mercredi 7 août 2013

Bibliophilie : Balades dans Paris (1894). Au moulin de la galette - A l'hôtel Drouot - Sur les quais - Au Luxembourg. Les Bibliophiles Contemporains. Bel exemplaire relié par Emile Carayon à l'époque. Un des rares exemplaires avec une cinquième eau-forte supplémentaire.



[Octave UZANNE] MM. E.R., Paul EUDEL, B.-H. GAUSSERON et Adolphe RETTE.

BALADES DANS PARIS. Au moulin de la Galette - A l'hôtel Drouot - Sur les quais - Au Luxembourg. Notes inédites par MM. E. R., Paul Eudel, B.-H. Gausseron et Adolphe Retté.

Paris, Imprimé pour les Bibliophiles contemporains. 1894.

1 volume in-8 carré (25,5 x 20,5 cm) de (4)-149-(2) pages.

Reliure bradel demi-maroquin à coins, dos lisse orné, petites fleurettes mosaïquées au dos, relié sur brochure, non rogné, couverture illustrée à l'eau-forte par Delâtre conservée d'un seul tenant et montée en tête sur onglet (reliure de l'époque signée E. CARAYON). Exemplaire très frais, reliure à l'état proche du neuf (infimes frottements aux coins), intérieur immaculé.


SUPERBE OUVRAGE ILLUSTRÉ FIN DE SIÈCLE, TRÈS RECHERCHÉ DES AMATEURS.

UN DES RARES EXEMPLAIRES DANS LEQUEL ON A AJOUTÉ UNE CINQUIÈME EAU-FORTE EN DEUX ÉTATS (NOIR ET COULEURS), RELIÉE A LA FIN. Voir la reproduction ci-dessous (deux femmes s'engageant sous la pluie sur le boulevard).


"Ces quatre balades dans Paris, pages littéraires inédites, ont été publiées pour la Société des Bibliophiles contemporains sous la présidence de son fondateur M. Octave Uzanne. L'impression des cadres lithographiques polychromes composés et mis sur pierre par Alexandre Lunois a été faite par Lafontaine et fils. L'impression typographique repérant dans ces marges lithographiées a été exécutée sur les presses de l'ancienne Maison Quantin, à Paris. Août et septembre 1894." (imprimé au colophon).



ÉDITION TIRÉE AU NOMBRE DES SOCIÉTAIRES A 180 EXEMPLAIRES SEULEMENT.

CELUI-CI IMPRIMÉ POUR M. PAUL LUCAS.

Remarquable ouvrage dans lequel chaque page est décorée d'un motif floral lithographié en couleurs. Les cinq eaux-fortes de Bertrand, aux marges symphoniques de toute beauté, sont en deux états, en noir et en couleurs. La couverture d'Eugène Delâtre imprimée à l'eau-forte en couleurs est une vraie réussite.


UNE DES PLUS CHARMANTES DESCRIPTIONS DE LA VIE PARISIENNE A LA FIN DU XIXe SIÈCLE.

"Les observations des quatre auteurs sont vives et enjouées ; elles restituent les mœurs galantes, la brocante à l'hôtel Drouot, les promenades sentimentales au Luxembourg et, dans Sur les quais, le commerce de la librairie d'occasion avec le récit d'une rencontre de bibliophiles entre Octave Uzanne et Firmin Didot ) propos d'un exemplaire du Tartuffe en reliure royale ancienne, etc." (Librairie Pierre Berès).


BEL EXEMPLAIRE PARFAITEMENT ÉTABLI PAR ÉMILE CARAYON, RELIEUR SOUVENT PLÉBISCITÉ PAR OCTAVE UZANNE.

VENDU

mardi 6 août 2013

Les Contes choisis de Guy de Maupassant illustrés par Georges Jeanniot, Pierre Vidal, Georges Scott, Paul Gervais, A. Gérardin, Paul Avril, Alexandre Lunois, etc. Frontispice d'après Félicien Rops. Exemplaire tel que paru en fascicules, conservé dans une boîte au dos de maroquin signée Lobstein-Laurenchet. Exemplaire du Baron du Charmel.



MAUPASSANT (Guy de) - Félicien ROPS illustrateur - Pierre VIDAL, Alexandre LUNOIS, Paul GERVAIS, Paul AVRIL, Georges JEANNIOT, etc.

CONTES CHOISIS. Le Loup.- Hautot père et fils. - Allouma. - Mouche. - La Maison Tellier. - Un soir. - Le Champ d'oliviers. - Mademoiselle Fifi. - L'Épave. - Une partie de campagne.

Paris, Les Bibliophiles Contemporains, 1891- 1892. (achevé d'imprimer différent pour chaque livraison au cours de ces deux années 1891 et 1892).


10 livraisons brochés, telles que parues, sous couvertures imprimées en couleurs, contenues dans une boîte au dos de maroquin noir (Lobstein-Laurenchet), grand in-8 (27 x 18,5 cm). Pagination séparée pour chaque conte (env. 20 à 40 pages par conte).


TIRAGE UNIQUE A 188 EXEMPLAIRES, TOUS SUR PAPIER VÉLIN DE CUVE FILIGRANÉ.


Octave Uzanne fut le maître d'oeuvre de cette jolie publication pour la Société des Bibliophiles contemporains, l'une des plus réussies des Contes de Maupassant. Il confia l'illustration de chacun des dix textes à un artiste différent : on y trouve des gravures en noir et en couleurs de Georges Jeanniot, Pierre Vidal, Georges Scott, Paul Gervais, A. Gérardin, Paul Avril, Alexandre Lunois, etc.


Provenance : Exemplaire imprimé pour le Baron du Charmel (souscripteur), avec son ex libris gravé.


Exemplaire bien complet de toutes les illustrations requises (la suite des lithographies d'A. Lunois pour le conte L'épave, l'eau-forte d'Henri Boutet, la couverture générale de couleur moutarde (pliée), le double-feuillet de faux-titre et titre général (légères traces de décharges du frontispice imprimé en couleurs d'après le dessin de Félicien Rops). Excellent état de l'ensemble.


RARE A L'ETAT DE PARUTION, COMPLET DES DIX LIVRAISONS ET DES ÉPREUVES LIVRÉES A PART.

Prix : 3.500 euros

vendredi 2 août 2013

Le chef d'oeuvre d'illustration d'Eugène Grasset : Histoire des Quatre fils Aymon (1883). Exemplaire de tête sur Japon. Rarissime tel que paru en librairie, broché.



EUGÈNE GRASSET (illustré par)

HISTOIRE DES QUATRE FILS AYMON TRES NOBLES ET TRES VAILLANS CHEVALIERS illustrée de compositions en couleurs par EUGÈNE GRASSET. Gravure et impression par Charles Gillot. Introduction et notes par Charles Marcilly.

Paris, H. Launette, éditeur, 1883 (achevé d'imprimer le 1er décembre 1883, à Paris, sur les presses de Charles Gillot).

1 volume in-4 (28,5 x 23,5 cm), broché, couverture rempliée illustrée en couleurs, 1 feuillet de faux-titre avec la justification du tirage de luxe au verso, 1 feuillet de titre imprimé en rouge et noir, 1 feuillet de faux-titre pour l'introduction, 1 feuillet frontispice en couleurs, 224 pages chiffrées et  8 feuillets non chiffrés pour les notes, la table des matières et achevé d'imprimer). Exemplaire à l'état proche du neuf, tel que paru. A signaler quelques légers fendillements du papier du dos, sans gravité, brochage fragile du fait de la lourdeur du papier (voir ci-dessous).


ÉDITION ORIGINALE ET PREMIER TIRAGE DE L'EXCEPTIONNELLE ILLUSTRATION DE EUGÈNE GRASSET.

UN DES 100 EXEMPLAIRES SUR PAPIER JAPON, PREMIER PAPIER DE LUXE AVEC 100 EXEMPLAIRES SUR CHINE.

Les quatre fils Aymon sont des preux célébrés par la littérature médiévale issue des chansons de geste du cycle carolingien aux thèmes chevaleresques, notamment de la chanson des Quatre fils Aymon dont ils sont les principaux protagonistes, avec l'enchanteur Maugis, le roi Charlemagne et le cheval Bayard. Nommés Renaud, Alard, Richard et Guichard, ils sont les fils du comte Aymon de Dordonne et de son épouse Aja (parfois Vorsie, la sœur de Charlemagne), et les adversaires du roi Charlemagne qui ne cesse de les poursuivre. Leur légende est d'origine française, mais a connu une vaste diffusion dans de nombreux pays, notamment en Belgique, en Italie, en Allemagne et dans les Flandres aux Pays-Bas, soutenue pour cela par l'invention de l'imprimerie. La diffusion de ce récit connaît son apogée de la Renaissance au XIXe siècle.

Ce célèbre ouvrage est illustré à chaque page, texte et compositions colorées se mêlent ensemble pour former un ensemble des plus réussis. Octave Uzanne n'a pas peur, à la parution de ce livre, de lui décerner le titre du "plus beau livre du siècle". Ce livre marque en effet un tournant important dans l'illustration du livre moderne illustré, c'est en effet l'un des premiers ouvrages imprimés par le procédé de Gillot ou Gillotage, c'est à dire un procédé d'impression chromotypographique ou photogravure. Il ne connut pourtant pas le succès escompté à sa parution, les amateurs semblant alors déroutés par cette innovation technique qui rendait les couleurs d'une manière toute nouvelle. Cet admirable ouvrage fut cependant bientôt rapidement reconnu comme un ouvrage phare de l'Art Nouveau. Eugène Grasset y déploya tout son art, à chaque page d'une manière nouvelle et toujours plus délicate. Les relieurs Marius Michel puis Charles Meunier s’enthousiasmèrent pour cet ouvrage dont ils couvrirent de reliures incisées les exemplaires de luxe. Une enquête en 1895 auprès des « amateurs » classa ce livre en tête des publications les plus recherchées.


Lecteur et disciple de Viollet le Duc, Eugène Grasset mis plus de deux ans a dessiner les exploits chevaleresques, les architectures anciennes, les costumes et les armes qui firent impression. On admira les connaissances de l’artiste sans voir que ces minutieuses reconstitutions du haut moyen age, ces ornements tirés des manuscrits Irlandais, cotoyaient des nuages, des arbres en fleurs, des vols de canards japonisants, ainsi qu’un certaine flore décorative qui sera bientôt envahissante. Tout l’Art Nouveau encore corseté par les contraintes archéologiques est déjà là. Dans ce livre Grasset multiplia les audaces de mise en pages que Gustave Doré, qu’il admirait tant, n’en avait jamais osé. Le décors symbolique et l’imagerie illustrative échangent leurs rôles, l’espace de la page s’oriente selon des diagonales, les cadres débordent, les plans se superposent, se cachent, se répondent, celui du texte n’en étant qu’un parmi d’autres. Véritable manifeste des libertés permises par l’illustration photomécanique, l’Histoire des quatre fils Aymon ouvrait des perspectives nouvelles. Le résultat est une mise en page dans laquelle les illustrations et ornements pseudo moyenâgeux contrastent avec le recours volontaire aux nouvelles techniques d’impression et une construction résolument asymétrique (source site internet Eugène Grasset http://eugene.grasset.perso.sfr.fr).

Du point de vue bibliophilique, il n'est finalement pas si rare de rencontrer de nos jours quelque luxueux exemplaire relié avec richesse par Marius Michel ou Charles Meunier, dans des maroquins décorés, mosaïqués ou des cuirs peints et incisés. Essayer de trouver un exemplaire à l'état broché, le plus pur qu'il soit possible, tient de la gageure.



Doit-on attacher plus de valeur à un exemplaire luxueusement relié à l'époque ou postérieurement ou à un exemplaire tel que paru, broché, parfaitement conservé ? La question mérite ici d'être posée sans attendre de réponse pour savoir que cet exemplaire est le plus désirable qui soit sans atours extérieurs au livre imprimé lui-même. Ce volume ne doit son mérite qu'à lui-même !

Ce magnifique volume était vendu 100 francs pour les exemplaires ordinaires (tiré à assez grand nombre), 300 francs pour les exemplaires sur Japon et 200 francs pour les exemplaires sur Chine. Ces prix exorbitants sont à comparer aux quelques francs demandés pour un livre ordinaire d'édition courante (moins de 5 francs) et aux 40 ou 50 francs demandés pour les beaux livres illustrés de la même époque (notamment ceux publiés par Octave Uzanne). 300 francs or représentent alors (1883) une somme équivalente à plus d'une année de salaire d'un ouvrier non qualifié.

Références : Vicaire, Manuel de l'amateurs de livres du XIXe siècle, IV, 142-143 (qui place le frontispice entre les pages 8 et 9 et signale que les exemplaires sur papier de Chine et Japon ont été livrés en feuilles dans un carton - ce qui n'est pas le cas de notre exemplaire livré broché d'origine) ; Carteret, Trésor du bibliophile, IV, 204 : "Bel ouvrage très rare et coté, surtout en grand papier."


UN DES PLUS BEAUX LIVRES ILLUSTRÉS DE LA SECONDE MOITIÉ DU XIXe  SIÈCLE.

CE LIVRE MARQUA A JAMAIS LA CARRIÈRE D'EUGÈNE GRASSET TOUTE ENTIÈRE AU SERVICE DE L'ART NOUVEAU.



EXEMPLAIRE DE HAUTE BIBLIOPHILIE.

VENDU

jeudi 1 août 2013

Luxures par Maurice Dekobra et illustré par Claude Remusat (1928). Un des 20 ex. sur Japon avec suite. Rare curiosa. Recueil de poèmes en vers sur la femme, la femme publique, prostituée des bas fonds, récits de désirs, de fantasmes et de vécu des ruelles glauques.



Maurice DEKOBRA - Claude REMUSAT illustrateur

LUXURES. ILLUSTRATIONS DE CLAUDE REMUSAT.

Editions du Loup, Paris, 1928

1 volume petit in-4 (22 x 16,5 cm), broché, couverture de papier marbré rose de l'éditeur avec une étiquette imprimée collée sur le premier plat (voir photo). Emboîtage de l'éditeur. Très bon état de conservation.

ÉDITION DE LUXE IMPRIMÉE A 660 EXEMPLAIRES.


UN DES 20 EXEMPLAIRES SUR JAPON IMPÉRIAL, COLORIÉS A LA MAIN PAR L'ARTISTE, CONTENANT UNE SUITE EN NOIR SUR CHINE ET SIGNÉS PAR L'ARTISTE. (notre exemplaire n'est pas signé - il porte le n°19).

8 illustrations hors-texte et 4 bandeaux mis en couleurs. Quelques vignettes en noir.

Provenance : exemplaire de la bibliothèque du Dr Tranier (ex libris gravé sur bois imprimé sur papier vergé teinté, collé sur la première garde blanche).

Cet ouvrage a paru pour la première fois en 1924. A noter que notre exemplaire contient une étiquette imprimée avec la mention EDITION ORIGINALE. Cette étiquette était sans doute destinée à tromper l'acheteur de l'époque puisque l'EO de ce texte date de quatre années auparavant.

C'est un recueil de poèmes en vers sur la femme, la femme publique, prostituée des bas fonds, récits de désirs, de fantasmes et de vécu des ruelles glauques.

Nous ne résistons pas à citer un poème en son entier, intitulé Incantation. Le voici.

Incantation

Ne bouge pas ! Je vois ! ou plutôt j'entrevois,
Dans l'ombre qui s'épand sous ta jupe en ogive,
Le mystère imprécis de tes cuisses en croix
Dont le charme répond à mon expectative ;

Parmi les lingeries, impalpable tissu,
Plus léger qu'un feston de reine de légende,
Le duvet de ta peau se montre à ton insu
Et ta toison secrète est là, comme une offrande.

Reste ! ne bouge pas ! Je discerne, à présent,
Le contour incarnat du calice indécent
Que mon regard voudrait butiner à distance.

Statue indoue, au galbe immarcescible et pur,
Je prosterne mon front dans ta magnificence
Et invoque à mi-voix ton sexe clair-obscur.

Maurice Tessier, dit Maurice Dekobra, né le 26 mai 1885 à Paris où il est mort le 1er juin 1973, est un grand reporter, romancier, auteur dramatique, poète, conteur et traducteur français. Sa rencontre avec l'éditeur Baudinière sera déterminante. Ce dernier va mettre au point avec Maurice Dekobra une véritable entreprise de marketing littéraire. C'est avec Dekobra que l'on verra pour la première fois des livres vendus comme des évènements exceptionnels (campagne d'affiches, librairies ouvertes à minuit, etc.). Dekobra est le père de la littérature « cosmopolite », qui se partageait l'imaginaire des lecteurs avec le mouvement surréaliste. Il est l'écrivain français le plus lu de l'entre-deux-guerres. Il vendra plus de 90 millions de livres et sera une véritable star mondiale. Pour se faire signer un livre par Dekobra à New-York, au Waldorf Astoria, il fallait faire jusqu'à 6 kilomètres de queue. Voyageur, il rapporte toujours deux livres de ses périples : un livre de voyage et un roman. Il est un des premiers écrivains à écrire ses romans avec une véritable précision géographique. Il est à ce titre l'inventeur d'un nouveau type de littérature. On pense qu'il a été un des inspirateurs du personnage de Tintin de Hergé. Il émigre aux États-Unis en 1940. De retour en France, il se lance, avec une certaine réussite, dans l'écriture de romans policiers. Mais c'est sous un pseudonyme qu'il obtiendra le Prix du Quai des Orfèvres. Il connut un succès international avec La Madone des sleepings, paru en 1925. Un autre de ses succès, Macao, enfer du jeu, paru en 1938, fut porté à l'écran par Erich von Stroheim dans le rôle de Werner von Krall.


TRÈS BON EXEMPLAIRE DE CE TIRAGE RARE.

VENDU

Liens vers d'autres livres

Related Posts with Thumbnails