 (19,5 x 14 cm), broché, de 210-(1) pages. 8 illustrations hors-texte en noir signées Jim Black alias Luc Lafnet. Sous couverture bleue/vert imprimée en noir et rouge, défraichie. Excellent état du brochage, intérieur très frais. Imprimé sur papier bouffant crème.


ÉDITION ORIGINALE.

"Bien des ménages sont désunis malgré le grand amour mutuel des époux. Presque toujours, la mésentente est provoquée par les défauts ou par les vices du mari. L'homme a de mauvais instincts. Il a rarement la force de caractère nécessaire pour résister aux penchants de sa nature qui le conduisent au mal plutôt qu'au bien ... Et les pauvres épouses souffrent et voient leur ménage en état de guérilla continuelle à cause des multiples errements de leurs maris : le café, le jeu, l'ivrognerie, le cotillon, etc. Les hommes - la plupart - pèchent par faiblesse de volonté. Ils adorent leur femme, mais ils ne peuvent résister aux appels de leurs vices... Après coup, les maris défaillants regrettent leurs mauvaises actions... Ils jurent de ne jamais recommencer, les épouses pardonnent et huit jours après, c'est la même histoire... Comment remédier à ce désastreux état de chose ? (...) Un seul procédé est à votre disposition : le châtiment corporel ... appliqué sévèrement à chaque faute constatée... (...)" (extrait de l'avertissement au lecteur par l'auteur).

Toute la suite du livre n'est que la mise en application de ce précepte simple : tolérance zéro avec les maris volages. Sévérité absolue et châtiments à la hauteur de la faute !

L'éditeur de cet ouvrage, Jean Fort, a commencé sa carrière aux débuts du XXe siècle (1917), il éditait des ouvrages traitant presque exclusivement de la flagellation. Ces publications condamnées l'ont obligé à changer plusieurs fois d'adresse. La dernière connue est au 79 rue de Vaugirard. Il créa alors à cette adresse la « Collection des Orties Blanches », une série de romans sadomasochistes illustrés par certains des plus célèbres dessinateurs de livres libertins de l'époque. Cette collection s'arrête brusquement en 1939.

Luc Lafnet (1899-1939) vécut et travailla à Paris de 1923 à 1939. C'est dans son œuvre érotique qu'il se dévoile et donne le meilleur de lui même en illustrant quelques classiques de la littérature érotique et en réalisant, pour quelques collectionneurs friands de joyeusetés, des ouvrages uniques dont certains furent truffés de dessins et d'aquarelles originales à caractère sulfureux où la part la plus belle est donné à la femme, très présente dans son œuvre gravée. Il fut l'ami de Georges Simenon qui l'encouragea dans cette voie. Il n'hésita pas , à l'instar de Martin Van Maele, d'illustrer des ouvrages traitant de la flagellation et notamment ceux de la célèbre collection des Orties blanches où il signa des compositions sous le nom de Jim Black et Grim. Ses pseudonymes les plus fréquents sont Viset et O. Lucas mais aussi Pol et Luc dans d'autres ouvrages. En 1937, la mort prématurée de sa fille unique, l'acheva et accéléra la sienne qui survint deux ans plus tard en 1939.

Belle impression due au talent de l'imprimeur dijonnais Darantière. Les illustrations sont sur un papier crème et sont en photogravure.


BEL EXEMPLAIRE TEL QUE PARU DE CE LIVRE SADOMASOCHISTE ASSEZ RARE.

Prix : 300 euros

mercredi 2 décembre 2015

Bibliophilie et Curiosa : Les Poésies érotiques de Pierre Louÿs illustrées par Rojan (1937). 73 compositions libres tirées en sanguine avec la suite des mêmes compositions tirées hors-texte en noir. Rare tirage de ce superbe clandestin de luxe.


 Pierre LOUYS - ROJAN (Feodor ROJANKOVSKY)

POÉSIES ÉROTIQUES DE PIERRE LOUYS.

Rome, 1937

1 volume in-8 (21 x 14,5 cm), en feuilles sous couverture imprimée, (6)-70-(1) pages. 73 compositions tirées en sanguine dans le texte attribuées à Rojan (Féodor Rojankovsky). Très bel état. Sans emboîtage.

TIRAGE A 311 EXEMPLAIRES.

CELUI-CI, 1 DES 50 EXEMPLAIRES SUR ARCHES TEINTÉ A LA FORME, ACCOMPAGNÉS D'UNE SUITE EN NOIR SUR INGRES A LA FORME.



Le détail du tirage est le suivant : 1 exemplaire sur vieux Japon avec suite en noir et 35 dessins originaux ; 5 exemplaires sur Arches teinté avec suite et 4 dessins originaux ; 15 exemplaires sur Arches teinté avec suite et 1 dessin original ; 50 exemplaires sur Arches teinté avec suite (notre exemplaire est de ceux-là) ; 230 exemplaires sur vélin B.F.K. et 10 exemplaires réservés aux collaborateurs.

Connu pour ses illustrations de livres pour enfants, Feodor Rojankowsky, dit Rojan (1891-1970), illustra également confidentiellement des textes érotiques. Le plus connu d'entre eux est le portfolio intitulé Idylle Printanière (1930).



Les Poésies érotiques de Pierre Louÿs illustrées par Rojan est l'un des curiosa emblématique des années 30, très prisé des amateurs. La présence ici de la suite complète, en noir, des 73 compositions de Rojan tirées sur beau papier d'Ingres fin (sans le texte) ainsi que le papier d'Arches teinté fort de très belle qualité, font de ce tirage très rare à 50 exemplaires seulement, un incontournable du genre.

L'art consommé de la sodomie hante presque chaque ligne de ces poèmes ultra-libres qui ont fait finalement plus pour la réputation littéraire de Pierre Louÿs que l'ensemble de son œuvre avouable. Lire les Poésies érotiques de P. L. est un plaisir de gourmet. (NDLR)

Référence : Dutel, Bibliographie des ouvrages érotiques publiés clandestinement en français entre 1920 et 1970, n°2.230.



BEL EXEMPLAIRE. 

TIRAGE RARE SUR BEAU PAPIER AVEC SUITE.

VENDU

Liens vers d'autres livres

Related Posts with Thumbnails