samedi 26 avril 2014

Les Carnets d'un obsédé par Alain Paucard (1977) : Contrat de plaisir - De la putain - Du plaisir mutuel - Éloge du cul - Sur le vice - Lettre ouverte à un amateur de prostituées. Un des 15 rares exemplaires de tête avec une eau-forte érotique signée du peintre Joseph Ghin.



Alains PAUCARD / Joseph GHIN illustrateur

CARNETS D'UN OBSÉDÉ.

Chez l'auteur, Paris, 1977

1 volume in-4 (29 x 19,5 cm), en feuilles, couverture imprimée en noir (premier plat), XXXII pages et 1 frontispice volant (eau-forte) numéroté et signé par l'artiste. Très bon état. A noter une légère déchirure sans manque et sans gravité en haut du dos sur le premier plat. Belle impression sur papier fort bien blanc.

ÉDITION ORIGINALE.

TIRAGE A 300 EXEMPLAIRES.

CELUI-CI, UN DES 15 EXEMPLAIRES DE TÊTE COMPRENANT UNE GRAVURE ORIGINALE DE JOSEPH GHIN.


Seuls les 30 premiers exemplaires possèdent une gravure originale (chacune tirée à 15 ex. seulement).

Joseph Ghin, né en 1926 à Hornu (Belgique) est un peintre engagé, libertaire, voyageur et paradoxal, pétri d'art populaire, naïf et surréaliste.

Ces Carnets d'un obsédé contiennent les petits textes suivants : Contrat de plaisir - De la putain - Du plaisir mutuel - Éloge du cul - Sur le vice - Lettre ouverte à un amateur de prostituées.

Alain Paucard est né le 6 avril 1945, de parents connus, dans la coquette localité de Paris Xe. Il est donc de nationalité parisienne. Ancien élève des écoles primaires du VIIe, il se désintéresse très vite des études pour devenir, successivement, à partir de 1962 : chanteur de rock n’roll, appelé du contingent (dans le XVe-1965), chanteur de folk, chanteur rive-gauche, libraire, auteur de romans érotiques (1970), révolutionnaire professionnel (mal payé, y compris de retour – 1970-1972), travailleur social et, à partir de 1978, écrivain. Il publie d’abord des « polars » sous le pseudonyme farceur de Humphrey Paucard (dont L’horreur d’été, 1979, qui eut droit aux « trois interdictions »). Également chroniqueur à Métal Hurlant, Lui, etc. (1978-82), scénariste de bandes-dessinées (notamment avec Denis Sire), il publie régulièrement depuis 1983. En 1986, il fonde le club des ronchons, dont la devise est « En arrière, toute ! »; l’objet : « étudier l’horreur du bonheur » et dont les réunions sont interdites « aux femmes, aux enfants, aux animaux et aux plantes vertes ». À ce jour le club des ronchons a publié 7 ouvrages collectifs. « À l'aube du XXIème siècle », Alain Paucard compte bien persévérer dans son être. Dans une époque de blague, les gens sérieux sont des blagueurs et les blagueurs, comme lui, sont les seuls gens sérieux. Alain Paucard a développé une certaine idée de la contradiction et du paradoxe dans 33 ouvrages à ce jour, notamment : Les Criminels du béton (1991) ; La crétinisation par la culture (1998) : Éloge du cul (2006) ; Manuel de résistance à l’art contemporain (2009) (notice France Inter, décembre 2012)

Ces Carnets d'un obsédé sont l"oeuvre de l'homme de 30 ans. L’Éloge du cul qu'on y trouve est une pré-originale non développée de l’Éloge du cul qui ne paraîtra qu'en 2006.

"La femme, c'est clair, c'est net, je la veux soumise, je la veux servante, je la veux esclave. Bien évidemment, elle ne subira aucun sévice sérieux de ma part [...] Je la veux esclave parce que, dans le moment même où l'idée de mon plaisir naît dans une quelconque parcelle de mon cerveau, rien n'existe plus que l'accomplissement de ce désir, dans les limites n'offensant pas la conscience humaine. [...] Je la méprise ? Absolument pas. Pour le prouver, prenons le problème de son point de vue. Vous avez sans doute beaucoup de plaisir à la sucer, je parle de son clitoris. N'imaginez pas un instant qu'elle puisse s'intéresser à vous pendant que ses pensées deviennent incohérentes sous les coups de boutoir de l'électricité orgasmique. Soyez certains que, dans ces moments là, et bien qu'elle se signale à votre attention en vous griffant, en vous insultant, vous n'existez plus. [...] Alors, s'il vous plaît, point de retenue, point de honte. Quand elle vous suce, ne pensez qu'à vous. Quand vous la baisez ne pensez pas à elle, pensez à vous." extrait de Du plaisir mutuel.

TRÈS BON EXEMPLAIRE DE CE RARE TIRAGE DE TÊTE.

VENDU - Prix : 450 euros

Liens vers d'autres livres

Related Posts with Thumbnails