samedi 14 décembre 2013

Les Faiblesses d'une jolie femme par Restif de la Bretonne (en réalité Nougaret). Belle édition illustrée par Raoul Serres (1951). 25 bois aquarellés au pochoir dans l'atelier d'Edmond Vairel, succésseur de Jean Saudé.



Edme RESTIF DE LA BRETONNE [RÉTIF DE LA BRETONNE] (Attribué ici à) / en réalité Pierre-Jean-Baptiste NOUGARET / Raoul SERRES (illustrateur)

LES FAIBLESSES D'UNE JOLIE FEMME. Illustrations en couleurs de Raoul Serres.

Paris, Edmond Vairel, 1951

1 volume in-8 (25,5 x 17 cm), en feuilles, 176-(1) pages. 25 vignettes en couleurs à mi-page, ornements. Emboîtage éditeur. Exemplaire à l'état proche du neuf.

TIRAGE A 1.025 EXEMPLAIRES. CELUI-CI, UN DES 900 SUR VÉLIN DE RIVES.


Les illustrations ont été gravées sur bois par Gérard Angiolini d'après les dessins de Raoul Serres. Le tirage a été fait sous la direction d'Edmond Vairel sur les presses de Coulouma. Le coloris a été exécuté dans l'atelier d'Edmond Vairel, successeur de Jean Saudé.

Ce texte galant donné ici à Rétif de la Bretonne est en réalité l'oeuvre de Pierre-Jean-Baptiste Nougaret. Il a été publié pour la première fois en 1776 sous le titre Les faiblesses d'une jolie femme ou Mémoires de Madame de Vilfranc, écrits par elle-même (et aussi, Amsterdam et Paris, Belin, 1779). On connait Nougaret pour la brouille qu'il eut avec Rétif de la Bretonne à la suite de la publication du Paysan perverti. Nougaret conte ici  "les confessions d'une Femme plus faible que corrompue. Le récit des aventures de cette femme de quarante ans ne pourra qu'effrayer celles qui seraient tentées de l'imiter. Victime tantôt de sa propre passion, plus souvent de celles des autres, quelque fois le jouet d'hommes sans moeurs, elle présente sa conduite comme un tableau frappant et assez instructif par lui-même'' (Quérard, France littéraire, 458).

BEL EXEMPLAIRE, TEL QUE PARU, DE CE JOLI LIVRE ILLUSTRÉ.

Prix : 250 euros


Liens vers d'autres livres

Related Posts with Thumbnails