jeudi 1 octobre 2015

Curiosa Erotica : Les perversions discrètes de la bourgeoisie par Xavier de La Motte, illustrées de plus de 100 dessins par Tony Bastos (1973). Superbe illustré moderne érotique ... album de toutes les perversités !



Xavier de LA MOTTE [pseudonyme] - Tony Bastos [Stanley BOWMAN]

LES PERVERSIONS DISCRÈTES DE LA BOURGEOISIE. Illustrations : TONY BASTOS [pseudonyme].

Mondial's Diffusion, Xavier de La Motte, Paris, 1973

1 volume in-4 (24,5 x 17,5 cm), broché, couverture de papier maroquiné noir imprimée or sur le premier plat et argent au dos, vignette en couleur 12,5 x 9,5 cm contrecollée sur le premier plat. 102 illustrations en noir au trait pleine page et une vignette de titre.

TIRAGE UNIQUE.

103 ILLUSTRATIONS PLEINE PAGE DONT 1 EN COULEUR SUR LA COUVERTURE, LES AUTRES EN NOIR.


"Ce livre n'est pas un roman. C'est la confession sincère d'un enfant torturé par le vice, et que la virilité marqua pour toujours du signe de la volupté. Si la franchise de ces écrits paraît à certains trop brutale, c'est qu'ils n'en auront pas compris le véritable sens. Le désir n'est pas une chose honteuse : mieux vaut suivre, au grand jour, le chemin de ses aspirations secrètes que de les réprimer avec une honte maladive, pour les faire finalement éclore dans l'ombre de l'hypocrisie." (préface).


Si l'auteur-éditeur Xavier de La Motte s'avère une supercherie, tout comme l'illustrateur Tony Bastos, au pseudonyme trop évident, il apparaît que la maison d'édition Mondial's Diffusion a donné plusieurs titres la même année et dans le même genre érotico-pornographique illustré : Sévices compris (1973), Carotte mécanique (1973), Les Chatrines ou les Jumelles incestueuses (1973), Rose, sang et pines ou les perversions d'outre-tombe (1973), Partouze à Schafouze (1973). On ne trouve plus rien concernant cette maison d'édition dans les années suivantes. On cite pour ces ouvrages le nom d'auteur : Stanley Bowman (scénario et dessins) et aussi le nom de Alan Newman. On ne sait rien de ces deux personnes. Ce qui est certain c'est que le dessin de couverture de Carotte mécanique est tout à fait semblable de style à ceux des Perversions discrètes de la bourgeoisie (1973). Stanley Bowman et Tony Bastos ne formant qu'une seule et même personne. L'un comme l'autre étant un pseudonyme.


Paru trop tardivement pour être intégré au Dictionnaire des ouvrages érotiques parus clandestinement en française entre 1920 et 1970 de Jean-Pierre Dutel, on ne trouve pour ainsi dire référence de cet ouvrage nulle part.


On doit insister sur l'importance de l'illustration et sa qualité : Plus de 100 illustrations 16 x 12 cm au trait imprimée en noir (il doit s'agir de dessin à l'encre reproduits en photogravure offset), d'une qualité de trait uniforme et remarquable par la composition des scènes et le style qui s'en dégage. On ne sait pas qui se cache derrière le pseudonyme de Tony Bastos mais il s'agit de toute évidence d'un artiste de talent qui a produit ici pour l'occasion une gigantesque suite formant fresque érotique à la manière des graveurs sur bois de la fin du XIXe siècle et du début du XXe siècle.


Le texte, quand à lui, donné à Xavier de La Motte, pseudonyme resté insondable, il n'est pas à négliger. Fort bien écrit et conséquent, il n'est pas à classer parmi les textes mineurs du genre.


Ce volume publié en 1973 mérite la reconnaissance d'un public averti et nous ne manquons pas ici de défendre une oeuvre d'artiste passée pour ainsi dire inaperçue dans le paysage des amateurs de curiosa modernes illustrés.

BEL EXEMPLAIRE, TEL QUE PARU.

VENDU - Prix : 250 euros


Liens vers d'autres livres

Related Posts with Thumbnails