jeudi 3 septembre 2015

L'Adam lascif ou Lettre à la marquise, attribué à Mirabeau. Edition clandestine illustrée par Gaston Barret (1950). 19 pointes sèches érotiques. Tirage à 352 exemplaires. Rare.




[Gabriel Honoré Riquetti, comte de MIRABEAU]

L'ADAM LASCIF OU LETTRES A LA MARQUISE. Avec des figures finement gravées pour animer par l'image ces billets fort galamment troussés.

Au Carquois d'Argent, s.d. [vers 1950]

1 volume in-4 (25 x 19,5 cm), en feuilles, sous couverture rempliée imprimée en gris et bleu, étui carton de l'éditeur. Très bon état, très frais.




TIRAGE A 352 EXEMPLAIRES SEULEMENT.

CELUI-CI, 1 DES 50 EXEMPLAIRES SUR MARAIS PUR FIL AVEC LE TIRAGE DÉFINITIF EN SANGUINE (sans le croquis et la suite des bois annoncés).

19 POINTES SÈCHES TIRÉES EN SANGUINE PAR GASTON BARRET.

Le détail du tirage est le suivant : 1 ex. unique sur Japon nacré ; 1 ex. sur Japon Impérial ; 18 ex. sur Marais pur fil ; 50 ex. sur Marais pur fil ; 50 ex. sur Marais pur fil ; 130 ex. sur Marais pur fil ; 50 ex. sur Hollande et 26 ex. sur Marais pur fil et 26 ex. sur Marais pur fil (marqués différemment, avec suites et dessins selon les tirages).



Édition publiée vers 1950 d'après Dutel, ornée de 19 gravures libres (pointes sèches) de Gaston Barret tirées en noir, dont 10 hors-texte et 9 bandeaux. Vignettes sur bois tirées en bistre en tête de chaque lettre.

L'ouvrage fut saisi par arrêté de la Cour d'Assises de Paris du 29 mai 1956.

Cet ouvrage épistolaire attribué à Mirabeau le fils, auteur de l'Erotica Biblion, est composé de 9 lettres adressées à une marquise. Le ton galant et libre du texte s'accorde parfaitement avec l'illustration délibérément furieuse et érotique donnée ici par Gaston Barret.



"Saviez-vous, Marquise très chère, que je languis furieusement de vous, à un point que vous ne pouvez soupçonner et que l'absence de vos nouvelles porte à son comble ? Je me meurs de vous dévêtir en imagination, de vous caresser de mille manières et de feindre que je vous fais pâmer sans pâmer moi-même. Et je n'ai même plus la ressource d'aller besogner cette chambrière dont je vous ai parlé : la belle s'est enfuie l'autre semaine avec une troupe de comédiens ambulants. [...] Sachez pour le moment que le jour approchait où notre charmante Eve et notre fol Adam allaient être, hélas ! chassés du paradis terrestre. Je ne sais ce que le serpent avait déjà conté à votre aïeule, mais elle montrait depuis quelques temps de la langueur et passait de longues heures à rêver sur la mousse. On eût dit qu'elle ne montrait plus la même vivacité à caresser et à sucer le beau vit de son seigneur et maître et n'avait plus la même hâte à recevoir dans son con la baguette enchantée ! [...]" (extrait)

Ouvrage savoureux en tous points.


Référence : Dutel, Bibliographie des ouvrages érotiques publiés clandestinement en français entre 1920 et 1970, n°951 ; Inconnu à Pia.

BEL EXEMPLAIRE DE CE CLANDESTIN BIBLIOPHILIQUE RARE.

VENDU - Prix : 650 euros



Liens vers d'autres livres

Related Posts with Thumbnails