lundi 29 décembre 2014

Fétichisme : Diana gantée illustrée de 16 héliogravures par Léon Pierre (Pierre Noël). Sado-masochisme, gentilles fessées et chairs amoureusement à vif ... Curiosa de la célèbre collection des Orties Blanches de Jean Fort (1932). Bel exemplaire tel que paru.



René-Michel DESERGY

DIANA GANTÉE. Orné de 16 héliogravures.

Paris, Collection des Orties Blanches,79, rue de Vaugirard [Paris, Jean Fort, décembre 1932].

1 volume in-8 (21,5 x 13,5 cm), broché, 264-(2) pages. 16 héliogravures hors-texte imprimées en noir. Couverture imprimée en rouge et noir. Très petit manque de papier en haut du dos.


ÉDITION ORIGINALE.

Volume joliment illustré par 16 héliogravures signées Pierre Léon, pseudonyme de Pierre Noël. Cet illustrateur a orné également le Harem océanien et Mrs. Goodwhip et son esclave. Diane gantée présentée ici est entièrement orienté sur les plaisirs de la flagellation et autres fessées bien méritées et consenties avec joie. Toutes les illustrations de ce volume se rapportent à ce plaisir des chairs à vif ... et au fétichisme des belles mains et bras gantés ...


Référence : Bécourt 26. Ouvrage condamné par le tribunal correctionnel de la Seine en 1950, 1951, 1953 et 1954.


"je t'ai fessée ! ce que je vais te faire : te refesser ! Je veux que tu prennes l'habitude d'être fessée fesses sorties du pantalon devant qui me plaît. Et si pour te plier à cela tes yeux doivent en pleurer des larmes salées et ton derrière des larmes de sang, tant pis pour toi. [...]" (extrait)

BEL EXEMPLAIRE, TEL QUE PARU.

Prix : 250 euros


samedi 27 décembre 2014

Les Amours des Dames illustres de France et l'Histoire amoureuse des Gaules de Bussy-Rabutin (1708-1709). Belle édition ancienne illustrée du plus célèbre des romans satyrico-historiques du Grand Siècle. Les amours de la cour de Louis XIV au grand jour.




Roger de RABUTIN, comte de BUSSY, dit BUSSY-RABUTIN

AMOURS DES DAMES ILLUSTRES DE NOTRE SIÈCLE [AMOURS DES DAMES ILLUSTRES DE FRANCE.]


HISTOIRE AMOUREUSE DES GAULES, PAR LE COMTE DE BUSSY RABUTIN.

A Cologne, chez Jean Lamoureux, 1709. [titre particulier pour l'Histoire amoureuse des Gaules à l'adresse suivante : A Cologne, chez Pierre Marteau, 1708].

1 fort volume petit in-12 (13,5 x 8 cm - Hauteur des marges : 131 mm) de 1 très joli frontispice gravé à l'eau-forte et représentant un angelot cupidon devant des jardins où évolue la cour de Louis XIV (ce frontispice est daté "à Cologne 1681"), 1 titre particulier pour les Amours des dames illustres de France (Cologne, Jean Lamoureux, 1709), 3 feuillets non chiffrés d'épître au lecteur, 1 feuillet de titre particulier pour l'Histoire amoureuse des Gaules (Cologne, Pierre Marteau, 1708), l'Histoire amoureuse des Gaules commence au feuillet paginé 1 et s'achève au feuillet paginé 250, la pagination reprend ensuite à 253 et se poursuit jusqu'au dernier feuillet paginé 696. (voir ci-après le détail des différents écrits contenus dans ce volume). Le volume est bien complet des 8 gravures hors-texte.


Reliure plein veau brun, dos à nerfs richement orné (reliure de l'époque). Quelques usures et accrocs à la reliure (coins, coiffes, mors en partie usés). Intérieur frais.


NOUVELLE ÉDITION.

Ce volume contient les romans historico-satiriques suivants : Histoire amoureuse des Gaules (avec le Cantique Que Deodatus est heureux... (pp. 150-152), les Maximes d'Amour et la Lettre au Duc de Saint-Aignan) ; Le Palais Royal, ou les amours de Madame de La Valière ; Histoire de l’amour feinte du roi pour Madame ; La Princesse, ou les amours de Madame ; Le Perroquet, ou les amours de Mademoiselle ; Junonie, ou les amours de Madame de Bagneux ; Les fausses prudes, ou les amours de Madame de Brancas et autres dames de la cour ; La déroute et l’adieu des filles de joie, de la ville et des faubourgs de Paris ; Le Passe-temps Royal ou les amours de Mademoiselle de Fontange ; Les amours de Madame de Maintenon sur de nouveaux mémoires très-curieux ; Les amours de Monseigneur le Dauphin avec la comtesse du Rourre.

Le volume ne contient pas "Alosie, ou les amours de M.T.P." (Madame de Montespan). Il s'y trouve parfois. Nous avons pu remarquer que l'exemplaire décrit ici est un montage car on a masqué au bas de la page 250 la signature "ALO-" qui indique que ce roman devrait se trouver à la suite de l'Histoire amoureuse des Gaules. Aussi nous avons remarqué que le dernier feuillet non chiffré de l'épître au lecteur porte la signature "TA-" qui indique une table des matières comme j'ai pu le constater dans d'autres exemplaires. Dans d'autres exemplaires que j'ai pu collationner, c'est l'Histoire amoureuse qui manque. Les différentes pièces à pagination séparées publiées en Hollande ou à Bruxelles chez Foppens ont dû être reliées ou non en fonction de leur disponibilité. Celui-ci est des plus complets, excepté Alosie qui ne s'y trouve pas.

Ce recueil a paru pour la première fois à la même adresse en 1680 avec le même frontispice gravé (toujours daté 1681). Il existe des éditions sous ce même titre en 1682, 1685, 1690, 1691, 1694, 1700, 1703, 1708, 1709, 1717, 1728, (1737) et 1740, ce qui prouve assez combien cet ouvrage a été recherché de son temps et même bien après.

On avait donné l’Histoire amoureuse des gaules à l’insu de Bussy-Rabutin dès 1665. On lui attribua à peu près toutes les productions scandaleuses de son temps. Dans ce recueil il n’est pas certain qu’il y ait, outre l'Histoire amoureuse des Gaules, un seul mot de la plume de Bussy. Bussy-Rabutin vivra 18 années en exil sur ses terres de Bourgogne. Certaines pièces seraient de Gatien de Courtilz de Sandras.

Références : Bulletin du bibliophile (1887), Description raisonnée de l’édition originale et des réimpressions d’un livre intitulé : Histoire amoureuse des gaules, par Roger de Rabutin, Comte de Bussy, pages 555-571. Brunet I, 244.


BON EXEMPLAIRE DE CES TEXTES RARES SUR LES AMOURS DE LA COUR DE LOUIS XIV.

Prix : 1.000 euros

jeudi 25 décembre 2014

Curiosa pastiche du XVIIIe siècle : Aurore aux doigts de rose (1930). Edition donnée par Jean Fort et superbement illustrée par Luc Lafnet. Un des rarissimes 12 exemplaires de tête sur Japon avec double état des figures. Rare. Très bel exemplaire broché, tel que paru.



Pierre D'ANNIEL [pseudo. de P. PELAIN ?] - Luc LAFNET

AURORE AUX DOIGTS DE ROSE. Eaux-fortes et vignettes de VISET [Luc LAFNET].

Paris, Au Cabinet du Livre, 1930 [Paris, Jean Fort - imprimerie Darantière à Dijon]

1 volume in-8 (19,5 x 14 cm), broché, 248 pages. 1 frontispice en couleurs et 3 eau-fortes hors-texte en noir. 1 vignette sur la page de titre imprimée en rouge et noir, 13 culs-de-lampe et 18 bandeaux (9 x 6 cm) en noir, au trait.

ÉDITION ORIGINALE.

TIRAGE A 1.312 EXEMPLAIRES.



CELUI-CI, UN DES 12 EXEMPLAIRES DE TÊTE SUR JAPON IMPÉRIAL AVEC LES PREMIERS ETATS DES QUATRE EAUX-FORTES.

Très belle édition bibliophilique publiée clandestinement par Jean Fort, bien que sortie tout à fait légalement des presses dijonnaises de l'imprimeur Darantière.



L'éditeur de cet ouvrage, Jean Fort, a commencé sa carrière aux débuts du XXe siècle (1917), il éditait des ouvrages traitant presque exclusivement de la flagellation. Ces publications condamnées l'ont obligé à changer plusieurs fois d'adresse. La dernière connue est au 79 rue de Vaugirard. Il créa alors à cette adresse la « Collection des Orties Blanches », une série de romans sadomasochistes illustrés par certains des plus célèbres dessinateurs de livres libertins de l'époque. Cette collection s'arrête brusquement en 1939.

Luc Lafnet (1899-1939) vécut et travailla à Paris de 1923 à 1939. C'est dans son œuvre érotique qu'il se dévoile et donne le meilleur de lui même en illustrant quelques classiques de la littérature érotique et en réalisant, pour quelques collectionneurs friands de joyeusetés, des ouvrages uniques dont certains furent truffés de dessins et d'aquarelles originales à caractère sulfureux où la part la plus belle est donné à la femme, très présente dans son œuvre gravée. Il fut l'ami de Georges Simenon qui l'encouragea dans cette voie. Il n'hésita pas , à l'instar de Martin Van Maele, d'illustrer des ouvrages traitant de la flagellation et notamment ceux de la célèbre collection des Orties blanches où il signa des compositions sous le nom de Jim Black et Grim. Ses pseudonymes les plus fréquents sont Viset et O. Lucas mais aussi Pol et Luc dans d'autres ouvrages. En 1937, la mort prématurée de sa fille unique, l'acheva et accéléra la sienne qui survint deux ans plus tard en 1939.



On ne sait pour ainsi dire rien de l'auteur de ce roman rose ... décidément très rose ! Pierre d'Anniel est le pseudonyme de P. Pelain originaire d'Arcachon, en Gironde (Catalog of Copyright Entries. Part 1. [C] Group 3. Dramatic Composition and ... Par Library of Congress., p. 4536) qui écrivit quelques ouvrages légers entre 1927 et 1939. On a de lui : Qui sème l'amour (1927), Eros s'amuse (1929), Aurore aux doigts de rose (1930), Le Parc aux Biches (1931), La vie secrète d'un Muscadin (1933), La damnation de Solange (1936), etc.

Aurore aux doigts de rose est un roman léger et coquin composé de plusieurs historiettes divisées en trois parties : Mademoiselle Louise Dangeville , Le Chevalier Roland de la Chastre et Olympe de Barbizon. On y trouve des chapitres au titre évocateur comme : Le loup dans la bergerie - Le parc aux cerfs - L'ange et la bête - Le bain de modestie - L'amour travesti - Les petits cabinets - Médor - Mystagogie - Une âme d'abbesse - Saint Toutou - La robe de Cunégonde, etc.



Le texte s'achève sur ces mots : "- Chut ! murmura-t-elle toute frémissante de luxure, les yeux pâmés, recueillons-nous, mon fils, soyons attentifs ! Quel beau péché mortel nous allons commettre !..."

Ces histoires se passent en plein milieu du XVIIIe siècle, en 1748 exactement. On y croise la Pompadour, le Roi Louis XV, et bien d'autres personnages historiques mêlés aux histoires sorties de l'imagination de l'auteur.

BEL EXEMPLAIRE, TEL QUE PARU.

RARISSIME TIRAGE A 12 EXEMPLAIRES SUR JAPON !

Prix : 700 euros

mardi 23 décembre 2014

Curiosa & Fessées : Jacinthe ou les images du péché (1934). 15 héliogravures érotiques par P. Beloti, spécialiste de l'illustration "spanking" des années 30.



LIANE LAURÉ [G. de DONVILLE, autres pseudonymes de Liane Delorys, Liane Laure, Liane Lauré, Liane de Lorys, Liane de Lauris, Lucette de Chatay]

JACINTHE OU LES IMAGES DU PÉCHÉ. Orné de 15 héliogravures par P. BELOTI.

Paris, Aux Galants Passe-Temps (nom de rue gratté) [Dijon, Imprimerie Darantière, achevé d'imprimer en décembre 1934]

1 volume grand in-8 (25,5 x 16,5 cm), broché, 281-(1) pages, 15 héliogravures hors-texte. Exemplaire manipulé (dos fendillé, petits manques de papier, intérieur propre et complet, couverture défraîchie, petit grattage au bas du titre).


ÉDITION ORIGINALE.

TIRAGE A 1.200 EXEMPLAIRES SUR VERGÉ ANTIQUE HOLLANDE.


Les 15 héliogravures d'après les aquarelles de P. Beloti montrent diverses scènes de fessées et autres châtiments corporels. On notera la présence du célèbre lavement forcé ... Une grande époque que celle de la canule ! On notera également une figure de femme attachée à un lit. Ensemble iconographique des plus séduisants, le tout égayé par des dessous féminins, frous-frous, collants, bas et dentelles ... Toute une époque épique !

P. Beloti was a (probably French) spanking artist and author. His artwork, dated from the 1930s, is mainly M/F. He was quite good at imitating the style of other artists such as Louis Malteste or Luc Lafnet. Beloti illustrated Jacinthe ou Les Images du péché (1934) by Liane Laure. Beloti also published under the pseudonym Paulette Vergès spanking novels such as Cuisant noviciat - mon dressage (1935), illustrated by Jim Black (Luc Lafnet), and Gouvernante et gouvernée (1936), illustrated by himself. In 1957, l'Astrée published Mon Noviciat. Mémoires d’une gouvernante which is probably the same text as Cuisant noviciat - mon dressage.



Un livre fétichiste qui mêle chair et chiffon pour le plus grand plaisir du lecteur moderne.



"Mes doigts se traînent dans la fine batiste aux endroits que la chair plus secrète a marqués de sa pression, à l'aisselle et là, dans le bas où la chemise est chiffonnée, et puis, surtout, à l'entrejambes de la culotte tout mâché ... Je cherche à donner le change à ma cousine en m'extasiant sur l'élégance de cette parure et la richesse de sa dentelle. Je fais mine d'en jouer négligemment, mais ma main à d'incroyables délices à se couler dans la collerette du pantalon et à pétrir nerveusement les bords fripés de la fente ... Mes yeux y cherchent la trace de la chair, sur les réminiscences des égarement auxquels j'ai succombé. Son ouverture béante me tourne la tête sous le dégagement de l'exquise odeur de cette lingerie. J'approche mon visage pour surprendre une plus secrète fragrance ..."


BON EXEMPLAIRE DE CE TRÈS JOLI LIVRE ILLUSTRÉ.


UN MUST DU FÉTICHISME DES ANNÉES 30.

Prix : 250 euros


lundi 22 décembre 2014

Curiosa & Fétichisme : L'écrin du rubis par Liane Delorys (G. Donville), édition illustrée par C. Hérouard (Paris, Jean Fort, 1939). Superbe illustration consacrée aux dessous féminins ... entre séances de clystère et fessées ...



LIANE DELORYS [pseudonyme de G. DONVILLE]

L’ÉCRIN DU RUBIS OU LES DÉLICES DES DESSOUS. Illustrations de Herric [Chéri Hérouard].

Paris, Au Cabinet du Livre, 79, Rue de Vaugirard, 1939 [Paris, Jean Fort - Imprimerie Taffard à Bordeaux]

1 volume in-8 (21,5 x 14,5 cm), broché, 217-(1) pages. 10 illustrations hors-texte imprimées sur papier Japon blanc. Couverture imprimée en rouge et noir. Texte imprimé sur papier teinté. Pas de justification de tirage. Exemplaire très bien conservé. Bien complet de toutes les illustrations requises.





NOUVELLE ÉDITION ILLUSTRÉE PAR HERRIC ALIAS CHÉRI HÉROUARD.

L'écrin du rubis n'est autre que ce dessous de satin brodé, de coton parfois, délicate pièce de tissu, qui cache au curieux le bijou féminin, ce rubis tant convoité ...

Ce roman, entrecoupé d'aperçus érotisant sur les dessous féminins, a paru pour la première fois à la même adresse en 1932 accompagné de 16 illustrations signées P. Silex.

Cette nouvelle édition est superbement illustrée de 10 hors-texte par Chéri Hérouard (1881-1961), savant illustrateur des dessous féminins. Hérouard a officié pendant plus de 30 ans dans divers journaux et revues comme La Vie Parisienne, Le Sourire ; sous le pseudonyme d'Héric ou Herric il a donné plusieurs séries d'illustrations érotiques et sado-masochistes.

Les illustrations montrent gentiment les dessous des dames et damoiselles, des séances de clystères en perspective, de gentilles tentatives de fessées, etc. Le texte est quant à lui beaucoup moins sage. Roman d'un fétichisme captivant et capiteux, le lecteur se laisse emporter au fil des historiettes légères et parfumées. Entre déshabillage et libertinage ... Un livre pour les hyperextasiés de la femme comme les nomme Octave Uzanne (cité dans le texte).




Références : Bécourt 28 : Condamné par le tribunal correctionnel de la Seine 10e chambre le 8 mai 1950 puis par la cour d'appel de Paris 10e chambre le 27 octobre 1953 ; condamné par le tribunal correctionnel de la Seine 17e chambre le 14 mai 1954. Ce volume était vendu 50 francs en 1939 (imprimé au dos du volume).

TRÈS BON EXEMPLAIRE DE CE VOLUME ILLUSTRÉ AVEC UNE GRANDE FINESSE.

Prix : 300 euros




samedi 20 décembre 2014

Colette ou les amusements de bon ton, roman (pornographique) inédit. 12 illustrations en couleurs par Paul-Emile Bécat. Tirage à 350 exemplaires. Très rare curiosa publié par Maurice Duflou en 1936.



SPADDY [JOHANNES GROS] [PAUL-ÉMILE BECAT, illustrateur]

COLETTE OU LES AMUSEMENTS DE BON TON. Roman inédit.

A Saint-Cloud, Au Temple de Cythère, s.d. [Maurice Duflou, Paris]

1 volume in-8 (22,5 x 15,3 cm), broché, 152 pages. 12 illustrations (héliogravures) hors-texte en couleurs. Très bon état.



ÉDITION ORIGINALE ET PREMIER TIRAGE DES ILLUSTRATIONS.

TIRAGE A 350 EXEMPLAIRES SUR PUR FIL LAFUMA (VERGÉ).



Ouvrage condamné pour la première fois pour ses illustrations le 5 janvier 1957. Le texte, qualifié de "joli" par Dutel, est ouvertement pornographique. Outre les 12 très-belles illustrations d'après les aquarelles de Paul-Emile Bécat, on trouve de jolis ornements imprimés en rouge (bandeaux et culs-de-lampes).

Il ne faut pas confondre cette rare première édition de 1936 avec la suivante de 1938 ou celle de 1939. Les illustrations n'y sont pas si jolies et ne sont que grossièrement coloriées.

Références : Dutel, Bibliographie des ouvrages érotiques publiés clandestinement en français entre 1920 et 1970, n°1252 ; Pia, Les Livres de l'Enfer, 233.

"Colette, la jeune héroïne de ce roman, veut assouvir ses désirs les plus fous dans une complète liberté. Elle passe du libertinage à la plus libre expression de sa sexualité débridée. Initiatrice, exhibitionniste, elle accumule les aventures tel un Don Juan féminin. Dans ses débordements avec ses nombreuses et nombreux partenaires d’une extrême acuité, on ne sait pas très bien quelle est sa quête. Est-ce le simple plaisir de l’amour ? Ne recherche-t-elle que ce délicieux trouble à la fois intellectuel et viscéral que provoque chaque nouvelle rencontre ?"(Dominique Leroy, Préface à l'édition numérique de 2013).



"Je la fis jouir trois, quatre, cinq, six fois, je ne sais plus. Je me saoulais de ses cris. - Hein ? que je branle bien ?... [...] Pour une fois, tu pourras te vanter d'avoir été branlée !... Et je frottais, et je frottais, mouvant mes doigts en rond, pilonnant, écrasant, triturant et pinçant le cher petit pois, dur comme une perle de verre. Elle hennissait, tordait ses bras, roulait sa tête, bondissant du ventre, soulevée sur ses épaules. - Jouis ! Jouis ! petite pute ! ricanais-je impitoyable. Encore ! ... jusqu'à demain ! ... jusqu'à en claquer... Il n'y a que ça de bon, jouir, jouir !... Le hululement ininterrompu de son extase accablée emplissait la chambre. Son clitoris, d'un rouge quasi violacé, écumait. Fou de rage ou d'exaltation érotique au spectacle de ce corps qui se convulsait dans les affres d'un spasme sans fin, parmi les exclamations d'un bonheur à mourir, j'eusse voulu branler Colette jusqu'à ce qu'elle écumât du sang. [...]" (extrait).

Très rare voire introuvable ...

Aucun exemplaire en vente actuellement pour ce roman pornographique imprimé pour un groupe de bibliophiles.

TRÈS BON EXEMPLAIRE.

VENDU



mercredi 17 décembre 2014

Les Érotiques de Pierre Jousson, photographe (1967). 37 photographies de postures amoureuses tirées sur Arches à quelques exemplaires seulement. Premier tirage introuvable. Superbe exemplaire.



Pierre JOUSSON photographe

ÉROTIQUES

La Balance, 1967

Portfolio à l'italienne in-folio (40 x 29 cm), en feuilles, 1 feuillet noir de titre imprimé en blanc, 37 planches photographiques sur fond noir montrant un couple homme-femme dans diverses positions volupteuses, 6 planches de vers libres de Louise Labé (3 planches) (Baise m'encor, rebaise-moi et baise ... Las, te pleins tu ? ça que ce mal j'apaise ... ) et de Pierre de Ronsard (3 planches) (Mais quand au lit nous serons Entrelacés, nous ferons Les lascifs selon les guises Des amants qui librement Pratiquent folâtrement Dans les draps cent mignardises ... Ah, je meurs ! Ah, baise-moi ! Ah, maîtresse, approche-toi !.. Je voudrais bien richement jaunissant En pluie d'or goutte à goutte descendre ...), 1 feuillet noir imprimé en blanc de justificatif du tirage. Chemise de toile de jute beige, étui de même. Tous les feuillets sont de papier d'Arches de qualité. Excellent état, proche du neuf.


On lit imprimé en blanc au centre du dernier feuillet noir :

CET OUVRAGE CONFIDENTIEL A ÉTÉ TIRÉ A QUELQUES EXEMPLAIRES POUR DES AMIS.





Ces photographies artistiques érotiques sont l'oeuvre du photographe Pierre Jousson. Sa signature n'apparait pas mais on retrouve les obscurités indécises et les fonds noirs qui font sa réputation. Pierre Jousson a publié La Femme (1964), Le Couple (1965), Jessica (1967), Comme une fleur (1970), Préludes (1970), etc. L'album Érotiques a été réédité en 1968 (Paris, L'Or du Temps).

Références : Inconnu à Dutel, Bibliographie des ouvrages érotiques publiés clandestinement en français entre 1920 et 1970 (ouvrage publié en Suisse d'après Helveticat) ; Inconnu à Pia, Les livres de l'Enfer du XVIe siècle à nos jours. Pas à la Bnf, pas au CCfr. 1 ex. au Helveticat (catalogue bibliothèques suisses).



SUPERBE EXEMPLAIRE DE CET ALBUM DE POSTURES ÉROTIQUES PHOTOGRAPHIÉES PAR PIERRE JOUSSON.

ALBUM LE PLUS RARE DU PHOTOGRAPHE.

PREMIER TIRAGE INTROUVABLE DE CES BELLES ET "OBSCURES" PHOTOGRAPHIES ÉROTIQUES.

VENDU




Liens vers d'autres livres

Related Posts with Thumbnails