lundi 30 septembre 2013

Une belle édition XIXe du Moyen de parvenir de Béroalde de Verville (vers 1880). "étranglez-vous de ces pifres présomptueux, qui voyant les bonnes personnes désireuses de se calfeutrer le cerveau d'un peu de bonne lecture et profitable s'en scandalisent".



BEROALDE DE VERVILLE

LE MOYEN DE PARVENIR par Béroalde de Verville. Edition collationnée sur les textes originaux.

Paris, Delarue, Libraire-éditeur, s.d. [vers 1880]

3 volume in-18 (18,5 x 12 cm), brochés, couvertures imprimées, exemplaire à grandes marges repliées, imprimé sur beau papier vergé de Hollande (tirage non justifié). Titres imprimés en rouge et noir, ornements gravés. Belle typographie de Charles Hérissey à Evreux. Bon exemplaire, tel que paru. Exemplaire à toutes marges (repliées vers l'intérieur des cahiers). Quelques rousseurs. Quelques fendillements sans gravité au papier des dos. Volumes encore conservés sous leur papier cristal d'origine.



NOUVELLE ÉDITION.

François Béroalde de Verville était le fils de Mathieu Brouard, dit Béroalde, théologien et écrivain français, et de Marie Bletz, la nièce du théologien François Vatable. Son père, après avoir été évêque, avait embrassé le calvinisme. Son enfance se déroule sans faits notables jusqu'en 1562 où, alors que la famille fuit les massacres religieux de Paris, sa mère meurt de la peste. La famille reste en France jusqu'à la Saint Barthélemy, en 1573, avant de fuir pour Genève. Là, Mathieu Béroalde, devenu ministre de l'Évangile, tient une pension où il dispense une éducation à la fois religieuse et humaniste, avec notamment pour élèves Pierre de L'Estoile et Agrippa d’Aubigné. Ce milieu sera très favorable à l'éveil culturel de François Béroalde, qui part ensuite à Bâle où il apprend l’horlogerie et l’orfèvrerie. Il étudie ensuite la médecine, et on suppose que c'est également à cette période de sa vie qu'il s'initie à l'alchimie. À la mort de son père, le 15 juillet 1576, il décide, à 27 ans, de retourner à Paris. Renonçant à tout son héritage au profit de ses deux sœurs Anne et Renée, il fréquente alors le cercle de Pierre de l'Estoile, audiencier à la chancellerie, et se convertit au catholicisme. Il publie son premier ouvrage : Appréhensions spirituelles. En 1589, il suit Henri III, chassé par la Ligue, dans son exil à Tours. N'ayant plus de mécènes il survit en traduisant des ouvrages dont La Constance de Juste Lipse et une partie de La Diane de Montemayor. Sa fidélité au roi lui vaut le titre de chanoine de la cathédrale Saint-Gatien le 5 novembre 1595. Sa sécurité financière étant assurée, il va commencer à produire la majorité de son œuvre. En 1600, il écrit la Serodokimasie, à la demande du roi Henri IV, et devient très proche du cercle des médecins paracelsiens qui l'entourent. Il écrit ensuite plusieurs ouvrages, dont le plus connu reste en 1617 Le Moyen de parvenir, avant de décéder en octobre 1626. (Source : Wikipedia)

Ce livre est le centre de tous les livres, voilà la parole secrète qui doit être découverte au temps d'Elie, artiste, ainsi que disent les alquemistes. Tenez-le fort caché et vous gardez des pattes pelues de ces enfarinés, qui gourmandent la science et l'emplissent d'abus : étranglez-vous de ces pifres présomptueux, qui voyant les bonnes personnes désireuses de se calfeutrer le cerveau d'un peu de bonne lecture et profitable s'en scandalisent. Chassez ces écorcheurs de latin, ces écarteleux de sentences, ces maquereaux de passages poétiques qu'ils produisent et prostituent à tout-venant ! gardez-vous de ces entrelardeurs de théologie allégorique, de ces effondreux d'arguments, et de tous ceux qui aiguisent les remontrances sur la meule d'hypocrisie ; fuyez telles bêtes, et ne leur communiquez point ce trésor... 'Le Moyen de parvenir' reprend le thème du banquet, en poussant à l'extrême la parodie du modèle. La recherche de la vérité, le partage du savoir, toute trace de sérieux est bannie. Le prototype platonicien n'est d'ailleurs inscrit que pour marquer mieux l'entreprise de détournement et de dérision. (Résumé édition Folio, 2006)

TRÈS BON EXEMPLAIRE.

VENDU - Prix : 100 euros

dimanche 29 septembre 2013

La journée de l'Amour ou Heures de Cythère (1776) par Voisenon, Favart, la comtesse Turpin de Crissé, etc. Edition originale illustrée par Launay de cet ouvrage caractéristique des sociétés d'amour et de la galanterie au XVIIIe siècle.



ANONYME [VOISENON, COMTESSE TURPIN DE CRISSE, FAVART, GUILLARD ]

JOURNÉE DE L'AMOUR OU HEURES DE CYTHERE.

A Gnide [Paris], 1776

1 volume in-8 (19,5 x 12,5 cm) de XIV-(2)-165-(1) pages. 1 frontispice gravé par Michel d'après Launay et 3 gravures hors-texte par les mêmes. 8 jolis culs-de-lampe par les mêmes artistes. Quelques ornements gravés sur bois. Papier fort.

Reliure plein veau raciné légèrement postérieur (vers 1795-1800). Très bon état. Reliure légèrement frottée/usée par endroits sans aucune gravité. Exemplaire décoratif.

ÉDITION ORIGINALE.


Ce recueil de poésies sur les femmes et l'amour contient, outre un discours préliminaire et un poème intitulé "Aux femmes", les chapitres qui composent par heure les parties de la journée de l'Amour : La première heure est la nécessité ; la seconde, l'imagination ; la troisième, l'absence ; la quatrième, la jalousie ; la cinquième, le caprice et les épargnes de l'amour ; la sixième, les reprises ou souvenir du premier moment heureux ; la septième, qui commence l'obscurité est divisée en trois parties : l'occasion - le mystère et la récolte de l'amour ; la huitième et dernière heure, celle des glanes.

Cet ouvrage galant est l'oeuvre d'une femme, la comtesse Turpin de Crissé, Élisabeth-Marie-Constance-Bénédicte-Sophie de Lowendal (1742-1785). Elle fut l'amie du galant abbé de Voisenon. Elle écrivit en partie la Journée de l'Amour ou Heures de Cythère, avec ses amis Voisenon, Favart et Guillard.

Cette production légère en vers, illustrée à la manière des Poésies de Dorat par Charles Eisen, est tout à fait caractéristique des sociétés d'amour et de la galanterie au XVIIIe siècle.

BON EXEMPLAIRE.

Prix : 400 euros

mercredi 25 septembre 2013

Impression clandestine vers 1940. Curiosa. Dévergondages, Souvenirs érotiques par Spaddy (Johannes Gros). 10 jolies gravures photographiées retouchées en couleurs au pinceau.



[ANONYME] - SPADDY [JOHANNES GROS]

DÉVERGONDAGES. SOUVENIRS ÉROTIQUES.

Saint-Raphaël, A la Fontaine des Nymphes, s.d. (vers 1940).

1 volume in-8 (22 x 15,5 cm), broché, 151 pages, 10 illustrations hors-texte. Couverture imprimée en rouge et noir. Illustrations en noir retouchées en couleurs au pinceau (gravures photographiées).


RÉIMPRESSION CLANDESTINE A 260 EXEMPLAIRES SEULEMENT.

UN DES 250 EXEMPLAIRES SUR ALFA MOUSSE.


L'édition originale de ce livre a été imprimée et publiée vers 1937 par Maurice Duflou. Elle était ornée de 12 illustrations en couleurs monogrammées D.D.


Cette édition a été publiée vers 1940. Elle est ornée de 10 reproductions photographiques des illustrations de l'édition originale (notre exemplaire a été délicatement mis en couleurs au pinceau - non signalé par Dutel).


Ouvrage condamné pour le première fois le 10 octobre 1950. L'auteur de ce très bon texte est Johannès Gros (Dutel). Il s'agirait d'une oeuvre posthume.

Références : Pia 329 (pour la première édition de 1937) ; Dutel,1390


BON EXEMPLAIRE TEL QUE PARU.

VENDU - Prix : 300 euros

mardi 24 septembre 2013

Curiosa : Le Roman de Godmichet avec 12 eaux-fortes attribuées à Jean Reschofski (1948). Un des 12 exemplaires sur vélin avec suite en noir avec remarques et croquis original. Rare.



ANONYME [Illustrations non signées attribuées à Jean RESCHOFSKI]

LE ROMAN DE GODMICHET. Epopée libertine et vécue. Composée par un descendant d'Hermès ami des muses, émule de Priape, et illustrée par un maître du genre.

Edité pour les amis de l'auteur, A Paris en l'an de Grâce M C M XLVIII [1948].

Petit in-4 (22,5 x 14,5 cm), en feuilles, 113 pages et 2 feuillets non chiffrés. Couverture rempliée imprimée en rouge, chemise, étui (légèrement poussiéreux).



ÉDITION ORIGINALE.

Superbe livre illustré de 12 gravures en couleurs (coloriées à la mains - rehauts) dont 1 frontispice et 3 hors-texte, attribuées à Jean Reschofski.



TIRAGE LIMITÉ A 220 EXEMPLAIRES SEULEMENT.

CELUI-CI, UN DES 12 EXEMPLAIRES SUR VÉLIN DE FIL LAFUMA AVEC UN ÉTAT AVEC REMARQUE TIRÉ EN NOIR DES 12 EAUX-FORTES ET 1 CROQUIS ORIGINAL (LECTRICE).

Jean Reschofsky (1905-1998) est plus connu comme illustrateur pour la jeunesse que comme illustrateur de curiosa, à l'instar de Rojan. Ainsi Reschofski travaille-t-il pour les éditions Hachette de 1945 à 1980, où il donne plusieurs dizaines d'illustrations pour la Bibliothèque verte. On cite deux ouvrages illustrés à destination du public adulte (mais non curiosaphile) : Les Yeux ouverts dans Paris insurgé de Claude Roy (1944) et Je me souviens de Georges Simenon (1945) aux Presses de la Cité.



Croquis original à l'encre de Chine.

Non signé (attribué à Jean Reschofski)


Le Roman de Godmichet est-il le seul ouvrage érotique illustré par les soins de Reschofski ? La suite des 12 eaux-fortes est très libre et finement gravée. Les rehauts de couleurs sont discrets et posés à la main. Le texte est composé de poésies - invocation à la muse - charade - mes amis - chez le docteur - Les trois vierges - Lesbos - au lit - souvenir - etc.

Références : Pia 1278 ; Dutel, 2336



BEL EXEMPLAIRE, TEL QUE PARU CLANDESTINEMENT AUX FRAIS ET POUR UN AMATEUR QUI RESTE MYSTÉRIEUX.

TIRAGE DES PLUS RARES AVEC UN JOLI CROQUIS ORIGINAL ET UNE SUITE AVEC REMARQUE.

VENDU - Prix : 950 euros


Le R. P. CORNUTUS à tous les COCUS. Sermon prononcé devant la très antique et très universelle Confrèrie des trop bien mariés, à Corneville, le IIIe Croissant de la lune rousse ; suivi du COCU CONSOLATEUR, du COCU CONSOLÉ et autres pièces en vers du même genre. Curiosa par Antoine Laporte, l'Apôtre Bibliographe. Rare impression à petit nombre sur papier jaune ...



ANONYME [Antoine LAPORTE]

Le R. P. CORNUTUS à tous les COCUS. Sermon prononcé devant la très antique et très universelle Confrèrie des trop bien mariés, à Corneville, le IIIe Croissant de la lune rousse ; suivi du COCU CONSOLATEUR, du COCU CONSOLÉ et autres pièces en vers du même genre.

A Corneville chez Cornutus, L'an de l'ère nouvelle des Cornes, 9781 [1879] [Vierzon, imprimerie Celerier].

1 volume in-18 (17,5 x 11,5 cm), broché, 80 pages. Entièrement imprimé sur papier jaune.

ÉDITION ORIGINALE.

On doit cet ouvrage curieux à l'Apôtre Bibliographe de son vrai nom Antoine Laporte, bouquiniste-bibliographe auteur de la Bibliographie Clérico-Galante, la Bibliographie Contemporaine et de la Bibliographie Jaune. Il officiait en tant que bouquiniste sur le quai St-Michel.
Laporte révèle l'histoire de ce R.P. Cornutus à tous les Cocus dans son pamphlet publié en 1893 et dirigé contre Octave Uzanne. Il écrit : "En suivant le quai Malaquais, il me revient en souvenir un livre : le R. P. Cornutus, maintenant épuisé, que j'ai commis, dans un jour de fatigue et d'énervement. On venait de me raconter une histoire, peu propre, d'infidélité conjugale : la femme avait trompé le mari, et l'amant, pour punir ce mari des faiblesses de sa compagne, avait essayé de le tuer. Je m'indignais d'abord, mais, en y réfléchissant plus posément ensuite, je finis presque par me convaincre que c'était un cocuficateur humanitaire, et je me promis, si jamais j'étais juré, dans une affaire pareille, d'acquitter ou au moins d'accorder les circonstances atténuantes à ce vengeur des complaisances féminines. Si je donne plus tard une deuxième édition à mes cocus, ils peuvent être sûrs que je tirerai sur leurs cornes ce revolver... de l'amour à trois coups. [...]" (p. 60)

BEL EXEMPLAIRE, TRÈS FRAIS, TEL QUE PARU, ENCORE SOUS SON PAPIER CRISTAL D'ORIGINE.

TIRAGE A PETIT NOMBRE DEVENU RARE.

VENDU - Prix : 200 euros

dimanche 22 septembre 2013

41 Eaux-fortes de LEOPOLD-LEVY. 1934. 1/30 avec suite signée sur Japon nacré. Lucrèce, De la nature.



LUCRÈCE

DE LA NATURE.

1 volume in-folio (34 x 29 cm) de 103-(1) pages. 41 Eaux-fortes dans le texte et hors-texte.

MCMXXXIV (1934) [Livre édité par la Galerie "Le Nouvel Essor" sise à Paris 40, rue des Saints-Pères. Traduction française de A. Ernout pour la collection des Universités de France, prêtée par l'Association Guillaume-Budé.

En feuilles, sous couverture imprimée, chemise et emboitage. Emboitage demi-vélin véritable, titre en long en rouge au dos de l'emboitage, plats de l'emboitage et de l'étui recouvert de feuille de bois. Belle impression sur papier épais fabriqué à la main BFK Rives (filigrané). L'ensemble en excellent état. Quelques salissures légères et petits accrocs sur la base de l'emboitage. La suite sur japon nacré est présentée séparément sous une pochette de papier épais avec numérotation et signée des initiales de l'artiste.

EAUX-FORTES ORIGINALES réalisées par Léopold-Lévy pour accompagner le texte. Planches tirées sur les presses de Brunel. Typographie de Philippe Gonin exécutée avec des caractères de l'imprimerie provenant d'une fonte spécialement coulée d'après les matrices du Musée Plantin. Cuivres rayés après tirage.

Cette édition a été tirée à 99 exemplaires numérotés. Les 5 premiers comportent une suite des eaux-fortes sur japon nacré et les planches refusées ; les 25 suivants comportent la suite des eaux-fortes sur japon nacré. Il a été tiré en outre 20 exemplaires numérotés en chiffres romains. (tirage total à 119 exemplaires).

Celui-ci porte le numéro V en chiffre romain, est contresigné au crayon par l'artiste et possède en outre la suite sur japon nacré (chaque planche numérotée 1/30 et signée au crayon par l'artiste).

UN DES 30 EXEMPLAIRES AVEC LA SUITE DES EAUX-FORTES SIGNÉES SUR JAPON NACRÉ.

SUPERBE LIVRE D'ARTISTE.


Henri Léopold-Lévy (1882-1961) est un peintre français spécialisé dans les paysages. Il a tout d'abord étudié dans l'atelier de Bonnat à Paris. Il expose pour la première fois au salon des indépendants en 1900. Son travail a été salué par des peintres tels que André Derain. Son travail a été comparé à des maîtres tels que Cézanne et Watteau. On l'a placé parmi les impressionnistes aussi bien que les fauves. Ces paysages sont ceux de la Provence et notamment d'Aix. Son talent de graveur est internationalement reconnu.

Ce Lucrèce est sans doute une de ses plus belles réalisations en tant que graveur à l'eau-forte.

Provenance : Claude Roger Marx "en toute amitié, Léopold-Lévy", envoi à l'encre en tête du faux-titre. Claude Roger Marx (1888-1977) était le fils du critique et historien d'art Roger Marx (1859-1913). Calude Roger Marx était homme de lettres, auteur de romans, poésies, pièces de théâtres, mais également et surtout reconnu comme un éminent historien et critique d'art. "Défendant avec passion les peintres qu'il aimait, il fut un homme engagé, à la fois défenseur de la grande tradition du XIXe siècle et critique de combat pour soutenir de nouvelles idées, promouvoir de nouveaux talents, pourfendre ceux qu'il estimait trahir la cause du "grand art"." (Extrait de la Préface par Claude-Marie Missenard, Jean-Charles Asselain et Bernard Asselain, petits-enfants de Claude Roger-Marx, in Inventaire du fonds d’archives de Claude ROGER-MARX (1888-1977).

Source internet : http://www.inha.fr/IMG/pdf/inventaire-fonds-claude-roger-marx.pdf Lire à propos de Claude-Roger Marx et du peintre Léopold-Lévy « Léopold Lévy et le « De Natura rerum » », L’Art vivant, octobre 1934, p. 409.

PROVENANCE DES PLUS DÉSIRABLES ET DES PLUS INTÉRESSANTES.

BEL EXEMPLAIRE D'UN LIVRE D'ARTISTE AU TIRAGE TRÈS RESTREINT, DEVENU PRATIQUEMENT INTROUVABLE.

TIRAGE DE TÊTE AVEC SUITE SUR JAPON NACRÉ.


VENDU - Prix : 2.500 euros

jeudi 19 septembre 2013

Bibliophilie : Les Origines de J.-H. Rosny, l'auteur de La Guerre du Feu. Essai consacré à la Préhistoire (1895). Reliure de maroquin avec décor mosaïqué de dinosaures ptérodactyles. Exemplaire sur Japon n°1.



J.-H. ROSNY

LES ORIGINES. Illustrations de Calbet, Mittis et Picard.

Paris, Librairie L. Borel, 1895. [imprimerie du Carillon illustré, Paris].

1 volume in-18 oblong (17 x 9,5 cm) de (6)-259-(1) et 30 pages de catalogue pour 1895 (éditions L. Borel). Gravures sur bois en noir dans le texte.

Reliure plein maroquin vert, dos à nerfs, filets perlés-dorés sur les nerfs, auteur, titre, millésime et collection dorés au dos, premier plat décoré d'une jolie mosaïque représentant deux ptérodactyles (dinosaures volants) devant un soleil (mosaïque de maroquin violine et dorure, soleil de maroquin crème), dentelle dorée en encadrement intérieur des plats, doublure et gardes de soie moirée rose vif (fer doré "Ibis" sur la garde), deuxième doublure et deuxième garde de papier peigne, couvertures illustrées conservées, tête dorée, tranches non rognées.


ÉDITION ORIGINALE.

L'UN DES PREMIERS ESSAIS CONSACRÉS A LA PRÉHISTOIRE.

Ce volume a été publié dans la Collection Papyrus. Cette collection comprendra des titres relatifs aux temps prmitifs, à la littérature et à l'art chez les anciens, des textes classiques jusqu'à l'époque moderne. La note de l'éditeur précise : "On y verra les tâtonnements de l'intelligence humaine, et les premières manifestations de l'Art." "Nous avons tenté d'écrire un livre indépendant sur la Préhistoire" écrit Rosny dans son avertissement. (...) "Nous avons pleinement adhéré aux théories qui nous ont semblé bonnes, mais nous avons laissé intervenir notre jugement partout où les conclusions de nos devanciers nous ont paru défectueuses ou incomplètes et nous avons alors donné des opinions personnelles."

Tout au long de l'ouvrage on trouve des notes explicatives ainsi que des légendes explicatives des gravures in fine. Le catalogue de l'éditeur pour 1895 est très intéressant, il contient le descriptif de la Collection Papyrus, les reliures proposées pour cette collection, le descriptif de la Collection Chardon Bleu.


J.-H. Rosny sera l'auteur de La guerre du feu (1911), roman Préhistorique. Rosny aîné auquel on doit en réalité les grands textes signés Rosny peut être considéré comme l'inventeur de deux genres littéraires nouveaux: le roman préhistorique, cantonné jusqu'à Vamireh dans le domaine de la littérature enfantine, et la science-fiction moderne, marquée par la présence d'existences extra-humaines.


EXEMPLAIRE DU TIRAGE DE GRAND LUXE.

UN DES 25 EXEMPLAIRES SUR PAPIER DE CHINE ET JAPON, CELUI-CI SUR PAPIER DU JAPON PORTANT LE N°I, PARAPHÉ PAR L’ÉDITEUR ÉDOUARD GUILLAUME.


RELIURE DE LUXE EN MAROQUIN MOSAÏQUÉ SIGNALÉE AU CATALOGUE.
BEL EXEMPLAIRE PARFAITEMENT CONSERVÉ DU TIRAGE LE PLUS RARE ET DANS LA RELIURE ÉDITEUR LA PLUS LUXUEUSE.

VENDU

mardi 17 septembre 2013

Album de 100 caricatures d'Adolphe Willette. Rare exemplaire de tête sur papier japon (50 exemplaires).



A. WILLETTE

ŒUVRES CHOISIES contenant 100 dessins choisis dans le Courrier français de 1884 à 1901. Préface illustrée de l'auteur.

H. Simonis Empis, éditeur, 1901. [imprimerie de Crété].

1 volume grand in-8 (29 x 20,5 cm) de (6)-(10) pages pour la préface (autographiée) et 100 feuillets imprimés au recto seulement, broché, sous couverture imprimée et illustrée d'une composition de Willette coloriée sur chaque plat (voir photo). Les 100 caricatures sont imprimées en noir et reproduites ici en héliogravure. Très bon état, quelques légers défauts à la couverture, petite fente du papier en queue du dos le long des plats, intérieur en parfait état, très frais, sans rousseurs.


ÉDITION ORIGINALE DE CET IMPORTANT RECUEIL DE CARICATURES.

UN DES 50 EXEMPLAIRES DE TÊTE SUR PAPIER DU JAPON.

Le tirage de luxe de cet album de caricatures est composé de 50 exemplaires sur japon et 50 exemplaires sur chine. Recueil rare sur grand papier.

Toute la verve de Willette se retrouve ici avec quelques dessins de la série des Pierrots, de la caricature politique et de la caricature gauloise ou polissonne. Ce recueil est dédié à la mémoire du Colonel Willette, son père.

« [...] l'on devrait donner le prix nobel de la paix à cet artiste qui a fait presque autant de dessins contre la guerre que contre l'hypocrisie de ceux qui détestent la beauté. » Guillaume Apollinaire


TRÈS BON EXEMPLAIRE DE CE TIRAGE RARE.

Prix : 400 euros

lundi 16 septembre 2013

La Maison Tellier de Guy de Maupassant (1899). Un des 40 exemplaires sur Chine avec un dessin original par René Lelong.



Aquarelle originale et gouache sur papier Japon par René Lelong,
ayant servi pour la nouvelle intitulée "Au printemps" (p. 229).


Guy de MAUPASSANT

LA MAISON TELLIER. Les tombales - Sur l'eau - Histoire d'une fille de ferme - En famille - La papa Simon - Une partie de campagne - Au printemps - La femme de Paul. 80 compositions de René Lelong gravées sur bois par G. Lemoine.

Paris, Paul Ollendorff, libraire-éditeur, imprimé pour la librairie Bernoux et Cumin à Lyon, 1899.

1 volume grand in-8 (27,5 x 19,5 cm) de (6)-267-(2) pages, broché sous couverture imprimée vert d'eau, titre imprimé en noir et bleu sur le premier plat, avec vignette en sépia, gravure sur bois tirée en noir au second plat. Très bon état, très frais, quelques rousseurs sur les tranches et dans les marges de quelques feuillets, non rogné.

NOUVELLE ÉDITION ILLUSTRÉE.



UN DES 40 EXEMPLAIRES SUR PAPIER DE CHINE. CELUI-CI ACCOMPAGNÉ D'UNE AQUARELLE ORIGINALE SUR PAPIER JAPON PAR RENÉ LELONG, MAIS SANS LE TIRAGE A PART DES BOIS, SUR CHINE, AVEC REMARQUES.

La Maison Tellier, nouvelle qui ouvre ce recueil de Guy de Maupassant, a été publiée pour la première fois en 1881. Se situant dans la continuité des récits sur la prostitution, elle constitue la nouvelle réaliste de Maupassant la plus célèbre après Boule de suif. D’ailleurs, Guy écrivait à sa mère : « C’est au moins égal à Boule de suif, sinon supérieur ». La maison close de province, tenue par Madame Tellier, est « fermée pour cause de première communion » au grand dam des habitués. Après un périple en chemin de fer, les pensionnaires assistent à la cérémonie et sont émues par Constance, nièce de Madame Tellier, et l’ambiance de l’église ...

Guy de Maupassant, en grand habitué des maisons closes, dépeint avec force ce milieu particulier des filles de joie. En juillet 1877, Maupassant écrit à Tourguenieff qu'en trois jours, il a "tiré 19 coups". Pierre Boborikine (autre écrivain russe) rapporte de son côté que l'auteur de La Maison Tellier a démontré sa virilité devant lui six fois de suite, suivies de trois autres avec une seconde partenaire dans une chambre voisine. La Maison Tellier est justement dédié à Yvan Tourguenieff.

BEL EXEMPLAIRE, A L’ÉTAT DE PARUTION, SUR PAPIER DE CHINE ET AVEC UNE AQUARELLE ORIGINALE.

VENDU

Liens vers d'autres livres

Related Posts with Thumbnails