vendredi 11 juillet 2014

Curiosa & Pornographie 1900 : Histoires de pucelages par Le Nismois (Alphonse Momas) ou l'art de perdre avec délice sa virginité en 1900 ...



LE NISMOIS - MOMAS Alphonse

HISTOIRES DE PUCELAGES par Le Nismois.

Paris-Bruxelles, 1900

1 volume in-8 (18 x 11,5 cm), broché, 135 pages. Couverture de papier fort orange récente (refaite). Papier vergé teinté. Non rogné.

ÉDITION ORIGINALE RARE.

Voici le descriptif qu'en donne la Maison Richard dans son catalogue d'articles érotiques en tous genres (photos, livres, gravures, objets, etc) daté de 1902 : "Histoires de Pucelages, par Le Nismois, 1 vol. sur papier ordinaire. 15 fr. 25 exemplaires sur papier de Hollande. 20 fr. L'œuvre de la chair offre, à qui sait l'étudier, des péripéties aussi variées et intéressantes que les aventures d'héritiers et d'héritières courant après des millions qu'on leur dispute, et qui servent de base aux romans-feuilletons des journaux populaires. Perdre sa virginité, fait simple et unique, et pourtant si grave pour une jeune fille. Tout est-il dit dans l'acte accompli, et cet acte ne mérite-t-il pas de figurer comme point essentiel d'une aventure, autrement que sous le voile pudibond du mot mariage ! Le fait brutal reste joli, et la seconde qui, d'une jeune fille, fait une femme, ne saurait être dédaignée. Quelques-unes des héroïnes des Gérando, narrent le récit de leurs dépucelages, dans un cadre merveilleux de campagne aux grands arbres et aux pelouses fleuries. Ces histoires se relient entre elles par l'étourdissante et carnavalesque fantaisie de la kermesse Gérando ; c'est encore un livre que nos lecteurs sauront apprécier, et qu'ils estimeront en le conservant précieusement. On se repose le cœur et l'esprit dans ces scènes si humaines et si vraies."

"Quoique n'étant pas bien savante, je compris ce qu'il voulait dire et je restai immobile sous la piqûre de priape, forçant les chairs pour disparaître dans mes fesses. Après ce jeu, nous étions comme des folles enragées, et me jetant à quatre pattes, je léchai le cul de Rita qui léchait celui de sa soeur, debout devant elle, et le lui présentant. Albert profita de cette ivresse de culs pour se déshabiller entièrement. (...)" extrait p. 83.

Alphonse Momas, était fonctionnaire à la Préfecture de la Seine, il a utilisé de nombreux pseudonymes : Le Nismois, L’Erotin, Tap-Tap, etc. « Cette sorte de Balzac de la pornographie, auteur entre 1891 et 1924 de quatre-vingt-quatorze romans d’une verve étonnante, d’un style parsemé de fautes de syntaxe, avec des titres sensationnels (…) a eu un véritable tempérament d’écrivain populaire, au talent évidemment spécial » (Alexandrian).

BON EXEMPLAIRE DE CE LIVRE RARE.

VENDU - Prix : 400 euros

Liens vers d'autres livres

Related Posts with Thumbnails