lundi 12 mai 2014

Curiosa & Pornographie 1900 : Odor di femina, amours naturalistes par Edmond Dumoulin (vers 1900). Rare édition ancienne clandestine publiée à Paris par Gaucher. Photographie ancienne érotico-champêtre jointe.



E. D. [Edmond DUMOULIN]

ODOR DI FEMINA. Amours naturalistes par E. D., auteur de "Jupes retroussées".

G. Lebaucher, Libraire-Editeur, Montréal (Canada), s.d. (Paris, E. Gaucher, vers 1900-1904)

1 volume in-8 (163 x 112 mm), broché, 161-(1) pages. Titre imprimé en rouge et noir avec une vignette (faune jouant de la flûte). Couverture en papier de couleur vert d'eau imitation peau de crocodile. Quelques petites déchirures sans gravité en bordure de couverture, dos intact (premier plat imprimé en noir et dos avec titre imprimé en noir en long). Très bon état, exemplaire frais.

NOUVELLE ÉDITION.

Edition imprimée, sur papier vergé The Conqueror à pontuseaux verticaux, et publiée à Paris entre 1900 et 1904 par E. Gaucher. Gaucher utilisait ces papiers de couverture autour de 1902. E.D. sont les initiales d'Edmond Dumoulin. (Dutel)

La notice de L'Enfer de la Bibliothèque Nationale nous donne les précisions suivantes : E. D. a publié des écrits libres, jusque vers 1900, chez H.rsch [Hirsch], chez D.r.n.g. [Duringe], chez Mme R.b.r.t. [Robert], et chez d'autres ... Ces ouvrages ont été établi à Paris. Ce G...ch [Gaucher] a surtout produit des contrefaçons, néanmoins il a édité un petit nombre d’ouvrages originaux. (Dutel)

La première édition de ce texte pornographique date de 1890 (Amsterdam, A. Brancart) d'après Dutel. Edition rarissime. On ne compte pas moins de 8 éditions différentes de cet ouvrage entre 1890 et 1919, toutes rares.

Référence : Dutel, Bibliographie des ouvrages érotiques publiés clandestinement en français entre 1880 et 1920, n°619 ; Perceau, 106-3, Pia, Livres de l'Enfer, 929, BnF, Enfer, 175.

« Après avoir exploré les salons et les boudoirs parisiens, l'auteur nous fait suivre son héros, dégoûté de tout ce fatras, dans les fermes et les chaumières, où, avec femmes et filles, il se livre aux doux jeux de l'amour et il ne craint pas d'affirmer la supériorité de ces robustes natures, qui ont conservé leur véritable odor di femina, sur les tendresses et les agenouillées, qui tout en empoisonnant l'Ylang-Ylang ou l'Opoponax font l'amour par métier, comme ses héroïnes le font par goût. » (Dutel, n°614).

« Le narrateur, las des femmes à la mode de Paris, s'en va à la campagne goûter à des amours plus nature, retrouver chez les fermières, fâneuses, moissonneuses, vendangeuses, toutes les odeurs inhérentes à leur sexe, la véritable odor di femina. Colette, Madelon, Janine la Roussote, Suzanne, Rose se succèdent dans ces élans campagnards » (préface de la réédition par La Musardine, 2001).


ON JOINT : 

1 tirage photographique (papier citraté), vers 1900, dimensions 70 x 80 mm environ, monté double-vue pour vision en relief (vue stéréoscopique). Scène érotique champêtre (Chasse gardée). Voir photo ci-dessus. Bon contraste.

BON EXEMPLAIRE DE CE RARE TIRAGE CLANDESTIN 1900.

VENDU - Prix : 600 euros

Liens vers d'autres livres

Related Posts with Thumbnails